Algérie : un journaliste incarcéré après avoir écrit sur la colère touarègue    Programme de la Botola Pro D1 et D2 "Inwi"    Les Nuits du Ramadan 2021 célèbrent les «racines africaines»    Le Polisario recherche désespérément son chef    Aïd Al Adha: 8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées (Akhannouch)    La généralisation de la protection sociale, un levier d'intégration de l'informel    Famine : des ONG demandent 5,5 milliards de dollars pour sauver 34 millions de personnes    La main tendue du Maroc au Liban    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Deux jalons de taille pour marquer la réunion du Conseil de sécurité    Mourinho démis de ses fonctions d'entraîneur à Tottenham    Botola Pro D1: Les rencontres dominicales sanctionnées par des marques de parité    En-Nesyri donne la victoire au FC Séville    L'examen national unifié du baccalauréat entre les 8 et 12 juin    Le passeport vaccinal prend son envol    Kenza El Ghali: La gestion de la crise sanitaire par le Maroc, un exemple d'efficacité, d' anticipation et de solidarité en Afrique    « Ch'hiwa Bel Khef »: le « Batbout » (VIDEO)    Driss Lachguar, hôte de la Fondation Lafqui Titouani    "Annette" de Leos Carax, film d' ouverture du 74ème Festival de Cannes    Le journaliste et critique d'art Jamal Boushaba n'est plus    Journée internationale des monuments et des sites: Un riche programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Adoption en commission d'un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    Espagne: le « passeport sanitaire » bientôt lancé    Le Maroc insiste sur l'impératif de placer la lutte mondiale contre la drogue parmi les priorités    La BVC ouvre proche de l'équilibre    Chambre des représentants : un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux adopté en commission    La cour constitutionnelle statue sur le nouveau quotient électoral    La Super League va « sauver le football », selon Florentino Pérez    Avec un financement MCA : 11 millions de dollars pour la zone industrielle de Bouznika    Botola Pro D1 : la valse habituelle des entraîneurs continue    Khénifra/Service des urgences : une vidéo publiée sur internet fait réagir la Direction régionale de la Santé    Acteur majeur dans le secteur immobilier au Maroc, Sarouty place ses engagements sociétaux au cœur de sa stratégie    Perspectives du secteur agricole sur le continent : La digitalisation technologique, facteur de productivité    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour mardi 20 avril    Ukraine : Washington dénonce l'«escalade» de Moscou en mer Noire    Secousse tellurique de 3,8 degrés dans la province de Driouch    La terre a tremblé dans cette province du Maroc    SM le Roi félicite M. Patrice Talon à l'occasion de sa réélection Président de la République du Bénin    La COVID-19 ravage les camps de Tindouf et touche le personnel de l'ONU    Météo: le temps prévu ce mardi 20 avril au Maroc    Cette semaine en Liga...    "Jazirat Al Kanz": La saison 6 démarre ce mardi à 22h45 sur 2M    Arrivée à Beyrouth du 2è lot des aides alimentaires    Jubantouja est inspiré du Roi de la Mauritanie Juba II    Le 1er dictionnaire espagnol-arabe de football, présenté en ligne mardi prochain    VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Démenti de la Fisa : La canicule n'a pas décimé 20% des élevages avicoles
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 15 - 08 - 2018

Nous l'avons souligné dans notre édition du 9 août : la canicule ayant sévi ces dernières jours n'a eu d'impact ni sur la santé ni sur le prix de la volaille.
Du coup l'information faisant état que la vague de chaleur aurait décimé 20% des élevages avicoles n'est pas fondée. Ceci nous a été confirmé par Chawki Al Jirari, directeur général de la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA). Les professionnels du secteur sont revenus plus en détail sur ce sujet en partageant en début de semaine un communiqué de presse dans lequel ils démentent catégoriquement les 20% de mortalité de la volaille tel qu'il a été relayé auparavant par certains organes de presse. «Si le chiffre de 20% de mortalité était avéré, les prix auraient augmenté pour atteindre des niveaux excessifs. Depuis l'avènement de la canicule, le marché est approvisionné à un rythme normal et régulier. Les prix se sont stabilisés, le plus normalement possible, dans une fourchette moyenne de 11 à 13 dh au kg vif départ ferme.
Le chiffre de 20% qui a été avancé est donc faux et non fondé», lit-on de la Fisa. Et d'ajouter qu'«il est clair qu'en période de canicule, les mortalités des élevages pourraient atteindre 5 à 6%, voire plus. Tout aussi évident qu'il pourrait y avoir des chutes de performances zootechniques de production, qui se traduisent par un ralentissement du cycle de croissance de la volaille. Bien que légèrement élevés, ces taux de mortalité ne sont pas alarmants, et ce, par comparaison au taux normal de mortalité d'un élevage bien géré». Certes, le chergui (vent chaud et sec) est un facteur qui déstabilisant notamment pour les éleveurs dont la situation financière demeure difficile. Pour minimiser l'impact de cette condition climatique, la Fisa indique avoir milité afin de mettre en place des subventions pour l'acquisition de matériel de refroidissement des bâtiments d'élevage avicole. Une requête à laquelle le ministère de l'agriculture a répondu favorablement. Ainsi des subventions adéquates ont vu le jour.
En ce qui concerne le matériel de brumisation, la subvention porte sur 30% du coût avec un plafond de 18.000 DH/bâtiment de 500 m2 minimum. S'agissant du système Pad Cooling pour les unités d'élevage excepté l'élevage de pondeuses en cage, l'aide financière est de 30% du coût avec un plafond de 30.000 DH/bâtiment de 500 m2 minimum. Le même taux de subvention est défini pour le système Pad Cooling pour les unités d'élevage de pondeuses en cage mais cette fois-ci avec un plafond de 120.000DH/bâtiment de 500 m2 minimum. De même, la fédération indique n'avoir ménagé aucun effort pour sensibiliser les aviculteurs à l'intérêt de se doter du matériel adéquat en prévision des vagues de chergui de la saison d'été.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.