10.000 dollars d'amende pour la fédération algérienne    Classement : La Tunisie rentre bredouille    Ankara défie Bruxelles    Nouvelle économie: les territoires, faiseurs de nations    Internet mobile: L'effet accélérateur du smartphone    Casa malade de ses moyens de transport    Les budgets des collectivités territoriales enregistrent un excédent de 5,4 MMDH    Managem et Injaz Al-Maghrib présentent le bilan de leurs programmes de formation à l'entrepreneuriat    Les projets de loi relatifs aux soulaliyates adoptés en commission à la Chambre des représentants    Avant Trump, Clinton n'était pas épargné par la diplomatie britannique    « Renvoyez-la! »: Le ton de la campagne Trump est donné    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    Bouillon de culture    Troisième marche du podium pour le Nigeria    De "captain" Mahrez à la révélation Bennacer Le carré d'as algérien    Hicham El Idrissi : Il ne faut pas compter sur des joueurs qui ne veulent plus jouer pour le KACM    La syphilis regagne du terrain    Drame d'Imlil. Peine capitale pour les trois principaux accusés    Turquie: 17 morts dans l'accident d'un minibus de migrants    Contrairement à Nicki Minaj, 50 Cent et Janet Jackson chanteront en Arabie Saoudite    "Les Enfants de la mer", un film d'animation écologiste et spirituel    Le court-métrage en fête à Ifrane et Azrou    OMS: l'épidémie d'Ebola est une "urgence" sanitaire mondiale    Fouzi Lekjaa nommé 2ème vice-président de la CAF    Projection du film «Tel Aviv on Fire» à l'IF d'Oujda    El Akademia Master class : L'Orchestre national des jeunes du Maroc régale    Migration illégale. Comment retenir les mineurs au Maroc    Procès Imlil. La Cour met l'affaire en délibéré    Pour renforcer sa contribution au marché financier marocain : L'AMMC se dote d'un conseil scientifique    Gnaoua Festival : Berlin en transe en août prochain    Le 10è festival «Timizart» d'argent du 18 au 22 juillet à Tiznit    Algérie-Sénégal : La CAF change l'arbitre de la finale !    Le FMI appelle à des réformes ambitieuses du marché du travail    Instagram masque les likes dans six pays    World's Coffee Growers Seek to Set Minimum Price to Help Poor Farmers    Apollo's Code: Meet the Computer Programmer Who Landed Us on the Moon    Le Néerlandais de Ligt signe à la Juventus Turin    Terres soulaliyates. La commission adopte trois projets de loi    Nezha Hayat décorée par le Roi d'Espagne Felipe VI    Carola Rackete, capitaine du Sea-Watch 3, s'explique devant les magistrats    Objectif Downing Street : Ultimes plaidoyers des deux candidats    Promotion de l'emploi dans le secteur de l'aviation civile : L'ONDA et l'Anapec s'allient    Accès à l'eau potable : L'AFD et l'ONEE signent un accord de 101 millions d'euros    Loi-cadre sur l'Education: PJD et Istiqlal, porte-drapeaux de l'obscurantisme ?    Une saga nommée «Megri»    Une faille d'Android permet aux hackers d'accéder à vos photos    Présentation du projet de politique publique intégrée pour les personnes âgées    Biennale d'art contemporain. Rabat, capitale artistique de la rentrée !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Où est passé bison Dele, joueur de NBA ?
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 18 - 09 - 2002

Parti en catamaran faire le tour du Pacifique, en compagnie de son frère et deux autres amis, l'ancien joueur de NBA Bison Dele est porté disparu depuis le 8 juillet dernier. Une enquête est ouverte, le frère, seul revenant, a été arrêté.
Cela fait plus de deux mois qu'il est porté disparu mais le mystère de sa disparition n'a pas encore été élucidé. Lui, c'est l'ancienne vedette du basket-ball, dans sa version NBA, Bison Dele.
Depuis le 8 juillet, le sort de l'ancien ancien joueur des Chicago Bulls, son amie Serena Karlan et le skipper Bertrand Saldo, neveu de l'ancien ministre français de la défense Charles Hernu, est méconnu. De son vrai nom Brian Williams, son frère Kevin Williams, également connu sous le nom de Miles Dabord, et ses deux compagnons précités avaient embarqué le 2 mai dernier à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Ils comptaient rallier Hawaii via la Polynésie française. Le 8 juillet, Serena Karlan laissait un message sur le répondeur téléphonique de ses parents, assurant que tout allait «bien». Depuis, ni elle ni Bison Dele ni Bertrand Saldo n'ont donné de nouvelles à leurs proches. Victime d'une petite avarie, le catamaran, aperçu le 13 juillet sur la côte est de Tahiti, gagnait le 18 la baie de Phaëton.
Apparemment seul à bord, Kevin Williams laissait le bateau au port sous le nom de Miles Dabord, avant de quitter par avion la Polynésie française. Une première réunion de travail s'est tenue dimanche à Papeete entre des agents du FBI et les autorités judiciaires françaises suite à la découverte par les forces de l'ordre jeudi 12 septembre en baie de Phaëton à Tahiti du catamaran «Hakuna Matata» sur lequel naviguait le groupe, et à l'ouverture par les autorités françaises d'une enquête préliminaire. Le FBI a de son côté lancé vendredi un mandat d'arrêt contre Kevin Williams. Le procureur de la république en Polynésie française Michel Marotte a repoussé vendredi la perquisition du bateau à la demande du FBI, afin que celui-ci puisse y assister.
Dimanche, la décision d'ouvrir une procédure d'information judiciaire n'était toujours pas prise, selon l'adjoint du procureur. Il en était de même pour la date de perquisition du catamaran. Un premier groupe de sept agents du FBI est arrivé dans la nuit de vendredi à samedi à Tahiti, suivi samedi soir d'un responsable du bureau fédéral. Cinq autres agents américains devaient à leur tour débarquer lundi matin à Tahiti, selon des sources proches de l'enquête.
Lors d'une première inspection du «Hakuna Matata», enregistré sous le nom «Aria Bella», les forces de l'ordre françaises n'avaient trouvé personne à bord ni relevé la moindre trace de sang. La police américaine l'a arrêté le 5 septembre à Phoenix (Arizona), alors qu'il aurait tenté de se faire passer pour Brian Williams, essayant d'acheter de l'or en montrant le passeport de son frère. Il a été interrogé et remis en liberté. La police mexicaine a déclaré jeudi qu'elle avait localisé des biens lui appartenant dans un hôtel de Tijuana. Le lendemain, le FBI a lancé un mandat d'arrêt à son encontre. Affaire à suivre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.