Le dessalement de l'eau et le traitement des eaux usées, des solutions optimales au Maroc    Hausse des prix: Le Conseil de la concurrence ne peut intervenir qu'"en cas d'abus de position dominante ou d'entente"    فيروس كورونا : المغرب يسجل 18 إصابة دون وفيات في 24 ساعة الأخيرة    France Réforme des retraites: Macron "joue avec le feu" prévient le SG de la CGT    Mondial des Clubs : Al Ahly est fin prêt pour défendre ses chances et atteindre la finale    L'édition 2023 du Trophée Hassan II de golf est « exceptionnelle à tous les niveaux »    média nigérian : CAN-2025 Le Maroc terre d'accueil des équipes africaines    Algérie : Nouvelle mission au petit fils de Nelson Mandela    Le 7è Forum des universités espagnoles fait escale à Rabat    Sahara marocain / Culture : Abondance du patrimoine matériel et immatériel    La Bourse de Casablanca termine dans le vert    Compteur Coronavirus : 18 nouveaux cas, plus de 6,87 millions de personnes ont reçu trois doses du vaccin    Séisme en Turquie: l'état d'urgence décrété dans les zones dévastées    journal ivoirien : « Foire 1-54 a Marrakech » La galerie Cécile Fakhoury expose les œuvres de cinq artistes    L'AMMC présente ses priorités d'actions pour l'année 2023    Amina Bouayach : Le droit à l'eau est fondamental et prioritaire face au stress hydrique    Pegasus : au Parlement européen, le spin doctor d'Emmanuel Macron mène une guerre lâche contre le Maroc    Un journal allemand met la lumière sur un scandale de blanchiment d'argent et de terrorisme impliquant le « polisario »    France : deux touristes brésiliennes victimes d'une agression sexuelle et d'un viol au pied de la Tour Eiffel    ONDA : appel d'offres pour la construction de centres logistiques    Le Maroc et les Pays-Bas envisagent d'élargir leur accord d'extradition    « La Voix de l'Avenir », une initiative visant à organiser un concours de chant pour les étudiants    Le projet de loi sur l'autoproduction d'énergie électrique adopté    M. Echarkaoui au forum de la MAP: l'Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif a réalisé 200 grands projets entre 2000 et 2022    Mariage des mineurs au Maroc : plus de 13.000 demandes acceptées    COREP de l'UA : Le Maroc réitère l'impératif d'une bonne gouvernance administrative et financière au sein de l'Union    Les échanges commerciaux entre le Maroc et l'Allemagne ont atteint 4,9 milliards d'euros en 2022    Lions de l'Atlas : 5 nouveaux joueurs dans la prochaine liste de Regragui ?    France : les deux femmes voilées violentées par la police sur le Pont de Clichy placées en garde à vue    Tétouan: un mort et 40 blessés dans un terrible accident    Mondialito: les joueurs du Wydad abattus après l'élimination    Coupe de France: OM-PSG pour les étincelles, Vierzon pour l'exploit    L'Angola commercialise son satelite AngoSat-2    Rabat : Hommage posthume à l'érudit feu Mohamed Benchekroun    Séisme en Syrie et en Turquie: L'UNESCO apporte son soutien    Open international de taekwondo : Six médailles dont 1 en or pour le Maroc    Le milieu rural dispose de 71% des établissements de soins de santé primaire    Ukraine: le chef de l'ONU s'alarme du risque d'une «guerre plus large»    Les prix des produits pétroliers destinés à l'UE pourraient augmenter de 30%    Séisme en Turquie : Le roi adresse un message de condoléances à Recep Tayyip Erdoğan    La Chambre des conseillers clôture mardi la première session de l'année législative 2022-2023    Indépendance du pouvoir judiciaire : le plaidoyer de El Hassan Daki    Météo Maroc: temps froid et risque de pluie ce mardi    Revue de presse quotidienne de ce mardi 7 février 2023    Conseil de gouvernement : la reconnaissance des études dans les Etats arabes au menu    Meknès accueille la 21e édition du Festival International de Cinéma d'Animation    Parution du 75e numéro de la revue de la Gendarmerie royale    Le roi adresse un message de condoléances à la famille de feu Mohamed El-Ghaoui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'association Reins tire la sonnette d'alarme : Seulement 630 greffes rénales réalisées en 34 ans !
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 14 - 10 - 2020

Le Maroc compte plus de 32.000 patients sous dialyse
Le Maroc manque cruellement de donneurs d'organes alors que les demandeurs sont toujours aussi nombreux. A l'occasion de la journée mondiale du don et de la transplantation d'organes, l'association «Reins» livre des chiffres alarmants sur les transplantations rénales. Depuis la première transplantation rénale avec donneur vivant réalisée en 1986 jusqu'à présent, seulement 630 greffes rénales ont été réalisées dont 60 à partir de sujets en état de mort encéphalique. Selon l'association, cela représente environ 17 greffes par million d'habitants depuis 1990, des chiffres dérisoires comparés à la demande. Les candidats éventuels au don d'organes après la mort sont rares. Depuis 1989, seules 1.100 personnes, dont plus de 700 à Casablanca, se sont inscrites aux registres de don d'organes après la mort, mis à la disposition des volontaires au niveau des différents tribunaux de première instance du Royaume. Le besoin des transplantations rénales devient de plus en plus pressant sachant que le Maroc compte actuellement plus de 32.000 patients sous dialyse.
Un chiffre qui augmente en permanence alors que le nombre des greffes n'avance qu'à petits pas. La majorité de ces patients espèrent un jour se faire greffer un rein pour soulager leur souffrance et améliorer la qualité de leur vie. Parce qu'ils n'ont pas été transplantés au moment opportun, des hommes, des femmes et des enfants meurent chaque jour. Selon l'association Reins, la méconnaissance des aspects médicaux, de la législation, du point de vue de la religion et la rareté de la discussion et de l'information sur le sujet pourraient expliquer en partie cette situation. Le don d'organe est un projet de société dans lequel tout le monde doit être impliqué. Les Marocains ne sont malheureusement pas assez sensibilisés au sujet. Beaucoup ignorent ce qu'est le don d'organe. Mal informées, pas du tout préparées, méfiantes ou angoissées, beaucoup de familles font obstacle à ce geste qui peut pourtant sauver des vies. C'est pourquoi la communication en faveur du don d'organe s'impose plus que jamais.
La sensibilisation de l'opinion publique par la mise en place d'une politique de communication doit non seulement être entreprise par le corps médical mais également par les autorités religieuses, la société civile ainsi que les politiques. L'association estime qu'il est aujourd'hui urgent de faire face à l'ampleur de la demande, la défaillance des moyens et de la logistique, l'insuffisance de la formation des soignants et de l'information de la population.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.