Programme Intelaka: Mieux couvrir le périurbain et le rural    Cuir: «La menace turque ne fait pas peur!»    Wikileaks: Les enjeux du procès de Julian Assange    Brèves Internationales    Coronavirus/Maroc: les dernières précisions du ministère    Les notaires se disent "ouverts" à un dialogue avec le gouvernement sur les honoraires    Insolite : Défi original    Mohamed Benabdelkader : Aucun nouveau cas de spoliation foncière n'a été enregistré    Colloque à la Chambre des représentants sur le thème de "La démocratie participative entre problématiques actuelles et perspectives de développement"    Rabat et Mexico conviennent de créer une plateforme de coopération parlementaire    Moubarak, l'autocrate déchu à l'image corrompue    Sous le feu de ses rivaux démocrates Sanders se pose en rempart à Trump    La détention de l'éditeur suédois Gui Minhai perturbe les relations entre la Chine et la Suède    En vidéo: Les obsèques de l'ancien président égyptien Hosni Moubarak    Tunisie : vote de confiance attendu pour le nouveau gouvernement    Soufiane El Bakkali vise l'or aux JO de Tokyo    Rabat se prépare à la 13ème édition de la Course féminine de la victoire    Le MAT et l'OCS accrochés El Guisser voit rouge    Les syndicats en mal de syndiqués    Le coronavirus se répand dans le monde mais tue moins en Chine    Manger gras et sucré dérègle le cerveau en à peine une semaine    Le calvaire des mères célibataires    "Chi wqat", nouveau titre de Khaoula Moujahid    Le streaming continue de stimuler l'industrie musicale    Nouvelle édition du Salon régional du livre et de l'édition à Laâyoune    Coronavirus : l'Iran accuse les Etats-Unis de répandre « la peur »    Virgin Galactic : près de 8.000 personnes sur la liste d'attente des voyages dans l'espace    Maria Sharapova annonce sa retraite    Champions League: le Wydad et le Raja dans une mauvaise passe    Cinq boxeurs marocains en demi-finales du Tournoi pré-olympique de Dakar    5ème Festival du livre de Marrakech : Leïla Slimani invitée d'honneur    «Chi wqat» : Nouveau titre de Khaoula Moujahid et Abdelilah Arraf    Mutandis Auto réduit ses parts dans Immorente Invest    Zina Daoudia se défend après ses propos en Arabie Saoudite (VIDEO)    «30 Melyoun» cartonne au cinéma    Basket-ball : La NBA s'invite en Afrique    Zouhair Feddal sur le point de rejoindre ce club    Abdelouahed Radi: “J'étais un disciple de Mehdi Ben Barka” (VIDEO)    Volvo Cars appelle à lutter contre les inégalités en matière de sécurité routière    Agadir, ce n'est pas si mauvais que cela!    La JS tire la sonnette d'alarme sur l'approfondissement de la perte de confiance    Les notaires « ouverts » à un dialogue avec le gouvernement sur leurs honoraires    Matinées de l'industrie : M. Elalamy met le cap sur la production décarbonée    Salé sous le choc après un parricide    Coronavirus : Tanger Med muscle les contrôles    Suite aux mouvements de grève annoncés pour mars prochain : Le ministère de l'éducation suspend le dialogue avec les enseignants    Les efforts du Maroc en matière de lutte contre la torture mis en relief à Genève    3e édition de l'Afrique du Rire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le RNI à l'écoute des Marocains de l'Afrique subsaharienne
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 28 - 01 - 2020

Le parti vient de tenir à Abidjan un congrès Afrique
Le parti de la colombe reprend son bâton de pèlerin. En effet, le parti du Rassemblement national des indépendants (RNI) vient de tenir à Abidjan un congrès Afrique, une initiative visant à prendre connaissance in situ des préoccupations et desiderata des Marocains résidant en Côte d'Ivoire et dans plusieurs pays africains. Plus largement, ce congrès s'inscrit dans le processus lancé par le RNI pour recueillir les recommandations des différentes composantes du parti au Maroc et dans plusieurs capitales mondiales à l'effet de définir les priorités et les besoins de chacune d'entre elles. A cette occasion, le président du RNI, Aziz Akhannouch, a indiqué qu'après de récentes escales en Allemagne, en Italie et en Espagne, la rencontre d'Abidjan a offert l'opportunité de rencontrer les ressortissants marocains établis en Afrique. Dans une ambiance conviviale et de franc-parler, a-t-il ajouté, cette rencontre a permis de s'informer des besoins des Marocains installés partout en Afrique, de leurs points de vues sur nombre de dossiers et des changements auxquels ils aspirent dans leur pays d'origine, le Maroc. «Nous sommes un parti de l'écoute, aussi bien au Maroc qu'à l'étranger», a-t-il lancé, soulignant que ces rencontres à l'international s'ajoutent à l'initiative «100 jours, 100 villes», lancée au Maroc et dont le déroulé «va bon train». Les déplacements vont se poursuivre, a indiqué M. Akhannouch, affirmant que les avis recueillis à Abidjan et lors des autres escales serviront de base pour mettre au point un «programme global» du parti.
A Abidjan, l'immigration volontariste des Marocains a donné lieu à des success stories dans plusieurs secteurs économiques et commerciaux et «nous sommes heureux de nous rendre chez cette communauté «sérieuse et importante»», a-t-il encore dit.
De son côté, Anis Birou, membre du bureau politique du RNI en charge de la région 13 (Marocains du monde), a souligné qu'à l'issue de son congrès de 2016, le parti a fait sienne une démarche préconisant de communiquer en permanence avec les MRE, rester à leur écoute et, surtout, les associer à tout ce qui a trait à l'action politique au Maroc. «Nous sommes fidèles à cette démarche et c'est dans ce cadre que le RNI est venu à la rencontre des Marocains d'Afrique, venus du Sénégal, du Congo, de la Guinée, de la Guinée équatoriale, du Burkina, entre autres», a-t-il soutenu. D'après lui, ces Marocains se sont rendus à Abidjan, partant de leur conviction profonde que la dimension géographique n'a jamais été un obstacle pour faire de la politique et de s'intéresser à la vie partisane au Maroc.
L'autre membre du bureau politique du RNI, Nadia Fettah Alaoui, a pour sa part affirmé que sa formation attache un intérêt tout particulier à la communauté marocaine à l'étranger, faisant remarquer qu'en se déplaçant à Abidjan, le RNI veut être à l'écoute des propositions relatives au quotidien des Marocains d'Afrique dans leurs pays de séjour respectifs mais aussi de leurs aspirations quant au développement au Maroc.
En droite ligne des Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI prônant d'accorder aux MRE l'importance qui leur échoit, le RNI a tenu à se rendre en Afrique dans le cadre de la logique de proximité qu'affectionne le parti dans son interaction avec la diaspora marocaine partout où elle se trouve, a-t-elle ajouté.
La rencontre d'Abidjan a été marquée par la présence du ministre ivoirien de l'agriculture et du développement rural, également porte-parole principal du RHDP (parti au pouvoir), Kobenan Kouassi Adjoumani, de ministres du Burkina Faso et du Mali outre plusieurs députés et sénateurs ivoiriens. Plusieurs membres du Bureau politique du RNI ont également pris part à cette rencontre, notamment Rachid Talbi Alami et Mohamed Aujjar. Au terme de ce congrès, les participants ont adressé un message de fidélité et de loyalisme à SM le Roi Mohammed VI.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.