Rapatriement des Marocains venus d'Algérie : voici leurs témoignages !    Une nouvelle ferme aquacole dans la région d'El Jadida    Coronavirus : 26 nouveaux cas, 7.740 au total, samedi 30 mai à 10h    La crise du Covid-19 incite les opérateurs de produits d'hygiène à investir davantage    Coronavirus : la deuxième vague sera économique    Les grands travaux du gouvernement El Youssoufi    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    L'homme de l'alternance n'est plus    Abderrahmane El Youssoufi a présenté son bilan à la nation    L'OMDH rend hommage à l'un de ses fondateurs    Abderrahmane El Youssoufi : Un homme d'Etat au service de la culture    Industrie : Renault met en stand-by les projets d'augmentation de capacités prévus au Maroc    Communiqué du Bureau politique du PPS    Bientôt un café. Expresso SVP !    OCP profite de l'export au premier trimestre    Vahid fait le forcing pour convaincre deux joueurs    Il y a 38 ans… : La pensée d'Aziz Belal toujours vivante et actuelle    Quatre Marocains dans les commissions du CIO    Danielle Skalli tire sa révérence    À quoi sert la littérature en période de confinement?    Marie-Louise Belarbi, une étoile de la culture marocaine s'est éteinte    Pour un encadrement législatif ou conventionnel    Un expert met en évidence la responsabilité imprescriptible de l'Algérie    Chine-Etats-Unis: Une nouvelle guerre froide est en marche…    Ait Taleb: L'efficacité de la chloroquine dans le traitement du Covid-19 peut être prouvée    Abderrahmane Youssoufi personnifiait l'histoire du Maroc    Technocrates, gouvernement d'union nationale…: Le Maroc peut-il se permettre ces changements en plein Covid-19?    Mort de Guy Bedos    Le CNDH lance un appel au respect des droits des travailleurs    L'INDH s'investit dans la formation à distance à Khénifra    Début des tests de dépistage du Covid-19 à Errachidia    7000 saisonnières marocaines bloquées à Huelva début juin    Tarik El Malki : Il convient de mettre de côté la doxa libérale pour un temps    Un Casque bleu marocain honoré par les Nations unies    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    Relaxé, Rafiq Boubker présente ses excuses    L'auteur de la saga Harry Potter met en ligne un conte pour les enfants confinés    Zaki élu meilleur gardien de l'histoire de l'Afrique    Afghanistan: L'échange de prisonniers comme premier pas vers la paix?    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    «Living in Times of Corona», des films de l'intérieur    Alliance irano-vénézuélienne contre le blocus de Washington…    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Gel des avancements : Le gouvernement tente de rassurer les syndicats
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 31 - 03 - 2020

Dans une réunion à Rabat entre l'Exécutif et les centrales les plus représentatives des fonctionnaires
Le gel des avancements dans la fonction publique est une pilule difficile à avaler pour beaucoup de fonctionnaires. Bien qu'ils aient appuyé les mesures gouvernementales de lutte contre la pandémie du Covid-19, plusieurs syndicalistes avaient soulevé des interrogations concernant cette mesure. Pour dissiper tout malentendu potentiel, le gouvernement vient de tenir une réunion avec les représentants des centrales syndicales les plus représentatives.
La rencontre a connu la participation du chef de gouvernement, ses conseillers ainsi que le ministre du travail et de l'insertion professionnelle en plus des représentants de l'Union marocaine du travail (UMT), de la Confédération démocratique du travail (CDT), de l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) et de l'Union nationale du travail au Maroc (UNMT). Selon des sources gouvernementales, la question de l'avancement des fonctionnaires a été effectivement évoquée au cours de la réunion avec les représentants des syndicats. «Les membres de l'Exécutif ont ainsi expliqué qu'il s'agit d'un report de l'effet financier de ces avancements en attendant de dépasser cette conjoncture, tout en préservant les droits acquis», précisent les mêmes sources.
De même, le gouvernement a affiché sa détermination à prendre toutes les mesures à même de protéger les citoyens contre la propagation du coronavirus et d'assurer tous les moyens nécessaires à l'amélioration des prestations sanitaires. Dans ce sens, les participants ont passé en revue les derniers détails relatifs à la situation nationale et les mesures prises par l'Exécutif pour faire face à cette pandémie et ses répercussions. Pour leur part, les représentants de l'UMT, de la CDT, de l'UGTM et de l'UNMT ont appelé à la coordination et la concertation avec les représentants des salariés. Ils ont aussi exprimé la pleine adhésion de la classe des fonctionnaires et des salariés à la mobilisation nationale pour faire face aux répercussions du coronavirus et pour préserver l'économie nationale et permettre au pays de traverser cette conjoncture avec moins de dégâts.
Les syndicats ont par ailleurs salué les efforts déployés par les Forces armées royales et les différentes autorités sécuritaires et les professionnels de santé qui affrontent d'une manière directe cette épidémie. Les représentants des centrales syndicales ont aussi salué les mesures prises par le gouvernement dans ce cadre, notamment celles destinées aux actifs touchés par les répercussions de cette épidémie sur le circuit économique, insistant sur la nécessité de préserver les droits de cette classe laborieuse, de garantir les conditions de la sécurité sanitaire nécessaires à la poursuite des activités productives et d'élargir la subvention destinée aux catégories vulnérables. Reste à savoir si le gouvernement a réussi à convaincre les centrales syndicales.
A noter enfin que l'Exécutif avait annoncé il y a quelques jours, dans le cadre de la gestion de la pandémie liée au Covid-19 et dans l'objectif d'alléger son coût financier sur le budget de l'Etat, le report de la régularisation et avancement programmé dans le cadre du budget de l'année en cours au profit du personnel de l'Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics à caractère administratif et de tous les établissements dont le personnel est payé à partir du budget général.
Il a été par ailleurs décidé de reporter tous les concours de recrutement sauf ceux pour lesquels les résultats ont été déjà publiés. Seulement, le gouvernement précise que les besoins des administrations publiques seraient éventuellement satisfaits dans la mesure du possible, une fois la crise éradiquée. Cependant, ces mesures exceptionnelles ne concernent pas les fonctionnaires et agents relevant des administrations chargées de la sécurité intérieure et du secteur de la santé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.