Nouzha Bouchareb participe au Salon Al Omrane Expo MDM à Paris    MBS félicite le roi Mohammed VI à l'occasion de la Fête de l'indépendance    Google fête l'indépendance du Maroc    La prison "Oukacha" dément "les fausses allégations" d'une avocate    Forum euro-méditerranéen d'Essaouira: Maryam AIT MOULAY remporte «Prix pour Jeunes Leaders»    Les participants au 12ème Forum MEDays adoptent la Déclaration de Tanger    23.000 candidats aux concours des enseignants-cadres à Tanger    Le BCIJ arrête deux présumés terroristes à Rabat    Nouvelle possibilité d'achat de billets de foot    Le Premier secrétaire s'entretient avec l'ambassadrice de l'UE au Maroc    Driss Lachguar reçoit une délégation du gouvernement de la jeunesse marocaine    Sous la pression de la rue, Mohamad Safadi renonce à devenir Premier ministre du Liban    Sao Tomé-et-Principe réaffirme son appui au Plan d'autonomie    Le Onze national accroché par la Mauritanie    Coupe du Trône : Le HUSA et le TAS pour l'ultime acte    Euro 2020 : Allemagne et Pays-Bas décrochent leur qualification    La réalisation des grands projets d'infrastructures nécessite près de 600 milliards de DH    L'expérience marocaine dans le secteur minier présentée en Chine    Devoxx 2019 : Les développeurs en conlave à Agadir    Bouillon de culture    Nouvelle édition du Salon du livre de l'enfant et de la jeunesse    Le grand maître du cinéma européen, Costa Gavras, à la rencontre des étudiants marocains    Taekwondo. La sélection marocaine ne rentrera pas les mains vides du tournoi international de Paris    L'élection de Mohamed Boudra à la CGLU met le Maroc sous le feu des projecteurs    Le chanteur malien Salif Keita interpelle son président et tacle Macron... sans langue de bois    Belle performance en finale de l'élève Fatima Zahra Akhyar    Venise sous les eaux : Nouvelle marée haute dangereuse attendue ce dimanche    Séisme de magnitude 5,3 enregistré dans la région de Midelt    Lutte ouvrière!    La finale de la Coupe de Trône : Le Tihad de Casablanca vs le Hassania d'Agadir    Les députés du PPS décortiquent un projet obsolète    Le PPS et la Loi de Finances 2020    L'œuvre de Hamid Douieb sous la loupe    Le 12ème Forum MEDays clôt ses travaux    Mohamed Abdennabaoui : L'indépendance du pouvoir judiciaire est devenue une réalité    Liban: sous la pression de la rue, un ex-ministre renonce à devenir Premier ministre    L'alliance Renault-Nissan à la recherche du temps perdu    Nous sommes tous concernés par le diabète    Risques routiers: Renault Maroc sensibilise les écoliers!    Province de Jerada : Activation du plan provincial de lutte contre le froid    Vandalisme sportif : Arrestation de 10 personnes à Salé    Météo: Le temps qu'il fera ce dimanche    « Engagement et citoyenneté 2.0 », table ronde pour entamer la 5ème édition du Forum euro-méditerranéen des Jeunes Leaders d'Essaouira    Eliminatoires CAN 2021 : Triste match nul pour les Lions de l'Atlas    Les révélations fracassantes de Jamie Lee Curtis    Vidéo : L'école marocaine vue par The Tberguig !    Kamal Hachkar rend hommage à Neta Elkayam    Eliminatoires de la CAN 2021 / Maroc-Mauritanie : Premier véritable test pour Halilhodzic    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Session ordinaire de la commune de Tanger : Levée du huis clos
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 16 - 10 - 2019

Cette décision vient après consultation avec les autorités locales
L'équipe communale de Tanger vient de faire part de son intention de rendre publique la prochaine séance de sa session ordinaire, dont les travaux sont prévus, vendredi 18 octobre, avec plus d'une vingtaine de points inscrits à l'ordre du jour. Selon un communiqué émis dernièrement, cette décision reflète l'intérêt du conseil de ramener le calme à ses assemblées et permettre également aux habitants de la ville et aux représentants de la société civile locale de suivre les activités de la commune. Elle vient, a poursuivi la même source, après consultation avec les autorités locales. «La commune va faire en sorte que les travaux de la deuxième séance de la session ordinaire au titre du mois d'octobre 2019 soient ouverts au public, et ce en coordination complète avec les autorités locales, qui veillent à la bonne tenue des assemblées du conseil», a-t-on précisé.
Cette décision de rendre cette deuxième réunion publique vient, à plus d'une semaine, après l'approbation par la majorité des conseillers communaux de sa tenue à huis clos. Après avoir été interrompu plusieurs fois lors de son discours d'ouverture de la première séance de la session ordinaire du mois d'octobre, le maire de Tanger, Mohamed Bachir Abdellaoui, n'avait pas eu la tâche facile de continuer à gérer les travaux de cette assemblée. Des dizaines de personnes avaient réussi à faire irruption dans la grande salle, où se tenait cette réunion, appelant le maire pjdiste et ses adjoints à réagir face aux problèmes dont souffre la ville. Ils avaient entraîné ainsi la perturbation du lancement des travaux de cette première séance. Ce qui avait amené M. Abdellaoui à suspendre cette assemblée afin de pouvoir faire évacuer la salle. Le président a ordonné, après soumission au vote du conseil, de la tenue de la deuxième séance à huis clos.
Il est à rappeler qu'en plus de l'opposition, représentée par le RNI et le PAM, ayant à maintes reprises exprimé son insatisfaction quant à la gestion de la majorité, l'équipe communale est consciente de l'impact négatif du mouvement de protestations déclenché lors de la plupart de ses assemblées par des dizaines de personnes, dont l'objectif est d'attirer l'attention des conseillers communaux sur leurs dossiers revendicatifs. Parmi lesquels figure celui des marchés communaux ou de proximité qui avait entraîné, au cours de l'année précédente, dans la plupart du temps la perturbation des travaux des sessions ordinaires du conseil communal par des protestataires non bénéficiaires de l'opération de distribution des locaux de ces structures. Ce qui avait souvent amené le président à ordonner la levée des séances ou de décider, après leur soumission au vote des conseillers communaux, du report ou de la tenue de ces réunions à huis clos.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.