Un acquis professionnel et une somme d'enseignements et de bonnes pratiques    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination! (3e partie)    Entreprises d'assurances: hausse du résultat net    Manchester United qualifié au détriment de LASK    «Notre bijou architectural est un chef d'œuvre signé marocain!»    SundanceTV lance son 1er concours de courts-métrages en Afrique du Nord    Confinement. Les cas de divorce explosent au Maroc    Maroc: baisse du flux des IDE à fin juin 2020    Alerte santé au Maroc : Cette maladie « mange » les enfants dans une indifférence générale    Explosions à Beyrouth: le dernier bilan    Hydrogène : Comment le Maroc peut devenir le premier fournisseur de l'Union Européenne ?    Audi et Volkswagen : Nouveaux rebondissements dans l'affaire de truquage des moteurs diesel    Football: L'AS Rome reste propriété américaine    Détournements des aides destinées à Tindouf: deux ONG italiennes entrent en jeu    Covid-19 : le Ministère mise sur le suivi à domicile pour décharger l'hôpital    Coronavirus : 18 nouveaux décès au Maroc (récap')    Sbata : nouvel effondrement d'immeuble    Ritz-Carlton Hotel confirme le maintien de ses projets au Maroc    Hit Radio: Momo Morning Show reprendra en septembre    Après la blessure de Mbappé, nouveau coup dur pour le PSG    Coronavirus : comment la Commune de Marrakech gère la situation ?    Météo Maroc: temps chaud ce jeudi avec des températures au dessus de la normale    Transferts : Arda Turan de retour à Galatasaray    Botola : le classement général    Explosions à Beyrouth: Une Marocaine blessée    L'écrivain marocain Mohamed Adib Slaoui n'est plus    Opérationnalisation des Hautes Orientations Royales contenues dans le discours du Trône du 29 juillet    Message de condoléances de S.M le Roi au Président libanais    Nadal dit non à l'US Open et au calendrier infernal    Le FUS, précurseur dans le trading de joueurs au Maroc    Pour faire face au nombre croissant des contaminations au nouveau coronavirus    Comment réduire les risques de démence    La DTN désigne 48 responsables techniques des ligues régionales    Fulham, vainqueur de Brentford, retrouve la Premier League    Pour l'ONSSA, la Fête du sacrifice s'est déroulée dans de bonnes conditions d'hygiène et de santé animale    Le CNDH présente son mémorandum sur le nouveau modèle de développement    "Les Khettaras au Maroc .. un patrimoine écologique", nouvel ouvrage de la Fondation Miftah Essaâd    Marc-Aurèle : Le Chemin de la sagesse    La Libye cible de folies hégémoniques    Le président portugais a envoyé un message au roi Mohammed VI    Le roi Mohammed VI a reçu un message du roi Abdallah II    Explosions au Liban: Macron attendu à Beyrouth    SundanceTV lance son 1er concours de courts métrages dans la région MENA    L'ancien roi Juan Carlos 1er prend le chemin de l'exil    Safaâ Baraka, une jeune réalisatrice qui marque le pas    Beyrouth : la ville dévastée par des explosions dans son port    Bataille d'Oued Al-Makhazine : Une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale contre les convoitises étrangères    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pour exercice de la médecine sans autorisation : Un Français épinglé à Marrakech
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 21 - 10 - 2019

Le service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech a ouvert samedi matin, sous la supervision du parquet compétent, une enquête judiciaire au sujet d'actes criminels attribués à un citoyen français âgé de 73 ans soupçonné d'avoir réalisé des opérations de chirurgie esthétique dans un lieu clandestin et exercice de la médecine sans autorisation au Maroc.
La préfecture de police de Marrakech avait reçu une plainte d'une citoyenne française, âgée de 49 ans, qui prétendait être parvenue à un accord avec un médecin de la même nationalité pour la réalisation d'une opération de chirurgie esthétique dans une clinique privée contre la somme de 4.000 euros, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que le médecin en question a effectué l'intervention chirurgicale dans une chambre clandestine au sous-sol de sa résidence sise au quartier Annakhil à Marrakech.
Les recherches et investigations menées ont permis l'interpellation du médecin objet de la plainte et la saisie d'un tampon encreur portant son nom avec la qualité de médecin en France, ainsi que de matériel médical, de médicaments et de produits pharmaceutiques, dans le garage de la villa qu'il loue et qui est supposée lui servir de lieu pour la réalisation d'opérations clandestines de chirurgie esthétique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.