Répit pour Huawei en plein flou sur les négociations commerciales avec Pékin    Marocains résidant à l'étranger : Cartographie des Marocains d'Europe    La justice algérienne expulse Ahmed Reda Benchemsi    Point de vue : Faites la Jeunesse avant qu'elle ne soit vieillesse…    Industrie pharmaceutique: Doukkali benchmarque l'expérience chinoise    Le village de la 12e édition des Jeux africains ouvre ses portes à Rabat    Jeux africains 2019 : Plus de 6.000 athlètes présents au Maroc    Karim Alami perd tragiquement son fils    Philippe Coutinho s'engage avec le Bayern Munich    Le Festival Atlas Electronic sensibilise à la mobilité des artistes    Managem annonce un chiffre d'affaires en baisse    El Andaloussi quitte Safran Electronics & Defense Morocco    Télécoms: L'ANRT dématérialise les agréments    Développement durable: La Commission nationale bientôt opérationnelle    L'expertise marocaine brille lors d'une formation internationale sur le sauvetage sportif en Centrafrique    Aïd Al Adha 1440 : Bon déroulement de l'opération d'abattage    Moussaoui Ajlaoui : Créer un nouvel Etat en Afrique du Nord serait suicidaire pour la région. La position de Washington va dans ce sens    La prise de conscience!    Macron reçoit Poutine avant le sommet du G7    Macron recevra jeudi Boris Johnson puis Kyriakos Mitsotakis    L'administration américaine s'oppose à la création d'une entité fantoche    La France se prépare à accueillir le G7    Des enfants maqdessis visitent des sites touristiques à Casablanca    Syrie: les forces gouvernementales entrent dans la ville de Khan Cheikhoun    Doukkal s'entretient avec son homologue chinois sur la coopération dans le domaine de la santé    Le fauteuil    Le Royaume prend très au sérieux l'avenir et le présent de ses jeunes : Pour un Maroc fait par et pour sa jeunesse    Service militaire : La sélection démarre cette semaine    La liste élargie de Hallilodzic    Jeux Africains : Le Maroc gagne par forfait l'Afrique du Sud    Démarrage de la nouvelle saison    Vidéo. Ce que pensent les Casablancais de la nomination d'Halilhodzic    L'incendie qui ravage Grande Canarie hors de contrôle, nouvelles évacuations    Visite de travail à Copenhague du président du Conseil exécutif de l'UNICEF, Omar Hilale    Facebook, Google, Apple... : Attention, les Gafam vous pistent!    Un incendie ravage une forêt de pins sur les hauteurs de Béni Mellal    Les usagers d'Instagram pourront désormais dénoncer la désinformation    Un centre d'accueil pour les MRE à Tanger    Sept personnes arrêtées à Fès : Saisie de plus de 7.000 comprimés psychotropes    Météo: les prévisions de ce lundi    La Bourse de Casablanca réalise une bonne performance hebdomadaire    L'œuvre d'Oum Kaltoum ouvre le bal de la Biennale de Rabat    Les tambourinaires amazighs du Moyen- Atlas    Azelarabe Alaoui préside le jury du Festival Cèdre du court métrage    Nouvelle édition du Festival "Voix de femmes" à Tétouan    The Mask : Un reboot au féminin en préparation    La Star Afrofunk Bantunani à Casablanca    11è édition des Voix de Femmes à Tétouan du 19 au 24 août    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Assurance : BeAssur lance une couverture pour l'aquaculture
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 22 - 03 - 2019

BeAssur lance un nouveau produit d'assurance pour soutenir les exploitants piscicoles et propose une couverture sur mesure pour accompagner les professionnels au Maroc.
Officialisé lors de la cinquième édition du Salon Halieutis, ce lancement intervient alors que l'aquaculture et l'industrie de valorisation des produits de la mer représentent près de 100.000 emplois, contribuant avec la pêche maritime à un PIB de 17,1 milliards de dirhams en 2017.
Lancé en partenariat avec Marsh, une filiale de Marsh & McLennan Compagnies, le plus important courtier en assurance au monde, le produit d'assurance de BeAssur couvre la mortalité du cheptel et les installations des exploitations piscicoles contre un grand nombre de risques : maladie, événements climatiques, pollution, collision, vol et disparition, mais aussi vandalisme, attaques de prédateurs d'origine animale, modification des paramètres physico-chimiques de l'eau ou encore bris de machines et interruption involontaire d'alimentation en énergie.
«L'ADN de BeAssur c'est l'accompagnement dans la proximité et la compréhension des besoins. L'aquaculture est un secteur véritablement stratégique au Maroc, il est donc naturel que l'un des principaux courtiers de la place propose des services exemplaires, avec les meilleurs standards, afin de devenir le partenaire de référence des exploitants piscicoles», souligne Fehd Bouab, directeur général de BeAssur.
Et de poursuivre qu'«en transférant les risques des exploitants vers l'assureur, ce nouveau produit va contribuer à sécuriser les investissements et réduire la vulnérabilité des exploitations face aux risques, dont la probabilité de survenance et les impacts en cas de réalisation seront diminués».
En effet, conscient du contexte d'accélération de la production aquacole mondiale, le Maroc a choisi de se positionner sur ce secteur afin de diversifier son économie, faire de l'aquaculture un relais de croissance du secteur halieutique, contribuer à la sécurité alimentaire et s'intégrer davantage dans le commerce international des produits de la mer.
La stratégie Halieutis, lancée en 2009, dont l'un des objectifs principaux est de préserver les ressources halieutiques et l'écosystème marin, a donné naissance en 2011 à l'Agence nationale pour le développement de l'aquaculture (Anda) pour la promotion et le développement du secteur aquacole et qui accompagne désormais plusieurs projets aquacoles dans différentes régions du Royaume.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.