Guerguerat: l'ONU somme le polisario de ne point obstruer la circulation civile et commerciale régulière    L'émissaire par intérim de l'ONU en Libye soutient les conclusions des pourparlers de Bouznika    Aéronautique : cinq nouvelles ouvertures d'usines d'ici fin 2020    Togo : le premier ministre et le gouvernement quittent le pouvoir    Cour suprême : Biden exhorte le Sénat à ne pas confirmer la juge Barrett avant la présidentielle    Algérie : en dix jours, 10 clandestins morts et 1 200 autres repêchés    Nouveau scandale sexuel et drame dans la maison PJD    Casablanca : une intervention policière vire au drame    Nécessité de doter la TPME d'un «Small Business Act»    Tan-Tan : Lancement d'un nouveau chantier naval    L'Opinion : Relance économique : rien de rassurant    Bourita s'entretient par vidéoconférence avec le Secrétaire Général de l'ONU    Quand Josep Borrell brise, avec force arguments, les rêves séparatistes du polisario et de l'Algérie    Le président du gouvernement espagnol réitère l'appel à une solution politique basée sur le compromis    Subvention fédérale covidienne : 20 millions à chaque club pour se payer un prétendu « isolement » !    Justice «sociale» pour tous    Les acteurs du tourisme se rebiffent à Agadir    Centre d'immatriculation de Marrakech : Les usagers appelés à prendre de nouveaux rendez-vous    13e Festival de Fès de la culture soufie: une édition très spéciale!    Chute des recettes touristiques en Tunisie de 70 % d'ici fin 2020    HUSA-FUS (2-1) : Une défaite "cruelle", une victoire tombée du ciel !    Vaccin chinois : trois hauts responsables marocains participent aux essais    Coronavirus: la situation au Maroc (par villes) dimanche 27 septembre    Covid-19 : arrêté pour avoir fabriqué un faux vaccin    Paris : Soutien fort à Hafsa Boutahar en pleine pseudo manifestation pour son violeur (photos)    Algérie : un parti politique dresse un tableau sombre de la situation politique et socioéconomique du pays    Voici le temps qu'il fera ce dimanche    DEPF : hausse des levées du Trésor à fin août    Rennes-Saint Etienne (3-0) : Naïf Aguerd buteur !    Botola Pro: le classement général    ONU: le Maroc lance un appel à la communauté internationale    Compteur coronavirus : Remontada des contaminations 2.719 cas en 24H    Liban: le nouveau Premier ministre jette l'éponge    Une vidéo de l'arrivée de jeunes Marocains à bord d'une barque en Espagne émeut la Toile    Attaque à l'arme blanche à Paris: le principal suspect «assume» un acte dirigé contre Charlie Hebdo    Livre et édition : Un soutien de 9,32 millions de DH débloqué au titre de l'année 2020    Côte d'Ivoire : la cour de justice africaine récuse le rejet de la candidature de Laurent Gbagbo pour la présidentielle    Botola: voici le programme des dernières journées (FRMF)    L'acteur Anas El Baz est devenu papa (PHOTO)    A l'ONU, le président du Zimbabwe demande la levée des sanctions occidentales    Humayun ' s Tomb, le temple de l' amour qui a inspiré le Taj Mahal    Pierre Troisgros, chef visionnaire et figure d' une prestigieuse dynastie    L'écrivain Gabriel Matzneff définitivement privé d'aide publique    Les Spice Girls refont parler d' elles    Une nouvelle vidéo de Saad Lamjarred fait le bonheur de ses fans    Céline Dion : pourquoi est-elle si maigre ?    Paris: attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo    Enzo Zidane au WAC: c'est pour bientôt !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Fès ma belle, ma délicieuse», un film poétique sur les charmes de la ville
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 06 - 06 - 2018

«Fès ma belle, ma délicieuse» est le nouveau film poétique que vient de sortir de l'écrivain, chanteur et poète français Jean-Claude Cintas. Le film, coréalisé avec Jean-Pierre Zirn, se présente comme un «hommage poétique, une ode à l'impériale médina marocaine».
Selon Jean-Claude Cintas, le film n'est pas un documentaire, mais bien un «véritable film d'auteur poétique». Cette fresque cinématographique de 64 minutes en 12 tableaux – 12 stations en 12 chants poèmes – allie déambulations poétiques et spirituelles dans les ruelles et impasses, ateliers d'artisans, souks, médersas, écoles, riads et palais de la médina de Fès – aux 12 siècles d'existence – saupoudrée d'extraits de concerts.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.