Le Youssoufia de Berrechid tenu en échec à domicile par le FUS de Rabat (1-1)    Arrestation d'un individu impliqué dans des opérations d'escroquerie en ligne    Soirée captivante du musicien Abdelouahab Doukkali au festival d'hiver de Tantora    Marrakech: Le Salon de l'Art et de l'Amitié, une fenêtre sur la beauté et la singularité des arts dans leur diversité    La ministre espagnole des AE attendue le 24 janvier au Maroc    L'expérience gouvernementale du PJD démontre le fiasco de son mode opératoire    Laâyoune accueillera le 22 février une réunion des ministres des Affaires étrangères du Maroc et de douze pays du Pacifique    Plus de 112 milliards de DH pour près de 570.000 fonctionnaires    Trump répond au guide suprême iranien, Ali Khamenei    Le Maroc et la Chine signent deux accords afin de renforcer leurs échanges culturels    Résurgence du terrorisme : Erdogan met en garde    Agadir : Saisie d'une importante quantité de cigarettes et de tabac à narguilé de contrebande    Retraites : des manifestants tentent d'entrer dans un théâtre où se trouve Macron    Le Maroc et la Chine examinent divers moyens de renforcer la coopération touristique et culturelle    Les investissements des EEP en stagnation pour la 2ème année consécutive    La DGAPR répond aux accusations d'Human Rights Watch    Africa Eco Race : A Dakhla, Nasser Bourita fustige les séparatistes    Un sommet international le 22 février à Laâyoune    La CMR tient la 8ème session de son Conseil d'administration    La pièce de théâtre عازف الليل est-elle maladroitement raciste ?    Le DHJ tenu en échec à domicile par le Rapid Oued-Zem    Nabil Jaadi rejoint le Mouloudia club d'Oujda    CAN Futsal Maroc 2020 : l'entraîneur National de futsal fait le point    Centre hospitalier régional d'Al Hoceïma : le ministère de la Santé alerté par l'absence de 34 médecins    Handball : Le CHAN à Laâyoune    Ashley Young rejoint l'Inter    Insolite : Imiter Ghosn    Habib El Malki reçoit le secrétaire d'Etat rwandais chargé de la Communauté de l'Afrique de l'Est    Hommage à Noureddine Belhoucine    L'activité globale de la CCG en croissance de 23% en 2019    La forêt et le nouveau modèle de développement    Combien d'années de vie en bonne santé gagne-t-on en adoptant un mode de vie sain ?    Divers    Le président de la Chambre des représentants s'entretient avec le ministre grec des Affaires étrangères    Ankara et Rabat ont 15 jours pour produire un ALE plus équilibré    Le groupe coréen "Hands" ouvre sa première unité de production africaine à Tanger    Cristiano Ronaldo : les secrets de sa forme insolente dévoilés !    Antonia Jiménez, rare femme dans le monde masculin de la guitare flamenca    YouTube diffusera une série documentaire sur Justin Bieber    Shakira est stressée à l'approche du Super Bowl    La Grèce encourage le maréchal Haftar dans le processus de paix libyen    Bulletin météorologique spécial : temps froid, chute de neige et fortes rafales de vents à partir de dimanche    CAN Handball 2020 : le Maroc bat la Zambie    Boeing abattu en Iran: « le monde attend des réponses », avertit Ottawa    La BCP s'engage pour la TPE    La loi passe le cap de la 1ère Chambre    Le Sahara marocain «véritable trait d'union entre le Maroc et le reste de l'Afrique»    SM le Roi visite «Bayt Dakira» à la Médina d'Essaouira    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tanger : Une convention pour faciliter l'insertion économique des réfugiés
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 24 - 10 - 2018

Ce partenariat permettra la création d'ici fin 2019 de 240 micro-entreprises ou coopératives
Soutenir et aider les réfugiés à mieux s'intégrer dans la société marocaine et à devenir autonomes par la mise en place de leurs propres microprojets. C'est l'un des principaux objectifs d'une convention de partenariat signée, lundi 22 octobre, à Tanger, entre l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), l'Association marocaine d'appui à la promotion de la petite entreprise (Amappe), l'Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences (Anapec) et l'Office du développement de la coopération (ODCO). Ce nouveau partenariat est, selon les initiateurs de ce projet, un pas sans précédent vers le développement d'initiatives d'entrepreneuriat et de coopératives parmi les réfugiés dans le Royaume.
Il permettra de faciliter la création d'ici fin 2019 de 240 micro-entreprises ou coopératives de réfugiés. «Le Maroc s'est lancé depuis 2013 dans une politique migratoire et d'asile dont l'un des objectifs stratégiques est l'intégration», a indiqué l'ambassadeur de l'Union européenne (UE) au Maroc, Claudia Wiedey, lors de la cérémonie de lancement de ce nouveau partenariat pour l'insertion socio-économique des réfugiés dans le Royaume.
Notons que l'UE qui soutient la mise en œuvre de la Stratégie nationale d'immigration et d'asile (SNIA) à travers de nombreux programmes et projets, cofinance cette nouvelle initiative pour faciliter l'intégration des réfugiés dans la société marocaine. «Aujourd'hui nous nous associons au HCR et aux autres partenaires marocains afin que s'opère un transfert de compétences vers les administrations en matière d'accueil et d'intégration des réfugiés. La facilitation de leur accès aux programmes de formation professionnelle, le développement de leur employabilité et l'amélioration de leur accès à l'emploi et à l'entrepreneuriat sont des éléments clés afin que les refugies puissent eux-mêmes devenir des acteurs de leur développement dans leur pays d'accueil», a souligné Mme Wiedey.
De son côté, Jean-Paul Cavalieri, représentant du HCR au Maroc, a fait part qu'en soutien à la SNIA, impulsée en septembre 2013 sous Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, les institutions nationales œuvrant à l'insertion professionnelle ont démontré à travers ce nouveau partenariat leur engagement à travailler sur le terrain à l'insertion socioprofessionnelle des réfugiés. «Donner l'opportunité aux réfugiés d'être autonomes c'est leur permettre de regagner leur dignité, de ne plus dépendre de l'assistance humanitaire», a-t-il dit.
Selon le directeur général de l'Anapec, Abdelmouneim Madani, les réfugiés ont droit à un service d'orientation et d'accompagnement pour pouvoir vivre leur inclusion dans la société marocaine et l'auto-emploi est l'une de ces formes. Il a souligné que dans le cadre de ce nouveau programme, ils vont bénéficier d'un service approprié à leur situation, permettant de les aider et faciliter la mise en place de leurs microprojets.
Il est à préciser que ce programme d'appui au développement des projets d'entrepreneuriat et de coopératives parmi les réfugiés au Maroc a une durée de deux ans, pour un montant global de 9.188.362 MAD (828.000 €) avec un cofinancement de l'UE à hauteur de 75%. Les quatre parties contractantes (en l'occurrence le HCR, l'Amappe, l'Anapec et l'ODCO) s'engagent, selon les dispositions de ce nouveau partenariat, à assurer l'accueil, l'inscription et l'accompagnement des réfugiés dans plusieurs villes du Royaume en vue d'améliorer leur employabilité et autonomisation.
Le personnel de l'ODCO et celui de l'Anapec bénéficieront, également, des séances de renforcement de leurs capacités en vue de bien mener leur mission d'accueil et d'accompagnement des réfugiés dans leur insertion socioprofessionnelle au Maroc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.