Communiqué du bureau politique du PPS    Air Arabia lance une nouvelle liaison entre Casablanca et Rennes    Nos vœux    La main de Bouchaïb Habbouli...    Abderrahman Ziani: La vivacité colorée    SM le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection    Le Bayern, Liverpool et City enchaînent, le Real échappe au pire    FC Barcelone: Bartomeu démissionne!    Que la paix soit sur l'ensemble de l'humanité    Régionalisation: Laftit a fait une annonce    Rapatriement : où en est-on avec les Marocains bloqués à l'étranger ?    Comment protéger nos enfants contre le harcèlement et les abus sexuels dans les espaces publics?    Le roi Mohammed VI écrit au président tchèque    PLF 2021 : les appréciations du patronat    Le ministère des Finances propose aux investisseurs ses lignes de crédits    Fitch Ratings: le Maroc perd son «Investment grade»    Un gouvernement terne et indolent!    GP du Portugal de F1 : Lewis Hamilton bat le record de victoires de Michael Schumacher    «Plaidoirie pour un Maroc laïque»    Les EAU décident d'ouvrirr un Consulat général à Laâyoune    Khalid Ait Taleb fait son plaidoyer    Le roi de Thaïlande: un monarque doublement désavoué    France-Islam : Halte à l'escalade    La sécurité alimentaire à l'épreuve de la pandémie    Coronavirus : l'immunité acquise par les personnes guéries diminue rapidement [Etude]    Vaccin anti-Covid: Sanofi et GSK font des promesses    Aïd Al Mawlid: le nord du Maroc renforce les contrôles    Gérald Darmanin. De quoi je me mêle!    Nadine Morano: « le Maroc est un pays ami, mais… »    L'ONMT fonde ses espoirs sur l'international    Vidéo : Pour lever la résistance au masque de protection contre le coronavirus    Edito : Software    Atteinte aux sacralités de l'Islam : Le RNI exprime son indignation    Covid-19 : Le président algérien hospitalisé    L'Intérieur veillera à son instauration dans plusieurs villes L'analyse des eaux usées, un nouveau protocole anti-Covid-19    France-Turquie. Les « fils de chiennes » ont encore frappé.    Ecomondo et Key Energy basculent vers le digital : 15 jours d'économie verte en Italie    Atteinte aux religions et prophètes : Le Conseil supérieur des ouléma dénonce    Volleyball: le message du roi Mohammed VI à Bouchra Hajij    Coup de tonnerre au Barça: Bartomeu démissionne !    Un autre pays africain ouvre son consulat à Laâyoune    Le président de la FIFA testé positif au covid-19    Bartomeu: Messi est la clé du nouveau projet du FC Barcelone    Journée du patrimoine audiovisuel, une "fenêtre sur le monde " au temps de la Covid19    Les révélations inattendues de Lara Fabian    "Eclat d' amour et des amours confinées " , nouveau recueil de Bouchra Fadel    « Finding Agnes ». Le Maroc inspire les réalisateurs étrangers    « La Maroc artistique » vu par Bank Al-Maghrib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Colonies de vacances : La décision d'annulation «judicieuse», la réouverture en septembre «ambiguë»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 25 - 06 - 2020

L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme veut une bonne gouvernance
La décision d'Othmane El Ferdaous d'annuler les colonies de vacances au profit des enfants en période estivale, vu la conjoncture sanitaire, est judicieuse aux yeux du tissu associatif. Cependant, l'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme estime que la réouverture de ces espaces en septembre est «ambiguë». «Bien que le ministre ait réagi à notre appel à développer les infrastructures de ces colonies en décidant de transférer des budgets à des directions régionales pour procéder à ce développement et former des cadres en colonies de vacances, cette démarche n'est pas suffisante pour la bonne gouvernance», précise l'observatoire. Pour cette structure, il est nécessaire de réaliser un diagnostic technique commun par les organes du ministère aux niveaux national et local. Ce diagnostic est également censé être, au sens de l'observatoire, «didactique» en consultant les associations œuvrant dans le secteur dans le cadre d'une rencontre nationale destinée à fixer les priorités et formuler des cahiers des charges tout en mettant en place un mécanisme de contrôle technique. Et ce n'est pas tout. «L'animation à distance a besoin de consultations urgentes», enchaîne la même structure.
Cela étant, le ministre de la culture, de la jeunesse et des sports, Othmane El Ferdaous, avait indiqué, mardi à Rabat, qu'il est impossible d'organiser des colonies de vacances et des activités en plein air et de manière collective à l'heure actuelle. Le responsable qui s'exprimait devant la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants lors d'une rencontre consacrée à l'examen de la situation du secteur de la jeunesse et des sports à l'aune de la pandémie du coronavirus, a rappelé les mesures préventives engagées par le ministère et son plan d'action post-confinement, l'impact de cette période sur les sports collectifs, les clubs, les événements sportifs et le sort des colonies de vacances pour l'été 2020.
Il a également fait observer qu'il est fort probable que les centres d'estivage puissent rouvrir leurs portes à partir de septembre prochain, selon l'évolution de la situation épidémiologique, en consultation avec les services compétents, pour accueillir les activités de certaines associations œuvrant dans les domaines de formation et de stages.
«Le département de tutelle a mis en place, à cet effet, un guide de procédures à prendre en considération par les superviseurs de ces centres et les bénéficiaires de leurs services», a noté le ministre. Comme il l'explicite, ce manuel comprend une série de mesures et de procédures concrètes de protection contre le coronavirus, telles que le nettoyage et la stérilisation des centres d'estivage, la sensibilisation des bénéficiaires et l'obligation du port de masque, outre le respect de la distanciation corporelle.
«Le ministère est conscient des répercussions négatives et psychologiques de la pandémie sur les enfants et les jeunes, d'où la nécessité de mettre en place des programmes éducatifs et ludiques afin de réduire l'impact du confinement, de mobiliser la société civile concernée afin de proposer des alternatives à l'animation socio-éducative pendant la période estivale, conformément à la conjoncture actuelle et à la situation épidémiologique au Royaume», détaille M. El Ferdaous.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.