Numérisation du système judiciaire : Signature d'une convention entre le barreau de Casablanca et la CDG    PAM. Crise autour du 4e congrès national    Côte d'Ivoire : Atlantique Assurances, filiale de la BCP, lance une offre dédiée aux agriculteurs de coton    Fiscalité. Les libéraux veulent reconstituer un front uni    RDC : Moïse Katumbi accueilli en héros national après son retour au bercail    La scène politique en deuil : Tayeb Bencheikh n'est plus    7ème édition de l'opération Iftar Saem : P&G Maroc distribue plus de 250.000 ftours depuis 2013    Bouskoura : Trois ouvriers meurent par asphyxie dans un canal des eaux usées    Etats-Unis : Quand un milliardaire diplômé rembourse les dettes étudiantes de toute sa promotion    Des nuits colorées et lumineuses à savourer au MMVI…    Immobilier. Un faux départ en 2019    Chronique Humour et Ramadan : Qu'Imam me suive…    Education : Le ministère annonce une version actualisée de la méthode d'enseignement pour le primaire    Le Maroc à Genève pour la 72ème Assemblée mondiale de la santé    L'enseignement supérieur passe au mode grève    Christchurch : L'auteur de l'attaque inculpé pour terrorisme    La réponse de Huawei à Google    Radioscopie des besoins prévisionnels d'emplois au Maroc    Les Etats-Unis donnent un sursis de 3 mois à Huawei    Marrakech: La ville que les stars adorent!    Donald Trump : Si Téhéran veut se battre, ce sera la fin officielle de l'Iran    Agentis construira et équipera des hôpitaux publics en Côte d'Ivoire    Plus de 2,3 millions de passagers ont transité par les aéroports marocains en avril    Les Marocains d'Italie dénoncent la situation tragique dans les camps de Tindouf    Insolite : Soyez "gentils" avec la police nigériane    M'hamed Loqmani : Les intellectuels qui ne créent pas le buzz ne sont pas toujours les bienvenus dans les médias    Attention aux jeans trop serrés et à l'épilation intégrale !    Pendant le Ramadan, Essaouira retrouve toutes ses sensations    Les inégalités augmentent dans l'UE, mais moins qu'ailleurs    Baisse du résultat net du CIH    Phoques, caviar et pétrole: la mer Caspienne menacée par la pollution    Ces tournages qui ont tourné au drame : Troie    Cinquantenaire du FNAP de Marrakech    En larmes, le monstre sacré du 7ème art Alain Delon honoré à Cannes    169 migrants subsahariens secourus par la marine royale en méditerranée    Madison Cox lauréat du prix de la Rosa d'Oro    La FRMF reprogramme les matchs de la Botola Maroc Telecom : Le suspense jusqu'au bout !    Policy Center for the New South. De nouveaux locaux et une nouvelle dynamique    Egypte : Le Comité d'organisation lance une billetterie en ligne    Abderrassoul Lehdari : «Si Aziz nous a appris la méthode, la rigueur, la maîtrise du sujet et l'esprit critique»    Louzani et Blinda au Mondial mais pas en CAN    Vente illégale de boissons alcoolisées et immigration clandestine : Une ressortissante subsaharienne arrêtée à Rabat    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    Vidéo – Coupe de la CAF : Le RSB marque un magnifique but dans le temps additionelace au Zamalek    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Divers    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    La Chambre d'agriculture de Draâ-Tafilatet primée en Tunisie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





2ème Contemporary African Art Fair de Marrakech : Les temps forts
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 05 - 01 - 2019

Il accueillera 18 galeries représentant le travail de plus de 60 artistes
Le Contemporary African Art Fair, la plus grande foire internationale dédiée à la promotion de l'art contemporain, revient pour une 2ème édition dans la ville de Marrakech. Rendez-vous incontournable, cet événement, prévu du 21 au 24 février 2019 à La Mamounia, accueillera 18 galeries représentant le travail de plus de 60 artistes issus de plusieurs pays. Fondée en 2013 à Londres par Touria El Glaoui, cette manifestation propose des conférences-débats ainsi que des projets spéciaux en partenariat avec plusieurs institutions. Voici une sélection des moments forts qui ponctueront cette édition.
Brice Marden au Musée Yves Saint Laurent
Le Musée Yves Saint Laurent de Marrakech accueillera la première exposition du célèbre artiste américain Brice Marden. Depuis les années 60, il interroge et bouscule sans relâche les codes de l'abstraction et du minimalisme. C'est la première fois que son œuvre est exposée en Afrique, au Maroc, pays qu'il a découvert dans les années 70, où il a enseigné, où il vit et travaille régulièrement aujourd'hui. Son exposition rassemble plus de 60 œuvres, dont plusieurs inédites produites au Maroc.
Amine El Gotaibi à Dar Moulay Ali
«Perspective de séduction», une commande de l'artiste Amine El Gotaibi basée à Beyrouth et réalisée pour le compte de l'Institut français de Marrakech, se déroulera de l'autre côté du patio de Dar Moulay Ali. S'appuyant sur la série de dessins de l'artiste, «Perspective de brebis», cette nouvelle installation traite du rapport hiérarchique entre l'Homme et les animaux et entre l'Homme et le pouvoir. «Dans cet ouvrage, El Gotaibi explore la dynamique de la domination/persuasion et de la formation/domestication en tant que jeu de séduction : poursuivi sans violence mais dans le but de restreindre l'existence de quelqu'un», expliquent les organisateurs.
Insanité matérielle au Musée de l'art africain contemporain Al Maaden
Le Musée d'art contemporain africain Al Maaden (MACAAL) accueillera une exposition collective inédite. Celle-ci s'interroge sur l'utilité des choses matérielles et leur valeur symbolique inhérente, en soulignant le pouvoir de transformation de l'art au sein des sociétés de consommation. À partir d'objets tactiles, de tapisseries et d'installations composées de matériaux industriels, les œuvres présentées jalonnent l'équilibre entre la forme et le sens en soulignant l'importance du support lui-même. Parmi les artistes exposants, on retrouve Fatiha Zemmouri (Maroc), Clay Apenouvon (Togo/France), Ibrahim Mahama (Ghana) et Bronwyn Katz (Afrique du Sud), Nari Ward (Etats-Unis/Jamaïque), Beya Gille Gacha (Cameroun), Frances Goodman (Afrique du Sud) et Amina Agueznay (Maroc).
Une sélection d'œuvres d'art de Sâad Ben Cheffaj à La Mamounia
La galerie d'art l'Atelier 21 présentera une sélection d'œuvres de l'artiste marocain Saâd Ben Cheffaj, l'un des fondateurs de la peinture moderne au Maroc, au Salon de thé de La Mamounia. Né en 1939 à Tétouan, Cheffaj est l'un des premiers artistes marocains à avoir suivi une formation académique. Après des études en 1957 à l'Ecole des beaux-arts de Séville, il poursuit des études d'histoire de l'art à l'Ecole du Louvre à Paris. Il a ensuite obtenu un diplôme de professeur de l'Ecole des beaux-arts Santa Isabel de Hongrie de Séville, en 1962, avant de revenir au Maroc pour enseigner l'histoire de l'art, le dessin et la peinture à l'Ecole des beaux-arts de Tétouan. La peinture de Cheffaj continue à englober de multiples mouvements (figuration, expressionnisme, néoréalisme et abstraction), tout en conservant l'énergie créatrice qui caractérise ses œuvres.
Poèmes et hybridations africaines à l galerie Comptoir des mines
La galerie Comptoir des mines présentera deux expositions, «Poèmes d'Afrique» et «Hybridations», sur deux lieux de la ville. La première réunira une sélection d'artistes au sein des espaces d'exposition du centre d'art contemporain du Comptoir des mines. Ainsi la deuxième aura lieu sur la place Jamaa El Fna, où les artistes participants seront invités à créer un dialogue et à créer une nouvelle histoire commune à travers la création d'œuvres faisant référence aux traditions locales. «Hybridations» rend également hommage au Manifeste Jamaa El-Fna, événement artistique majeur qui s'est déroulé dans les années 1970.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.