Casablanca : Plus de peur que de mal dans des affrontements entre jeunes marocains et des migrants subsahariens    Des tours-opérateurs canariens en visite à Laâyoune    L'esprit critique, fruit de l'éducation aux médias et à l'information, estime Mme Lamrini    Standard & Poor's dégrade la note de l'Afrique du Sud    MATU: 2 MILLIARDS DE DIRHAMS D'ACTIFS FINANCIERS EXTERNALISES    Affrontements entre des jeunes Casablancais et des migrants subsahariens    Londres: Réouverture des stations de métro Oxford Street et Bond Street    Trump ne veut pas faire « la cover » de Time Magazine    Brexit-UE: Possible accord en décembre    MESSAGE DE CONDOLEANCES DU ROI MOHAMMED VI AU PRESIDENT EGYPTIEN    Coupe du Monde des Clubs. Mbark Boussoufa rêve de jouer la finale contre le Real Madrid    Al Akhawayn obtient la prestigieuse accréditation NEASC    Affrontements entre jeunes et migrants près le la gare routière de Ouled Ziane    METEO. VOICI LE TEMPS QU'IL FERA CE SAMEDI AU MAROC    VIDEO. CASABLANCA: AFFRONTEMENTS ENTRE "RIVERAINS" ET SUBSAHARIENS À OULED ZIANE    Programme des principaux matchs de ce samedi 25 novembre    Maroc remporte la CAN 2017 Handi-Basket    Attentat dans le Sinaï: le bilan s'alourdit    Al Akhawayn a obtenu l'accréditation américaine NEASC pour 5 ans    Insolite : L'amour sans frontières    Emmerson Mnangagwa devient le nouveau président du Zimbabwe    Le Maroc réalise des progrès notables en matière de gouvernance économique    Le Forum d'Ifrane plaide pour la création d'outils de financement innovants    L'ancien président brésilien Fernando Collor de Mello : « La mondialisation, un chemin vers la paix ».    Europa League : Les grosses écuries s'en tirent à bon compte    Robinho condamné à neuf ans de prison pour viol en réunion    Oscar Pistorius, de l'Olympe sportive à la prison    Driss El Yazami : La deuxième opération de régularisation vise le traitement d'au moins 82% des dossiers    Dimitris Avramopoulos : Le Maroc, un pays à même de contribuer à une gestion efficace de la migration    La Dominique réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Hausse des levées brutes du Trésor à fin octobre    Londres vise les premières voitures sans chauffeur    Divers    Message du Secrétaire général de l'ONU António Guterres    Pour une meilleure préservation de l'arganier    Les meilleurs films de tous les temps    Casablanca accueille la première édition de la "China Trade Week Morocco"    Ibrahim Maalouf dépoussière les morceaux de Dalida    Agadir accueille le 2ème Forum des avocats MRE    Visa For music : Des hommages à des figures nationales et africaines    « Visa for Music »: Le théâtre national Mohammed V vibre aux rythmes africains du groupe « Jouvay Fest »    Air Arabia : changement sur les vols Fès-Marrakech    Munir El Haddadi: «Je rêve de jouer le Mondial avec le Maroc, dont j'ai toujours chanté l'hymne national»    Bombardier au taquet avec l'ONCF    Mondial 2018 : Le Maroc est-il un tirage "facile" ?    Des mini-concerts pour de grands futurs musiciens    L'Uzine rend hommage à son quartier    Rabat, « capitale africaine par excellence » pour Visa for Music    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Roi, jeunesse et peuple : La révolution continue...
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 19 - 08 - 2017

Depuis 1999, date de l'intronisation de Sa Majesté le Roi, d'innombrables projets ont été lancés, faisant du Maroc une véritable référence en matière de développement économique et humain. C'est le cas notamment du secteur des énergies renouvelables.
Le Maroc célèbre ce 21 août le 54e anniversaire de SM le Roi Mohammed VI dont 18 ans passés au règne du pays. Depuis son accession au Trône en 1999, le Souverain a lancé une nouvelle dynamique avec des projets à coup de milliards de dirhams aux quatre coins du Royaume. Comme chacune des occasions nationales, la Fête de la Jeunesse est un rendez-vous pour faire le bilan des réalisations.
C'est d'autant plus vrai que le hasard du calendrier a fait que cette occasion coïncide avec une autre fête nationale tout aussi symbolique. Il s'agit bien évidemment de la Révolution du Roi et du Peuple. Cette année, les Marocains commémorent le 64ème anniversaire de cette épopée qui témoigne de la mobilisation de tout un peuple derrière son Roi pour le recouvrement de la liberté et de l'indépendance.
Plus qu'une date anniversaire, le 20 août souligne en effet le lien sacré entre le Trône et le peuple et commémore la symbiose qui a toujours existé entre la Nation tout entière et le héros de la libération, Feu SM Mohammed V qui a mené une lutte remarquable sur divers fronts, notamment politique, et adopté des positions héroïques en faisant face aux plus grands défis de cette étape.
Dépassé par la tournure que prenaient les évènements, le colonisateur a été acculé à la conspiration contre la légitimité de Feu SM Mohammed V allant jusqu'à sommer le symbole de la Nation d'abdiquer ou d'encourir l'exil hors du pays.
Ce jeudi 20 août 1953, à la veille de l'Aïd Al-Adha, les autorités coloniales passent à l'acte en se dressant contre le peuple marocain et son Roi. L'exil de Feu SM Mohammed v marque le démarrage de la révolution d'un Souverain et son peuple. Une révolution qui n'a pris fin qu'avec le retour du Sultan et la proclamation de l'indépendance du Maroc. Aujourd'hui, la révolution continue avec son petit-fils. Une révolution d'un autre genre marquée par la marche vers le développement et la prospérité du Maroc et son peuple. Depuis 1999, date de l'intronisation de Sa Majesté le Roi, d'innombrables projets ont été lancés, faisant du Maroc une véritable référence en matière de développement économique et humain.
C'est le cas notamment du secteur des énergies renouvelables. Le Royaume dispose, en effet, de la plus grande centrale d'énergie solaire au monde. Les efforts du Maroc dans ce domaine ainsi que la protection de l'environnement sont tels que la communauté internationale a choisi le Maroc pour abriter la cop22 à Marrakech. Un événement marqué par un discours royal fondateur. Fort de son parcours, le Maroc sous la conduite de SM le Roi prône et travaille à la diffusion d'une nouvelle approche de développement basée sur la coopération Sud-Sud. Le retour du Maroc début 2017 au sein de l'Union Africaine est, dans ce sens, un grand signe symbolique. Un signe d'un Maroc fort de son passé et de son présent et résolument tourné vers l'avenir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.