ONU : Omar Hilale décrie la propagande fallacieuse de l'Algérie et du "polisario" sur la situation au Sahara    Hakima El Atrassi à cœur ouvert    8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées    Santé: le recours aux compétences et à l'investissement étrangers permettra un «transfert de technologie»    CFC, un hub financier «plus attractif que jamais»    Le gouvernement libanais exprime sa gratitude à SM le Roi pour le soutien accordé au Liban    Le Youssoufia Berrechid arrache le nul face à l'AS FAR    L'examen national unifié entre les 8 et 12 juin prochain    Les services de la Sûreté à pied d'œuvre dans le Grand Casablanca    La Direction de la Santé à Béni Mellal-Khénifra dément tout manquement    La Chambre des représentants adopte le projet de loi relatif au blanchiment des capitaux    Peindre à l'encre océanique    «La quête de sens et du bien-être sont les obélisques dans l'ère post-covid»    «La solitude de Ibrahim, un personnage des plus ordinaires»    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue irlandais    Covid-19/Maroc: Voici le nombre de personnes vaccinées à ce jour    Covid-19 au Maroc: quelque 5.000 salariés ont pu réintégrer leurs emplois    L'ONU met en garde contre les changements climatiques...2021 doit être l'année de l'action (Guterres)    Le journaliste Jamal Boushaba n'est plus    Nouvelle résolution du Parlement européen sur la dégradation des droits de l'homme en Algérie    Pep Guardiola fustige le projet de Super League    L'Opinion : Contractuels, gardez espoir !    Borrell réitère à Al Maliki le soutien de l'UE au processus électoral en Palestine    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques    Le CNDH et l'UNHCR s'allient pour renforcer les droits des réfugiés    2020 est l'année la plus chaude jamais enregistrée au Maroc    Programme de la Botola Pro D1 et D2 "Inwi"    Les Nuits du Ramadan 2021 célèbrent les «racines africaines»    La diplomatie sportive au centre d'une réunion de l'AMJS    Driss Lachguar, hôte de la Fondation Lafqui Titouani    Famine : des ONG demandent 5,5 milliards de dollars pour sauver 34 millions de personnes    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Mourinho démis de ses fonctions d'entraîneur à Tottenham    En-Nesyri donne la victoire au FC Séville    Le journaliste et critique d'art Jamal Boushaba n'est plus    "Annette" de Leos Carax, film d' ouverture du 74ème Festival de Cannes    Journée internationale des monuments et des sites: Un riche programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Espagne: le « passeport sanitaire » bientôt lancé    La Super League va « sauver le football », selon Florentino Pérez    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    Le Maroc insiste sur l'impératif de placer la lutte mondiale contre la drogue parmi les priorités    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    RADEEMA se mobilise contre le stress hydrique    Ukraine : Washington dénonce l'«escalade» de Moscou en mer Noire    Eurafric Information : Nouvelle certification pour la filiale IT de Bank of Africa    La COVID-19 ravage les camps de Tindouf et touche le personnel de l'ONU    Météo: le temps prévu ce mardi 20 avril au Maroc    Cette semaine en Liga...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouvelle série télévisée: Abdeslam Kelai prépare «Ain Al Haq»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 29 - 07 - 2016

«La source d'eau est fréquentée par des individus croyant que cet endroit leur procurera de «la baraka». Or, les autorités locales pensent que le développement de la ville se base sur cette source».
Le réalisateur marocain Abdeslam Kelai prépare une nouvelle série télévisée intitulée «Ain Al Haq» qui sera diffusée, en Ramadan prochain, sur la chaîne 2M. A entendre le titre, cet endroit s'avère, à l'esprit, inexistant. Chose qui est confirmée par le réalisateur. «Ain Al Haq est une source d'eau fictive située dans une petite ville», explique à ALM en soufflant quelques bribes de l'intrigue de son œuvre télévisée. «La source d'eau est fréquentée par des individus croyant que cet endroit leur procurera de «la baraka». Or, les autorités locales pensent que le développement de la ville se base sur cette source», enchaîne Abdeslam Kelai ayant préféré ne pas dévoiler d'autres détails autour de l'intrigue de la série pour ne pas en gâcher le charme.
Pour réaliser cette œuvre, il s'entoure d'un casting de renom. Celui-ci rassemble Mohamed Khouyi, Amine Ennaji, Noufissa Benchhida, Hajar Guriguaa, Omar Lotfi, Nisrine Erradi, Mariam Zaaimi, Abdelilah Rachid, Jalila Talemsi, Hanane Ibrahimi, Mohamed Choubi, Said Bey et Yassine Ahajjam.
Pour rappel, Abdeslam Kelai a récemment indiqué sur sa page Facebook qu'il est à la recherche d'autres lieux de tournage pour cette série.
Outre «Ain Al Haq», le réalisateur, également scénariste et producteur, compte à son actif le long-métrage intitulé «Malak», sorti en 2012 et diffusé lors du Festival international du film de Marrakech entre autres. Ce film, considéré comme son premier long- métrage, a été couronné au Festival de Tanger 2013.
Pour rappel, Abdeslam Kelai est né en 1969 à Larache. Lauréat de l'Institut national d'action Sociale, il est diplômé en informatique de gestion et en réalisation cinéma. Il a travaillé dans le domaine Social et humanitaire. En plus de la réalisation, il est auteur et metteur en scène de deux pièces de théâtre. Il a aussi écrit deux courts métrages, à savoir «Le Journal d'Amal» et «La Mort des fleurs». Il a écrit ensuite plusieurs épisodes de deux séries produites par Alian Production et la télévision marocaine 2M. Il s'agit d'«Approche que je te dise» et de «La famille Boundif». Pour le cinéma, il a écrit trois longs métrages de fiction dont «Les vagues de la colère», réalisé par Abdelhay Laraki et d'autres courts métrages.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.