Attaque mortelle à l'arme blanche en France    Coronavirus : City Bus offre son service de transport au personnel hospitalier d'Oujda    Midelt : un député pjdiste roule sans assurance et viole l'état d'urgence sanitaire    Coronavirus : l'OFEC de Casablanca accueillera un hôpital de campagne de 700 lits    Covid-19 et injustices meublent le quotidien des camps de Tindouf    Campagnes de contrôle des prix à Ouarzazate et Tahanaout    L'OCP affiche une performance financière élevée    Distribution de 100.000 quintaux d'orge subventionnée aux éleveurs de la région de Souss-Massa    «La crise provoquée par la pandémie apporte un désaveu cinglant aux apôtres du Capital»    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    Le nouveau coronavirus exacerbe encore les inégalités aux Etats-Unis    Célébration aujourd'hui de la Journée mondiale du sport    Hakimi au Real Madrid jusqu'en 2023    Report du Trophée Hassan II et de la Coupe Lalla Meryem de golf    Immigration clandestine : Arrestation de 32 Subsahariens à Dakhla    Le Maroc de tous les espoirs!    Mesures pour la protection des magistrats et des justiciables    La sécurité des patients et du personnel de santé mise en avant    Prise en charge officielle des frais d'inhumation des MRE en situation précaire    Un concours à distance pour dénicher les jeunes talents    Disney repousse la sortie des prochains Marvel    "La révolte des secrets", nouvel ouvrage de Rachida Belkacem    L'indemnisation démarre aujourd'hui    Le dirham se déprécie de 4,56% face à l'euro    Coronavirus : 961 cas confirmés, trois nouveaux décès et une guérison ce dimanche à 13h    La prolongation d'Achraf Hakimi, le Vrai du Faux    Benatia et Renard scandalisés par les propos racistes sur LCI    Le monde diplomatique ou le journalisme à la carte    L'OTAN entre en guerre contre le coronavirus…    Un médecin, exerçant à l'hôpital Sidi Lahcen de Témara, testé positif au covid-19    Covid-19 : les pharmaciens entièrement engagés dans la mobilisation    Un député français d'origine marocaine saisit la justice    Orchestra Maroc touché par le coronavirus    Pèlerinage de Pâques inédit à Lourdes, sans fidèles    Les séries du ramadan à l'arrêt à cause du coronavirus    Versement des indemnités des salariés en arrêt: La CNSS explique la procédure    Covid-19 : Grâce royale au profit de 5.654 détenus    Liga : Achraf Hakimi retrouve le Real Madrid    Le Roi félicite le président sénégalais à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Golf : Report de la 47è édition du Trophée Hassan II et de la 26è édition de la Coupe Lalla Meryem    Mali : le chef de l'opposition enlevé « va bien », les négociations pour sa libération sont en cours    De la musique de chambre, depuis sa chambre    Coronavirus : Nezha El Ouafi décrypte sur MFM Radio les mesures prises au profit des MRE    Le musicien marocain avait contracté le Covid-19 : Décès à Paris de Marcel Botbol    Coronavirus : Quand les créations artistiques et littéraires passent au numérique    Une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    Nouveau modèle de développement : La Commission spéciale et le ministère de l'éducation donnent la parole aux lycéens    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Fondation nationale des musées s'allie au ministère de la culture
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 14 - 06 - 2019

Plusieurs sites historiques accueilleront la Biennale internationale de Rabat
La Fondation nationale des musées (FNM) et le ministère de la culture et de la communication ont signé une convention de partenariat visant l'organisation de la Biennale internationale de Rabat, prévue du 10 septembre au 10 décembre. En vertu de cette convention, le ministère s'engage à mettre en place plusieurs espaces à la disposition de la Fondation pour abriter les différentes activités organisées dans le cadre de cet évènement. Il s'agit du site historique de Chellah, l'esplanade de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc et le jardin des Oudayas.
En effet, cette convention entre le ministère et la FNM permettra aux deux parties d'approfondir leur coopération d'autant qu'elle reflète leur ambition d'organiser un événement digne de la réputation artistique de Rabat et d'animer l'action culturelle au Maroc. Mohamed Laaraj, ministre de la culture et de la communication, a indiqué à ce sujet qu'il faut «connaître la richesse culturelle et civilisationnelle du Maroc aux niveaux national et international» tout en soulignant que «les visiteurs auront l'occasion de connaître de près un produit culturel diversifié et de qualité». Pour sa part, Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des musées, a indiqué que «la Biennale de Rabat est une occasion de repenser l'écriture de l'art et du monde au féminin, qui donnera davantage de rayonnement à la ville lumière», ajoutant que «cet événement est porteur d'une forte signification sur l'ouverture et le statut de la femme au Maroc». Pour rappel, la Biennale internationale de Rabat sera organisée sous le thème «Un instant avant le monde».
Cette première édition accueillera une soixantaine d'artistes femmes (architectes, cinéastes, chorégraphes, metteures en scène), dont 12 Marocaines, issues de 30 nationalités, qui sont invitées à participer à cet événement d'envergure internationale. Elles viendront d'Afrique, d'Europe, du monde arabe, d'Amérique du Nord, d'Amérique latine et d'Asie. Parmi les invitées, l'artiste réalisatrice et photographe, plusieurs fois primée, Tala Hadid offre un nouveau film à cet évènement. La poétesse américano-libanaise, écrivaine et artiste visuelle, Etel Adnan, invite le public marocain dans son univers atypique et Bouchra Ouizguen, danseuse et chorégraphe marocaine, qui part du réel pour offrir des spectacles inédits.
Un hommage sera rendu à Oum Keltoum, en tant qu'œuvre introductive, en ressortant des archives ce fameux concert de 1968, qu'elle avait offert au Maroc. De plus, une carte blanche sera donnée à l'artiste contemporain Mohamed El Baz. Le cinéma sera aussi représenté par la cinémathèque marocaine et Narjiss Nejjar qui aura également carte blanche. Le deuxième parlement des écrivaines francophones initié par l'écrivaine tunisienne Fouzia Zouhari se tiendra à Rabat dans le cadre de cette Biennale, après une première édition à Orléans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.