Sahara marocain-Genève II : Kohler garde espoir    HPS Switch accompagne l'APEP avec son activité de switching mobile    Forum Crans Montana: L'Afrique doit bâtir l'avenir de sa jeunesse    Un Monde Fou    Musiques sacrées: La 25e édition met Fès à la confluence des cultures    La lutte menée par le Maroc contre le trafic de migrants louée par le ministre espagnol de l'Intérieur    Les industriels partagés à propos de l'évolution de leur production au premier trimestre    L'aéroport Mohammed V considéré comme l'un des meilleurs en Afrique    Première rencontre régionale sur le commerce à Agadir    Participation marocaine à la Conférence de l'ONU sur la coopération Sud-Sud    Un carnage évité de justesse pour 51 collégiens pris en otage dans un bus à Milan    Journée mondiale de la météorologie    Driss Lachguar reçoit Nabil Chaath    Le match contre le Malawi, un sérieux test pour les prétendants à la liste définitive de Renard    Le RTCMA fin prêt pour accueillir la 35ème édition du GP Hassan II de tennis    Divers sportifs    Special Olympics 2019 47 médailles pour le Maroc dont 12 en or    Ces célébrités ont touché le fond : Heather Locklear    Divers    fin de la première journée de la 2e table ronde de Genève    "Indigo" de Salma Bargach, un film marocain de classe mondiale    Ouverture officielle à Rabat des Journées de la Francophonie    L'artiste peintre Afif Bennani expose ses oeuvres à Montréal    LdC : 20 000 euros d'amende pour Ronaldo    Attijariwafa bank : Des résultats en forte progression malgré le repli de la branche Assurance    HCP : Evolution du taux de la fécondité au Maroc    El Othmani : La gratuité de l'enseignement, maintenue et affirmée    Interpellée pour "intention de s'adonner à la prostitution"... Le cri de colère d'une Marocaine à Jakarta    Conférence-Débat: La place des femmes dans l'espace public    Les AREF comptent licencié les enseignants contractuels pour abandon de poste    Paradis fiscaux : Jouahri exprime sa colère vis-à-vis du maintien du Maroc par l'UE sur la liste grise    Colloque international de Rabat : Réflexions sur la pensée de Khatibi    «Sound of Berberia» : à la recherche de véritables sonorités amazighes    Tennis : Grand Prix Hassan II du 7 au 14 avril à Marrakech    Fusillade d'Utrecht : Le suspect va comparaître pour homicides « terroristes »    Communiqué du BP du PPS    Motor Village et Marokoto, partenaires de la Raquette d'Or de Mohammedia    La journée mondiale de la poésie célébrée à la Villa des arts de Rabat    Préscolaire    Les Lions sans Ziyech, Belhanda et Amrabet incertains, place aux Botolistes…    Projection du documentaire "A Thousand girls like me" qui ouvre le débat sur l'inceste    La Commission interministérielle spécialisée examine le plan de mise en œuvre de la déconcentration administrative    La jeunesse face à la classe politique    Haute commission mixte entre le Maroc et le Rwanda    Prochaine tenue du Forum national du handicap    Syrie    Edito : L'eau    Le Ministère de la Santé propose plusieurs mesures pour une meilleure gouvernance des CHU    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





2ème Contemporary African Art Fair de Marrakech : Les temps forts
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 05 - 01 - 2019

Il accueillera 18 galeries représentant le travail de plus de 60 artistes
Le Contemporary African Art Fair, la plus grande foire internationale dédiée à la promotion de l'art contemporain, revient pour une 2ème édition dans la ville de Marrakech. Rendez-vous incontournable, cet événement, prévu du 21 au 24 février 2019 à La Mamounia, accueillera 18 galeries représentant le travail de plus de 60 artistes issus de plusieurs pays. Fondée en 2013 à Londres par Touria El Glaoui, cette manifestation propose des conférences-débats ainsi que des projets spéciaux en partenariat avec plusieurs institutions. Voici une sélection des moments forts qui ponctueront cette édition.
Brice Marden au Musée Yves Saint Laurent
Le Musée Yves Saint Laurent de Marrakech accueillera la première exposition du célèbre artiste américain Brice Marden. Depuis les années 60, il interroge et bouscule sans relâche les codes de l'abstraction et du minimalisme. C'est la première fois que son œuvre est exposée en Afrique, au Maroc, pays qu'il a découvert dans les années 70, où il a enseigné, où il vit et travaille régulièrement aujourd'hui. Son exposition rassemble plus de 60 œuvres, dont plusieurs inédites produites au Maroc.
Amine El Gotaibi à Dar Moulay Ali
«Perspective de séduction», une commande de l'artiste Amine El Gotaibi basée à Beyrouth et réalisée pour le compte de l'Institut français de Marrakech, se déroulera de l'autre côté du patio de Dar Moulay Ali. S'appuyant sur la série de dessins de l'artiste, «Perspective de brebis», cette nouvelle installation traite du rapport hiérarchique entre l'Homme et les animaux et entre l'Homme et le pouvoir. «Dans cet ouvrage, El Gotaibi explore la dynamique de la domination/persuasion et de la formation/domestication en tant que jeu de séduction : poursuivi sans violence mais dans le but de restreindre l'existence de quelqu'un», expliquent les organisateurs.
Insanité matérielle au Musée de l'art africain contemporain Al Maaden
Le Musée d'art contemporain africain Al Maaden (MACAAL) accueillera une exposition collective inédite. Celle-ci s'interroge sur l'utilité des choses matérielles et leur valeur symbolique inhérente, en soulignant le pouvoir de transformation de l'art au sein des sociétés de consommation. À partir d'objets tactiles, de tapisseries et d'installations composées de matériaux industriels, les œuvres présentées jalonnent l'équilibre entre la forme et le sens en soulignant l'importance du support lui-même. Parmi les artistes exposants, on retrouve Fatiha Zemmouri (Maroc), Clay Apenouvon (Togo/France), Ibrahim Mahama (Ghana) et Bronwyn Katz (Afrique du Sud), Nari Ward (Etats-Unis/Jamaïque), Beya Gille Gacha (Cameroun), Frances Goodman (Afrique du Sud) et Amina Agueznay (Maroc).
Une sélection d'œuvres d'art de Sâad Ben Cheffaj à La Mamounia
La galerie d'art l'Atelier 21 présentera une sélection d'œuvres de l'artiste marocain Saâd Ben Cheffaj, l'un des fondateurs de la peinture moderne au Maroc, au Salon de thé de La Mamounia. Né en 1939 à Tétouan, Cheffaj est l'un des premiers artistes marocains à avoir suivi une formation académique. Après des études en 1957 à l'Ecole des beaux-arts de Séville, il poursuit des études d'histoire de l'art à l'Ecole du Louvre à Paris. Il a ensuite obtenu un diplôme de professeur de l'Ecole des beaux-arts Santa Isabel de Hongrie de Séville, en 1962, avant de revenir au Maroc pour enseigner l'histoire de l'art, le dessin et la peinture à l'Ecole des beaux-arts de Tétouan. La peinture de Cheffaj continue à englober de multiples mouvements (figuration, expressionnisme, néoréalisme et abstraction), tout en conservant l'énergie créatrice qui caractérise ses œuvres.
Poèmes et hybridations africaines à l galerie Comptoir des mines
La galerie Comptoir des mines présentera deux expositions, «Poèmes d'Afrique» et «Hybridations», sur deux lieux de la ville. La première réunira une sélection d'artistes au sein des espaces d'exposition du centre d'art contemporain du Comptoir des mines. Ainsi la deuxième aura lieu sur la place Jamaa El Fna, où les artistes participants seront invités à créer un dialogue et à créer une nouvelle histoire commune à travers la création d'œuvres faisant référence aux traditions locales. «Hybridations» rend également hommage au Manifeste Jamaa El-Fna, événement artistique majeur qui s'est déroulé dans les années 1970.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.