Edito : INDH évolutive    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    Victoire pour le RSB Berkane    Vidéo – Coupe de la CAF : Le RSB marque un magnifique but dans le temps additionelace au Zamalek    Nouveau scandale d'abus dans les exploitations agricoles espagnoles ?    Meilleur joueur de L1. M'bappé sème le doute    Ces Marocains dits de la 3ème et de la 4ème générations Tiraillés entre l'identité revendiquée et celle attribuée    Mohamed Jalid Les intellectuels marocains ne sont pas suffisamment ouverts sur les médias !    WhatsApp attaqué par Pegasus    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    Le WAC rate le coche et se met davantage de pression    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Projets d'extension de la SOMACA et de création d'un Institut de formation aux métiers de l'automobile à Casablanca    Et si notre amnésie était dégénérescente… ?    Ramadan et diabète riment obligatoirement avec des dispositions spécifiques    Divers    Volonté du Maroc d'accompagner ses startups et de promouvoir la coopération Sud-Sud    L'humoriste Bassou offre un spectacle captivant au public r'bati    Meknès abrite son premier Festival international du film arabe    Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Procès de l'attentat d'Imlil    Fondation Mohammed V pour la Solidarité    OMS    Etat des réalisations et programmation estivale 2019    Entretien avec M.Hassan Sentissi El Idrissi    Création de la zone franche Tanger Tech    5ème édition du Festival "Aji T'hdm"    Bilan de mi-mandat, les non-dits d'El Othmani    SM le Roi Mohammed VI autorise l'ouverture de 20 nouvelles mosquées    Cristiano Ronaldo élu meilleur joueur en Italie    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Vigilance et mobilisation!    Aziz Lahlou: «Aziz Belal, économiste du socialisme»    Journée Internationale de l'infirmière    Le concert de la tolérance d'Agadir tend à disparaître?    Amina Rachid, La soldate des planches    Olk Werner à la tête des Lions pour 2 rendez-vous sans gloire    Hamid Bennani, le cinéaste accompli…    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    La Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains lance son site web    Laâyoune se dote d'un laboratoire de santé publique    Golfe: Les tensions montent d'un cran    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme commémore le 16 mai    Nouveaux membres et nouvelle vie pour les amputés du Soudan du Sud    Poussée attendue des populistes à J-6 avant le coup d'envoi des Européennes    News    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Théâtre : «Bourass» en tournée nationale et internationale
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 21 - 02 - 2019


Pièce de théâtre à succès de la troupe Cyclorama
La troupe Cyclorama est de retour sur la scène théâtrale. Elle se prépare pour une tournée internationale en faveur des Marocains résidant à l'étranger et démarre une autre nationale dans les différentes villes et région du Royaume avec la pièce de théâtre à succès «Bourss». Ainsi la prochaine représentation est prévue, mercredi 27 février 2019, au théâtre national Mohammed V à Rabat. «Bourass», écrite par le comédien Salah Eddine Ben Moussa, a été représentée pour la première fois en 1972.
«C'est un texte du répertoire théâtral marocain, revendiquant son appartenance au théâtre de l'absurde et une pièce digne des grands textes internationaux de ce registre théâtral», indique-t-on dans une note d'information. En effet, cette création théâtrale est revisitée en 2018 grâce au jeune cinéaste et dramaturge Ayoub El Aiassi.
Celui-ci a réussi à trouver le parfait prétexte pour la présenter avec une recherche visuelle et scénique mêlant chorégraphie, chants et jeu dramatique pour nous transposer l'univers de la pièce et sa petite histoire : une ville où les têtes des citoyens deviennent de plus en plus grosses… «Pour la petite histoire, ou le prétexte dramatique de la pièce, nous sommes dans une ville dont tous les habitants se retrouvent avec de grosses têtes, d'où vient leur surnom en darija marocain «bourass». Les éléments de scénographie font appel au monde virtuel des réseaux sociaux, pour rappeler le grand monologue où nous surfons chacun face à son écran. Le texte de la pièce est aussi un enchaînement de monologues.
Même ses scènes dialoguées sont une sorte de monologue où chaque personnage révèle son malaise et sa solitude profonde», ajoutent-ils. La pièce de théâtre est interprétée par une sélection de jeunes comédiens tels que Hanane Masaoudi, Wahiba Loukili, Mohamed Haoudi et Ayoub EL Aiassi. Notons que depuis sa représentation en novembre dernier à la fédération des œuvres laïques Casablanca, la pièce connaît un grand succès auprès du public. La troupe Cyclorama a déjà donné un nombre de représentations de la pièce, en partenariat avec la région Casablanca-Settat à El Jadida, Settat et Casablanca.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.