Le Forum Afrique Développement monte en gamme    Garanties mobilières: Le projet de loi adopté    Fonction publique: Nouveau modèle à l'étude    Fintech: Les bons conseils du FMI aux émergents    Le débat sur le changement d'heure reprend    Macron en Afrique de l'Est: Des intérêts stratégiques    Le CESE renouvelle ses instances au titre de l'année 2019    Mettre l'homme africain au cœur du développement et de la protection sociale    Le Groupe Crédit Agricole du Maroc primé à Tunis    La réussite de l'entreprise est tributaire de la garantie du bien-être du salarié    Trafic aérien intense à Dakhla à l'occasion du Forum Crans Montana    Les manifestations contre Bouteflika mettent à mal le Polisario    Arlene Foster, la femme qui détient les clefs du Brexit    La Nouvelle-Zélande va durcir sa législation sur les armes    L'Opep et ses partenaires font le point sur leur stratégie de soutien aux prix    Le Barça se rapproche de la consécration    Mbappé et Di Maria, un duo pour l'unité du Parc    Coupe de la Confédération : "Le Hassania in, le Raja out of Africa"    "Un partenariat novateur au service des compétences"    Pour de jeunes Canadiennes, le cannabis permet d'être une meilleure mère    Insolite : Selfie imprudent    Aziz Samsaoui, l'ambassadeur de la musique arabo-andalouse en Espagne    "Kilikis, la cité des hiboux" remporte le prix du meilleur film étranger au Canada    Captain Marvel commande toujours le box-office    Crash d'Ethiopian Airlines. Le P-DG de Boeing réagit    SIDA. Un programme ciblant les jeunes, les femmes et les migrants    Agressions sexuelles : Koffi Olomidé condamné à deux ans de prison    La Tribune de Nas : Vers une finale Leo/Cris ?    Flexibilité du dirham : Les objectifs de la première phase pleinement atteints    Message royal au 5e Forum Crans Montana de Dakhla    Digitalisation: C'est maintenant ou jamai!    Fès : Sous l'effet de l'alcool, un marchand ambulant tue son ami    El Jadida: 8 ans de réclusion criminelle pour un tailleur pédophile    Tétouan : Un jeu de hasard qui finit dans le sang    IB Maroc passe au rouge    Ligue des Champions d'Afrique : Le Wydad se qualifie haut la main en quarts de finale    Le PPS condamne vigoureusement l'attaque terroriste de deux mosquées en Nouvelle Zélande    La porte du souk hebdomadaire d'El Aroui inscrite au patrimoine national    Point de vue : «Terrasses en Scènes» de Morocco l'Ghedd !    «A la croisée des chemins» de Youssef Douieb à la galerie Nadar de Casablanca    Maroc-Argentine. Messi sera de la partie    37ème Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie à Marrakech : Rachid Talbi Alami désigné nouveau président    Bank Al-Maghrib, the limitations of an accommodative monetary policy    « Lumières Marocaines », Fouad Laroui rend hommage à l'art contemporain marocain    Les Marocains s'illustrent aux Special Olympics d'Abu Dhabi    Fiscalité, AMO… La corporation des cliniques privées fait le point    18 FICAM®: L'Espagne à l'honneur    UMT : Miloudi Moukharik rempile    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





1ère édition du Festival Meknès du théâtre : Des planches de différentes écoles font leur show à la cité ismaélite
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 17 - 12 - 2018

Le festival ambitionne de créer, dans les prochaines éditions, «un dialogue théâtral» entre les expériences africaines et les planches du monde.
La troupe de théâtre «Chamate» organisera, du 18 au 23 décembre à Meknès, la 1ère édition du Festival Meknès du théâtre.
En lançant cet événement, la troupe semble aspirer à l'organisation d'une manifestation internationale dédiée au théâtre. «Le festival de Meknès ambitionne d'être une manifestation dédiée au théâtre en créant une rencontre entre les expériences professionnelles mondiales», précise Bouselham Daif, metteur en scène et fondateur de la troupe Chamat. Aussi, le festival ambitionne, selon ses dires, de créer, dans les prochaines éditions, «un dialogue théâtral» entre les expériences africaines et les planches du monde.
A elle seule, cette première édition, dont les activités se tiendront en majorité à la salle de théâtre du Centre culturel Mohamed Mennouni, sera, comme le détaille M. Daif, «non compétitive». Elle sera marquée par la participation de troupes algériennes, suisses, tunisiennes, égyptiennes et françaises outre, bien évidemment, celles marocaines. De plus, cette manifestation est jalonnée d'ateliers de formation en théâtre qui ont déjà démarré et sont encadrés par des dramaturges marocains et étrangers
Les hommages ne sont pas en reste. Ainsi, l'artiste égyptien Mohamed Sobhi sera mis à l'honneur lors de la cérémonie d'ouverture du festival qui connaîtra également la présentation de la pièce «Pressa» par la troupe de théâtre tétouanaise «Al Ofouq».
Le lendemain, 19 décembre, le Centre national des arts dramatiques et scéniques de Kairouan en Tunisie présentera sa pièce «Juif». Le 20 décembre, une chorégraphie intitulée «Joy» sera interprétée par une troupe suisse. De l'autre bout de la ville, la troupe marocaine «Flamant d'art» interprétera, vendredi 21 décembre à Hri Souani, l'œuvre théâtrale «Klam jouf» d'après «Le bel indifférent» de Jean Cocteau. Le même jour à la salle de théâtre du Centre culturel Mohamed Mennouni, la compagnie française de l'Ellipse de Juvignac présentera sa pièce «Le complexe de la carotte». Le samedi 22 décembre, la troupe tunisienne Clandestino présentera «Et d'autres démons» à Hri Souani. A la salle de théâtre du Centre culturel Mohamed Mennouni, la compagnie franco-algérienne Nomade interprétera «La boîte à sucre». Le dernier jour du festival connaîtra la performance de la troupe égyptienne Attaliîa qui présentera «Le cou et le bracelet» à Hri Souani. Quant à la clôture, elle sera animée par la troupe Media Art qui interprétera «Ana W bnati» (Avec mes filles). Et ce n'est pas tout ! Le festival associe des villes environnantes, notamment celles d'El Hajeb où seront, respectivement samedi 22 et dimanche 23 décembre, présentées dans le Centre culturel de cette ville la pièce «Souk khaoui» (Rien à faire) de la troupe Jemâa Tanger-porte d'Afrique et l'œuvre «Ajid» par la troupe Arif pour le patrimoine et la culture d'Al Hoceïma.
Pour rappel, cet événement, également jalonné de rencontres avec les troupes et une caravane théâtrale est initié en partenariat avec le conseil de la région de Fès-Meknès, le ministère de la culture, la région de Meknès et le conseil de la commune de Meknès.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.