Des journaux nord-macédoniens soulignent la reconnaissance internationale croissante de la marocanité du Sahara    Covid-19: Débat sur la place de la culture dans «le Maroc d'après»    Des placements privés pour les filiales d'Akwa    El Otmani appelle à privilégier la dimension territoriale    Venezuela: La pandémie comme vecteur de rapprochement…    Italie: le foot avec des spectateurs au stade, déjà?    Ligue 1: Yassine Boujouama signe son premier contrat pro avec Bordeaux    Pourquoi est-il vraiment dangereux d'utiliser son portable au volant ?    Le Maroc de tous mes espoirs!    La Fondation MAScIR prévoit la fabrication de 10.000 kits de diagnostic de la Covid-19 avant fin juin    Rabat revient, doucement et sûrement, à la vie…    Enseignement français au Maroc: les parents d'élèves obtiennent des avancées    GAM: « Comment les entreprises marocaines envisagent-elles leur stratégie de marques et communication ? »    Coronavirus : 45 nouveaux cas, 7.967 au total, jeudi 4 juin à 10h    Coronavirus : plus de 8 milliards de dollars de pertes pour les compagnies aériennes africaines    Abderrahmane El Youssoufi: Hommages et condoléances    Crime social    Fès: El Hammouchi veille sur le déroulement des opérations de contrôle    Justice: Le plan de transformation numérique pour bientôt    Pétrole: Les cours reprennent timidement    Le scénariste Hassan Lotfi n'est plus    Le Crédit Agricole du Maroc améliore son PNB au premier trimestre    André Azoulay : Essaouira prête pour le jour d'après    Les capacités de stockage de la SAMIR mises à la disposition des importateurs de produits raffinés    Le Polisario dans la nasse de la justice espagnole    Propagation en baisse et guérisons en hausse    Les personnes vivant dans la précarité se comptent par millions    Mohamed Benabdelkader : Le plan de transformation digitale de la justice sera dévoilé dans les prochains jours    Benzema a très envie de revenir à la compétition    Appel à la réalisation de la justice sociale et territoriale    Youssouf Amine Elalamy lauréat du prix Orange du livre en Afrique    Prolongation de l'exposition "Maroc: une identité moderne" à l'Institut du monde arabe de Tourcoing    La FNM lance un appel à concurrence pour l'acquisition d'œuvres d'artistes marocains    L'humoriste «Zerwal» n'est plus    De la distanciation littéraire: Tentative de réflexion    Formatage néolibéral, débat et combat    Poutine aura bien sa réforme constitutionnelle…    Lions de l'Atlas: Feddal sur les traces de Naybet?    Tourisme : les opérateurs se mobilisent pour la relance du secteur    Les messages de condoléances affluent au siège de l'USFP    La CAF décidée à sauver la saison 2020 des compétitions interclubs    La Fifa en appelle au bon sens    Accrocs frontaliers dans l'Himalaya…    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    L'Amérique et ses démons    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les ménages ramédistes indemnisés à partir de ce lundi
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 05 - 04 - 2020

Top départ de la distribution des aides pour le secteur informel
Comme prévu, les premières aides pour le secteur informel seront versées ce lundi par le Fonds de gestion de la pandémie du coronavirus, créé sur Instructions royales. Il s'agit des ménages «ramédistes» dont les déclarations effectuées sur le 1212 ont été approuvées. Ces bénéficiaires seront informés par SMS du lieu où ils pourront effectuer leur retrait dès ce lundi 6 avril. «Afin d'éviter l'encombrement des points de retrait, en cette période de confinement, les messages vont être étalés sur plusieurs jours à compter du 6 avril. Toute personne n'ayant pas reçu de message est invitée à ne pas se déplacer. Elle peut en revanche appeler le numéro 1212 pour tout renseignement», apprend-on du Comité de veille économique (CVE) qui précise que les règles strictes du confinement en vigueur restent valables y compris pour l'accès à ce soutien. Le CVE détaille, dans ce sens, la procédure à suivre par les ménages pour retirer les allocations qui leur sont attribuées.
La première étape concerne la réception du message qui comprend un code et le nom du réseau où le retrait peut être effectué. «Le bénéficiaire qui se présente à un réseau autre que celui indiqué dans le SMS ne pourra pas récupérer le montant de son aide», avise le CVE. Si le réseau indiqué dans le SMS est une agence de paiement, le bénéficiaire doit se présenter à l'agence muni de sa carte d'identité nationale pour retirer le montant de l'aide. S'il s'agit d'un guichet automatique d'une banque donnée, le concerné doit introduire le numéro reçu par SMS ainsi que les quatre derniers chiffres de la carte d'identité nationale pour le code PIN, et ce à l'exception du Crédit agricole pour lequel le code PIN est de six chiffres. Au cas où le numéro de CIN est composé de moins de quatre chiffres, il faut compléter les quatre chiffres du code PIN complété des zéros à la fin.
Le CVE livre dans ce sens des exemples de renseignement du code PIN. Ainsi, si l'on dispose d'un numéro de carte nationale tel que le B12, le code PIN à introduire est 1200.
Pour une CIN constituée de trois chiffres à titre d'exemple B123, le code PIN est de 1230. Si le numéro de carte nationale se présente comme suit : B123456, le code à saisir est de 3456. «Pour toute demande d'information au sujet du retrait, le bénéficiaire peut appeler le numéro de téléphone qui sera indiqué par SMS», apprend-on du CVE. Et de préciser que «pour les non-ramédistes, la procédure les concernant sera annoncée incessamment». Il est à souligner que le CVE a mis en place des mesures provisoires en faveur des ménages opérant dans le secteur informel et directement impactés par le confinement obligatoire. Une démarche qui est déployée en deux phases.
La première concerne les ménages ramédistes dont les cartes Ramed étaient valides au 31 décembre 2019. Les aides de subsistance qui seront servies par le Fonds de gestion de la pandémie du coronavirus varient selon le nombre de personnes qui constituent le ménage. Ainsi, une allocation de 800 dirhams sera attribuée aux ménages de deux personnes ou moins.
De même, une aide de 1.000 dirhams sera accordée aux ménages formés de trois à quatre personnes au moment où une somme de 1.200 dirhams sera servie aux ménages composés de plus de quatre personnes. Pour en bénéficier, le chef de ménage ramédiste envoie son numéro de carte Ramed par SMS à partir de son téléphone portable au numéro 1212. Ce même numéro peut également être appelé pour apporter l'assistance aux ménages et répondre à leurs réclamations éventuelles. Notons que les mêmes montants des aides seront accordés aux non-ramédistes opérant dans l'informel ayant perdu leurs revenus suite au confinement sanitaire.
Les autorités se penchent actuellement sur le lancement d'une plateforme dédiée aux dépôts de leurs déclarations.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.