Casablanca: le distanciel pour 2 semaines supplémentaires    Voici quand débute le mois de Safar au Maroc    France: fermeture de 89 établissements scolaires    Cybersécurité : La CGEM établit un guide pour les entreprises    Chambre des conseillers : création d'un groupe de travail thématique provisoire chargé de la Couverture sociale    Finale de la ligue des champions CAF 2018-2019 : L'appel du Wydad rejeté par le TAS    Les Produits alimentaires agricoles affichent un bilan solide à l'export    Le Maroc signe avec les Russes une pré-commande d'un vaccin suédo-britannique    Casablanca: arrêté pour avoir menacé le directeur d'un média    Casablanca : La quarantaine prolongée deux semaines à partir de lundi prochain    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Le Maroc signe un mémorandum d'entente pour l'acquisition de vaccins anti-Covid 19    Ait Taleb: « la situation au Maroc est préoccupante, mais… »    Rabat: les professionnels de la Santé seront récompensés    Dislog lance une fondation pour l'entrepreneuriat en partenariat avec Endeavor    Mostra de Venise. L'actrice marocaine Mila Suarez crée le buzz avec un baiser « hot »    Maître Gims membre d'une secte islamiste ?    Rabat : fermeture temporaire des bureaux du siège de l'ONMT après la détection de huit cas asymptomatiques    Où sont passés les 1,9 MMDH alloués à la Santé ? Ait Taleb s'explique    Promotion immobilière : voici les trois principaux chantiers des opérateurs pour relancer l'activité    Projet de loi sur la grève: Moukhariq fustige «un gouvernement au service du patronat»    Algérie : deux ans de réclusion pour un ancien policier devenu une figure du «Hirak»    Le Trésor place 1 MMDH d'excédents de trésorerie    Port de Safi : fort rebond des importations du charbon    Le gouvernement adopte un projet de décret relatif à la simplification des procédures et formalités administratives    Mise à jour de la 23ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad revient à un point du leader    Officiel: Gonzalo Higuain quitte la Juventus    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    Chic Intemporel : La dimension humaine d'une marketplace solidaire    Couverture sociale : les guides touristiques, les huissiers y auront désormais droit    Marchés publics et gouvernance des tribunaux : Le ministère de la justice trace son plan d'action    RDC : des groupes armés tendent à conclure un cessez-le-feu    Soudan du Sud : progrès très lents du processus de paix et nouveau risque de famine    En Libye, Faïez Sarraj quittera ses fonctions d'ici à fin octobre    Le Roi Mohammed VI envoie un message de condoléances à la famille de l'artiste Anouar Al Joundi    Message de condoléances et de compassion de S.M le Roi à la famille de l' artiste Anouar Al Joundi    Enfin, un carton plein du Wydad    Examen de la convention d'objectifs pour le développement du football féminin    La LFP va enquêter sur les allégations de racisme visant Neymar    Scorsese s 'inquiète que le cinéma soit " relégué au second plan " pendant la pandémie    JO de Tokyo : Les taekwondoïstes marocains reprennent la préparation    Les Lions de l'Atlas conservent leur place au classement FIFA    Une ONG sahraouie interpelle le CDH sur les pratiques esclavagistes à l'égard des femmes    Le BCIJ découvre à Témara un véhicule frigorifique contenant des substances explosives    Face à la Chine, l'Union Européenne change son fusil d'épaule    L'association Espace les Oudayas salue les travaux de restauration    On ne peut pas écrire, sans lire    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Son business model arrive à bout : L'ONCF se prépare à tourner la page
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 22 - 11 - 2019

l'ONCF maintiendra son statut d'établissement semi-public à caractère industriel et commercial (EPIC), néanmoins il disposera d'une filiale ONCF SA chargée de la gestion d'infrastructure et d'exploitation.
Le nouveau contrat programme entre l'Etat et l'ONCF est en cours de finalisation ouvrant la voie vers la transformation imminente de l'Office. Après les performances annoncées «positives» d'Al boraq pour sa première année d'exploitation lors d'une conférence de presse qui s'est déroulée le 20 novembre 2019, le DG de l'ONCF a par la même occasion fait le point sur un ensemble de questions stratégiques pour l'avenir de l'établissement. Parmi lesquelles : le protocole d'accord signé en juillet avec l'Etat, la signature du contrat programme avant la fin de l'année en cours, les dettes de l'établissement, les projets futurs du rail et la cession d'actifs de l'Office, en l'occurrence la privatisation de La Mamounia.
Création de l'ONCF SA
Afin de préparer le terrain pour le nouveau contrat programme (2019-2025) reliant l'Etat et l'ONCF, les deux parties ont signé le 25 juillet dernier un protocole d'accord désignant deux phases d'application. Comme cela a été annoncé auparavant par l'Office, la première étape (2019-2021) est pour la mise en place de mesures préparatoires. La seconde phase démarre au plus tard le 1er janvier 2022. Ce protocole consiste à définir un modèle de développement pour l'ONCF. «Il a fallu arrêter un nouveau cadre avec les pouvoirs publics de manière à pérenniser tout ce qu'on a réalisé jusqu'à présent et préparer l'ONCF pour pouvoir porter d'autres projets de développement», souligne le DG de l'ONCF. Ainsi, ce protocole repose sur l'engagement de l'Etat pour le financement des extensions et l'implication de l'ONCF en tant que maître d'ouvrage délégué. Dans ce nouveau cadre, l'Office se présente comme une force de proposition. Sur le plan institutionnel, l'ONCF maintiendra son statut d'établissement semi-public à caractère industriel et commercial (EPIC), néanmoins il disposera d'une filiale ONCF SA chargée de la gestion d'infrastructure et d'exploitation. «On a convenu avec le ministère de l'économie et des finances de garder l'ONCF en tant qu'établissement semi-public à caractère industriel et commercial mais on crée l'ONCF SA qui va porter et l'exploitation et la gestion d'infrastructure», explique le DG de l'ONCF. Dans ce nouveau cadre, l'Office sera une force de proposition en termes d'études de trafic et de scénario.
2,5 milliards de dirhams minimum destinés au réseau existant
Pour ce qui est de la réhabilitation du réseau, ce protocole d'accord prévoit un investissement minimum de 2,5 milliards de dirhams destiné au réseau existant, notamment en termes de réhabilitation et de mise à niveau des ateliers des trains conventionnels.
Paiement des fournisseurs : 1 milliard de dirhams payé à fin octobre 2019
Au 10ème mois de l'année, l'ONCF se dit avoir réglé 1 milliard de dirhams auprès de ses fournisseurs et avant courant 1er trimestre 2020 l'Office sera sur une situation assainie, explique son directeur. Sur la santé financière de l'établissement, Rabi Khlie a dévoilé que le contrat programme prévoit la restructuration de la dette à hauteur de 10 milliards de dirhams sur 3 ans (2019-2021) à travers de nouveaux emprunts long terme bénéficiant de la garantie de l'Etat. L'Office a effectué dernièrement une opération d'emprunt obligataire de 3 milliards DH sur 30 ans avec 15 ans de différé et un taux fixe de 4,02.
Marrakech-Agadir : Accélération de la mise en place depuis les Hautes orientations royales
L'ambition de mettre en place une ligne ferroviaire entre Marrakech et Agadir ne date pas d'hier. Un projet difficile à réaliser selon le directeur de l'ONCF parce qu'il nécessite de creuser la montagne de l'Atlas pour se frayer la voie. «En 2012, la sortie d'Agadir vers Marrakech a été sécurisée et un terrain de 40 ha a été acquis par l'ONCF pour pouvoir sécuriser le tracé sur 7 km», précise le DG de l'ONCF. Du côté de l'entrée d'Agadir, le tracé de traversée est sécurisé dans le SDAU. Dans ce sens, un terrain en plein centre d'Agadir d'à peu près 20 ha a été sécurisé. Concernant les extensions du réseau, plusieurs axes seront renforcés : Kénitra-Rabat (LGV), Casa-Marrakech (LGV), Agadir-Laayoune, Oued Zem-Beni-Mellal, Oujda-Berkane-Nador, Rabat-Meknès via Khémisset et Tanger-Tétouan.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.