Bac 2019. 150 personnes interpellées pour fraude    AWB lance un emprunt obligataire d'un milliard de dirhams    Maroc Telecom, 1ère privatisation du programme de la LdF 2019    Un suspect arrêté dans l'affaire de l'agression d'une allemande    Crise au PAM : la réunion de la commission préparatoire maintenue à Agadir    BAC 2019. Les résultats seront affichés le 26 juin    Larache: Coup d'envoi du 9e festival international d'équitation « Mata »    Inauguration officielle du Smap Paris 2019    CAN 2019 : Royal Air Maroc mobilise 54 vols supplémentaires depuis et vers l'Egypte    Relance du secteur immobilier : Fassi Fihri sollicite les MRE    Arabie Saoudite: Le conflit s'intensifie    Dialogue social: à combien s'élève le coût de l'accord ?    Bac: Nouveaux cas de triche!    Enseignement public payant: Le niet des parents    Visa se mobilise pour la CAN    Marrakech: Le festival des arts populaires fête un demi-siècle    Un salon pour encourager les jeunes à lire    Dialogue social : Le coût global de l'accord s'élève à plus de 14 milliards de dirhams    SAEDM et REALITES scellent un partenariat    Copa America : Le Brésil en reconquête sans Neymar    Les sanctions de la Commission de discipline et de fair-play    Meeting International Mohammed VI : Beau plateau attendu aux épreuves de sprint    Le Mpay Forum, un observatoire de veille en Mobile payment, Mobile banking et Fintech    Un roadshow national pour promouvoir l'accès des TPME au financement et à la commande publique    Activités du parti    Attaques contre deux pétroliers en mer d'Oman    Pour améliorer le goût de vos aliments, mangez assis !    Insolite : Le tatouage du patron de Twitter    Jessica Préalpato, la pâtissière qui bouscule le dessert    Rapatriement des familles de l'EI Que font leurs pays d'origine ?    News    Younes Moujahid à la tête de la FIJ    Zagora à l'honneur du "Moroccan day" aux Etats-Unis    "Rolling Thunder Revue", quand Scorsese s'amuse à raconter Dylan    Nouvelle édition du Moussem culturel international d'Assilah    CAN 2019. Ce qui attend les Lions de l'Atlas    La Fondation nationale des musées s'allie au ministère de la culture    Célébrations de la Fête du Trône. Les consignes du ministère de la Maison royale, du protocole et de la chancellerie    Moujahid, premier journaliste arabe et africain à la tête de la FIJ    Ouyahia écroué, Sellal entendu par un juge d'instruction    Le Suriname salue le rôle de «leader africain» de SM le Roi Mohammed VI    Taper sur Trump? C'est possible à un salon tech en Chine    NBA : Toronto fait chuter Golden State et s'offre son premier titre    Caractère officiel de l'amazigh : Le conseil provincial de Tiznit premier à passer à l'acte    Entre pirates, collision ou missiles, les tankers évoluent en eaux troubles    Compromis européen sur un budget de la zone euro    La protection des données revêt une importance capitale pour Bank Al-Maghrib    Journée mondiale des donneurs de sang    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Création de plus de 28.000 entreprises au premier trimestre 2019
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 09 - 05 - 2019

Un élan soutenu de nouvelles immatriculations au registre de commerce observé par l'Ompic
Elles sont 28.273 entreprises à avoir été créées durant le premier trimestre de l'année. Ces créations s'inscrivent en hausse par rapport à la même période de l'année. On relève dans ce sens un additionnel de 3.393 nouvelles créations par rapport au premier trimestre 2018. C'est ce que l'on peut déduire du tableau de bord général de l'Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (Ompic). Le tableau brossé à fin mars démontre un élan soutenu de nouvelles immatriculations au registre de commerce.
Le nombre des entreprises «personnes morales» ayant vu le jour depuis le début de l'année s'élève à 14.670 entités au moment où les créations relatives aux entreprises «personnes physiques» ont atteint sur les trois premiers mois de l'année les 13.603 sociétés. Ces créations, toutes catégories d'entreprises confondues, ont eu lieu essentiellement sur l'axe Casablanca-Settat.
La région a connu la naissance de 6.233 entités, suivie de Tanger-Tétouan-Al Hoceima avec 5.948 entreprises et Rabat-Salé-Kénitra avec 3.166 entreprises. Les créations dans la région de l'Oriental ont porté sur 2.584 nouvelles entreprises, contre 2.182 à Fès-Meknès et 1.663 à Souss-Massa. Laâyoune-Sakia El Hamra continue pour sa part d'absorber l'essentiel des créations au niveau des provinces du Sud.
On note dans ce sens l'immatriculation de 1.456 entités contre 497 à Guelmim-Oued Noun et 473 à Dakhla-Oued Eddahab. Par ailleurs, pas de changement à signaler concernant la configuration sectorielle des nouvelles entités. Le commerce reste le secteur le plus prisé, captant ainsi 44,3% des créations. Le BTP et activités immobilières arrive en deuxième position avec une part de 16,4% devançant de peu les services divers (16,22%).
De même, 7,75% des nouvelles entreprises ont choisi d'opérer dans les transports. 6,4% autres ont opté pour les industries et 4,78% se sont activées dans l'hôtellerie et restaurant. Le secteur des nouvelles technologies (TIC) n'intéresse que 1,57% des nouvelles entreprises. Il est à noter que 55,9% des nouvelles entités sont des sociétés à responsabilité limitée à associé unique (SARL).
S'agissant des radiations, l'analyse établie par l'Ompic fait ressortir que 2.168 entreprises sont entrées en phase de dissolution dont 532 entreprises à fin mars. En ce qui concerne les radiations, l'Ompic recense 1.982 entités. 40,1% des radiations ont eu lieu à Casablanca-Settat, contre 13,7% à Marrakech-Safi et 13,2% à Rabat-Salé-Kénitra. De même, 9,1% des radiations ont été effectuées au niveau de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. L'Oriental abrite pour sa part 4,9% des entreprises radiées, contre 4,8% au Souss-Massa, 2,7% à Beni Mellal-Khénifra et 1,7% au Drâa-Tafilalet. Notons que 33,5% des entreprises radiées tout au long du premier trimestre opèrent dans le commerce, au moment où 21,7% autres dans le BTP et activités immobilières. La répartition par tranche d'âge de radiations démontre que 30,1% des entreprises concernées ont une durée de vie de 2 à 5 ans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.