Wydad-Raja: pas de vainqueur dans un derby très moyen (VIDEO)    Marché financier international: le Maroc lève 1 milliard d'euros    Réorganisation de « Casablanca Finance city »: le gouvernement donne son feu vert    Sahara marocain: nouveau coup asséné au polisario et à l'Algérie    Source militaire: plusieurs opérations menées ces derniers jours en Méditerranée    Bilan quotidien: 13 nouveaux décès à Casa-Settat    World News Day: D'esclave à activiste    Article 1067609    Confinement: La majorité des réfugiés au Maroc bénéficient des services de santé    Blanchiment de capitaux/financement du terrorisme: 390 affaires en 2019 et 2020    Une tonne de drogue saisie à Errachida    Opération «mains propres»: Au-delà du trafic d'alcool...    Maroc/Etats-Unis : Abdellatif Hammouchi reçoit à Rabat l'ambassadeur américain David Fischer    Pathologique fièvre électorale aux Etats-Unis : Quel cap pour le Maroc face à une Amérique déchirée ?    L'ancien chef de mission de Macron, Alexandre Benalla testé positif au Covid    La Barbade déclenche son «Queenxit»    US Round Up du jeudi 24 septembre – Ségrégation scolaire, Ecoles contaminées, Chômage, Trump/Markle,    A quoi servent les rapports d' activité des institutions de gouvernance ?    FAR: le général Louarak en visite d'inspection au mur de défense    Officiel: Luis Suarez signe à l'Atletico de Madrid!    Zidane au Wydad, Roberto Carlos confirme!    Ayoub El Kaabi de retour au Wydad!    Zlatan Ibrahimovic testé positif au covid-19    Ce soir, finale Supercoupe UEFA : Une présence marocaine et une menace covidienne !    Derby Casablancais : Le DTN et ses collaborateurs présents en mission officielle    La nécessité de la Politique !    Le camarade Abdelhak Khyari tire sa révérence    Wafa Assurance, quels impacts du covid-19 ?    30.000 tests anti-Covid rapides effectués dans la région de Fès-Meknès    Le Musée Mohammed VI rend hommage à Gharbaoui    Rabat : A la capitale, les musées sont ouverts    "Watchmen", les super-héros qui confrontent l'Amérique à ses démons passés et présents    Le coup de gueule de Laura Smet contre la cruauté envers les animaux    Ayoub Qanir primé à Toronto et Venise    CGEM : une Commission Afrique avec Abdou Souleye Diop et Ali Zerouali    La CGEM accueille trois nouvelles Fédérations    La jeunesse du PJD veut la tête de Mohamed Amekraz    Vers une alternance consensuelle ?    Settat: le covid-19 force un lycée à adopter l'enseignement à distance    Covid-19. Les Chinois nous piquent bien    Le monde de l'écriture et les champs de la création maghnifique    Youssef Mhakkak interpelle notre conscience dans «je suis une conscience»    L'art des objets, l'art de la trace    Le ministère de l'éducation nationale et le CESE signent une convention-cadre pour le partage d'expériences et de données    Fès : un brigadier contraint d'utiliser son arme de service pour interpeller un individu dangereux    Présidentielle américaine : Donald Trump peu enthousiaste à l'idée d'une passation pacifique du pouvoir    À Washington, derniers hommages à la juge Ruth Bader Ginsburg avant la bataille politique    Mali : la Cédéao pourrait acter vendredi une levée des sanctions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tanger : Une convention pour faciliter l'insertion économique des réfugiés
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 24 - 10 - 2018

Ce partenariat permettra la création d'ici fin 2019 de 240 micro-entreprises ou coopératives
Soutenir et aider les réfugiés à mieux s'intégrer dans la société marocaine et à devenir autonomes par la mise en place de leurs propres microprojets. C'est l'un des principaux objectifs d'une convention de partenariat signée, lundi 22 octobre, à Tanger, entre l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), l'Association marocaine d'appui à la promotion de la petite entreprise (Amappe), l'Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences (Anapec) et l'Office du développement de la coopération (ODCO). Ce nouveau partenariat est, selon les initiateurs de ce projet, un pas sans précédent vers le développement d'initiatives d'entrepreneuriat et de coopératives parmi les réfugiés dans le Royaume.
Il permettra de faciliter la création d'ici fin 2019 de 240 micro-entreprises ou coopératives de réfugiés. «Le Maroc s'est lancé depuis 2013 dans une politique migratoire et d'asile dont l'un des objectifs stratégiques est l'intégration», a indiqué l'ambassadeur de l'Union européenne (UE) au Maroc, Claudia Wiedey, lors de la cérémonie de lancement de ce nouveau partenariat pour l'insertion socio-économique des réfugiés dans le Royaume.
Notons que l'UE qui soutient la mise en œuvre de la Stratégie nationale d'immigration et d'asile (SNIA) à travers de nombreux programmes et projets, cofinance cette nouvelle initiative pour faciliter l'intégration des réfugiés dans la société marocaine. «Aujourd'hui nous nous associons au HCR et aux autres partenaires marocains afin que s'opère un transfert de compétences vers les administrations en matière d'accueil et d'intégration des réfugiés. La facilitation de leur accès aux programmes de formation professionnelle, le développement de leur employabilité et l'amélioration de leur accès à l'emploi et à l'entrepreneuriat sont des éléments clés afin que les refugies puissent eux-mêmes devenir des acteurs de leur développement dans leur pays d'accueil», a souligné Mme Wiedey.
De son côté, Jean-Paul Cavalieri, représentant du HCR au Maroc, a fait part qu'en soutien à la SNIA, impulsée en septembre 2013 sous Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, les institutions nationales œuvrant à l'insertion professionnelle ont démontré à travers ce nouveau partenariat leur engagement à travailler sur le terrain à l'insertion socioprofessionnelle des réfugiés. «Donner l'opportunité aux réfugiés d'être autonomes c'est leur permettre de regagner leur dignité, de ne plus dépendre de l'assistance humanitaire», a-t-il dit.
Selon le directeur général de l'Anapec, Abdelmouneim Madani, les réfugiés ont droit à un service d'orientation et d'accompagnement pour pouvoir vivre leur inclusion dans la société marocaine et l'auto-emploi est l'une de ces formes. Il a souligné que dans le cadre de ce nouveau programme, ils vont bénéficier d'un service approprié à leur situation, permettant de les aider et faciliter la mise en place de leurs microprojets.
Il est à préciser que ce programme d'appui au développement des projets d'entrepreneuriat et de coopératives parmi les réfugiés au Maroc a une durée de deux ans, pour un montant global de 9.188.362 MAD (828.000 €) avec un cofinancement de l'UE à hauteur de 75%. Les quatre parties contractantes (en l'occurrence le HCR, l'Amappe, l'Anapec et l'ODCO) s'engagent, selon les dispositions de ce nouveau partenariat, à assurer l'accueil, l'inscription et l'accompagnement des réfugiés dans plusieurs villes du Royaume en vue d'améliorer leur employabilité et autonomisation.
Le personnel de l'ODCO et celui de l'Anapec bénéficieront, également, des séances de renforcement de leurs capacités en vue de bien mener leur mission d'accueil et d'accompagnement des réfugiés dans leur insertion socioprofessionnelle au Maroc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.