Clasico: la victoire du Real face au Barça en vidéo    Nador: des candidats à l'immigration clandestine déposent une plainte pour escroquerie    Covid-19: la France bat un nouveau record de contaminations    Météo: le temps prévu ce dimanche au Maroc    Covid-19: Mohamed Melihi admis en soins intensifs    Israël-Soudan. Le troisième accord de paix est dans la boîte    L'ONMT s'engage à renforcer le déploiement de Ryanair au Maroc    Inscription exceptionnelle du 2 au 4 novembre aux CPGE    Turquie-France. Erdogan pète les plombs    Inauguration à Rabat de l'ambassade de la République de Zambie au Maroc    Sanction des camions marocains en Espagne : le Maroc contre-attaque    Evolution du Coronavirus au Maroc : 4045 nouveaux cas, 194.461 au total, samedi 24 octobre à 18 heures    Mobilité internationale des étudiants marocains (1/5) : la destination France reste la plus prisée    Le wali Ahmidouch invite les entreprises privées de Casablanca à mettre en place et généraliser le télétravail    Algérie: le président Tebboune entre en confinement volontaire    Beyrouth : Mission accomplie pour l'Hôpital de campagne marocain (vidéo)    Le Maroc rejoint la coalition internationale pour le renforcement de l'autonomisation économique des femmes    Le message du roi Mohammed VI au président zambien    Les figurants du film "L7asla" réclament «leur dû», Sonia Terrab répond    Ahmed Rhassane El Adib : " la crise du coronavirus a provoqué une prise de conscience de l'importance des services d'urgence"    Namibie : Des milliers de bébés otaries retrouvés morts (vidéo)    Sahara marocain : le Burundi réaffirme son soutien à la solution politique.    Tanger: deux jeunes frères reçus par la DGSN (PHOTO)    Destination Maroc: Le deal ONMT et Ryanair    Islamisme en France: les éclairages de Pascal Boniface, fondateur et directeur de l'IRIS [Vidéo]    Maroc : voici le calendrier des jours fériés 2020-2021    LDC: retour sur l'élimination du Wydad (VIDEO)    LDC: Brahim Nekkach s'exprime après l'élimination du WAC    Sous le signe du Covid 19, la 9ème édition du festival de l'Astronomie lancée    Khaoula El Filahi, ou le long voyage d' une jeune passionnée de lecture    Un autre pays arabe va normaliser ses relations avec Israël    Une édition numérique pour le Festival maghrébin du film d'Oujda    Le documentaire "Al Hasla " vivement dénoncé par le tissu associatif de Hay Mohammadi    Trump attaque Biden sur les affaires de son fils, sans ébranler son rival    La FNM enrichit son capital culturel    Affaire CNSS : peine confirmée pour Rafik Haddaoui, Abdelmoghit Slimani acquitté    Transport aérien : Ryanair reprend ses vols sur le Maroc cet hiver    Les grosses écuries au rendez-vous de la première journée    La Renaissance sportive de Berkane aux portes de l'histoire    Le Real Madrid de pire en pire avant le clasico    Jean-Michel Blanquer estime que "l'islamo-gauchisme fait des ravages"    Sahara marocain : les pays des Caraïbes soutiennent l'initiative d'autonomie et le processus politique    Un artiste hors du temps et des canons    Ligue des Champions : Le match Raja de Casablanca-Zamalek reporté au 1er novembre    Maroc-Espagne : pour la mise en œuvre effective du partenariat stratégique global    Un 7ème pays africain ouvre son consulat à Dakhla    Rabat: le roi Mohammed VI a présidé une séance de travail    Omnisports : Courrier du Nord-Est    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Session du printemps : Les parlementaires en mode crise
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 07 - 04 - 2020

La priorité donnée aux textes et questions liés à la lutte contre le coronavirus
A moins de 48 heures de l'ouverture de la session du printemps du Parlement, c'est le branle-bas de combat. Les parlementaires s'apprêtent ainsi à ouvrir la deuxième session de l'année en dépit de la pandémie du coronavirus. Dans ce sens, des mesures exceptionnelles ont été mises en place par les deux Chambres. Ainsi la Chambre des conseillers a mis en place des mesures spéciales pour le bon déroulement des travaux de la session d'avril 2020, qui sera ouverte ce vendredi. Ces mesures ont été arrêtées après consultations avec les présidents des groupes et des groupements parlementaires, indique un communiqué de ladite Chambre. Dans le détail, la priorité sera donnée aux textes juridiques et aux questions liées à la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) et la présence aux séances plénières sera limitée aux présidents des groupes et groupements parlementaires ou vice-présidents, ainsi qu'à deux membres au maximum de chaque groupe ou groupement parlementaire. Concernant les séances hebdomadaires dédiées aux questions orales, il a été décidé, en coordination avec le gouvernement, de focaliser sur les départements gouvernementaux en lien direct avec la gestion de la pandémie. Ainsi, chaque semaine, un département sera convié pour examiner un thème central, à raison d'une question par groupe ou groupement parlementaire.
Il s'agit, notamment, des départements de la Santé, de l'Intérieur, du Travail et de l'Insertion professionnelle, de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'Administration, de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts et de l'Industrie, du Commerce et de l'Economie verte et numérique.
En ce qui concerne les séances plénières mensuelles consacrées aux questions de politique générale, la Chambre des conseillers a prévu de tenir, le 21 avril (11h00), une première séance dédiée aux réponses du chef de gouvernement sur «la réalité et les perspectives de la lutte contre les répercussions de la crise du coronavirus». De même, la priorité sera accordée lors des séances de législation, en coordination avec le gouvernement, aux textes portant sur les effets néfastes de la crise sanitaire et les moyens à mettre en œuvre pour lutter contre ses répercussions, alors que concernant les commissions permanentes et temporaires, le nombre de participants sera réduit à un seul représentant de chaque groupe ou groupement parlementaire, tout en préconisant le recours aux techniques de visioconférence.
La Chambre des conseillers a, de même, décidé de reporter les activités parlementaires non urgentes jusqu'à nouvel ordre, dont la discussion du rapport de la Cour des comptes de l'année 2018, de limiter l'accès à son siège aux conseillers, responsables administratifs et personnel et de suspendre les visites de terrain aux locaux de la Chambre. La Chambre a, par ailleurs, pris plusieurs mesures d'hygiène, notamment le respect de la distance de sécurité, la désinfection des locaux destinés aux séances plénières, aux réunions de commissions et autres et la mise à disposition d'antiseptiques, de mouchoirs et d'un capteur de température. Il faut préciser que la Chambre des représentants qui inaugure également la session du printemps, ce vendredi, avait annoncé des mesures pratiquement similaires. Le maintien de l'ouverture de la session parlementaire en ce deuxième vendredi du mois d'avril comme prévu par la Constitution du pays intervient après un long débat juridique et constitutionnel sur la possibilité de reporter ladite session. Finalement, les responsables ont décidé de maintenir l'ouverture du Parlement mais en prenant des mesures spéciales imposée par la conjoncture actuelle marquée par la propagation de la pandémie du coronavirus dans le pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.