Le Maroc devrait exiger la suspension des déplacements de ses sportifs en Algérie    Afrique/Sécurité alimentaire : M.Sadiki appelle à une action collective    SIAM: Le Maroc inaugure la 16ème édition du Forum international de l'agriculture    Les universités marocaines se distinguent au salon international des inventions de Genève    Oujda : Réduction du débit d'eau potable du 22 au 29 avril    Investissement : M. Jazouli en roadshow en Allemagne pour promouvoir la destination Maroc    Impérialiste et paternaliste, l'Algérie face à un ultimatum sévère du Mali et du Niger    Proclamation de la renaissance de l'Etat kabyle : un coup dur pour la junte militaire d'Alger    Gianni Infantino : «Le Maroc s'est établi comme une puissance mondiale de football»    Détention des maillots de la RSB : La CAF refuse l'appel de la FAF    Prison locale Ali Moumen à Settat: le parquet avisé de la saisie de quatre comprimés psychotropes et de petites quantités de drogue    Appel à Casablanca à la lutte contre l'exercice illégal de la médecine esthétique    L'OMS préqualifie un nouveau vaccin oral simplifié contre le choléra    SIAM 2024 : l'Espagne à l'honneur, pour matérialiser un partenariat plus solide que jamais    A Bab El Makina, la magie opère en ouverture de la 16ème édition du Festival de Fès de la Culture soufie    L'Isesco célèbre le patrimoine historique et civilisationnel de Marrakech    Urgent / Confiscation des maillots berkanais : A 15h30, la RSB n'a encore rien reçu !    Match USMA - RSB : Où s'arrêtera le régime algérien ?    Union du Maghreb arabe : la Tunisie organise un sommet sans le Maroc et la Mauritanie    Gérald Darmanin au Maroc : "Place Beauvau" en quête du bouclier sécuritaire du Royaume    Voici la hauteur des pluies enregistrées ces dernières 24h    RSB Berkane: Quand le conflit sportif et géopolitique atterrit sur un terrain miné    CAN de Futsal : la sélection marocaine vise le triplé    Les inventeurs marocains primés par des médailles au Salon de l'invention de Genève    El Jadida : Journées d'étude en faveur des coopératives appartenant aux communes Soulaliyates    MAGAZINE : UB40, du reggae au Skazzablanca    Art contemporain : Les mémoires d'avant, de Coblence à Marrakech    Maghreb: Un Sommet tripartite sous le signe de la fanfaronnade de l'Algérie    Charbon. L'ONEE retient trader suisse Flame pour un marché de 18,2 millions de dollars    La politique commerciale du Maroc en examen par l'OMC    Agrumes. Voici une mesure de l'Union européenne qui risque de faire des remous dans la filière marocaine    Semi-marathon international de Rabat: La Marocaine Soukaina Atanane sacrée championne    Deux hélicoptères militaires se crashent en mer au Japon    litige RSB vs Algérie: la CAF et la FIFA s'en mêlent    La Tunisie accueille une réunion du projet du Maghreb sans le Maroc    Diaspo #335 : Nadia Tomane, défenseuse du patrimoine marocain en France    CAN Futsal 24 / C'est le jour de la Finale : Maroc et Angola en duel pour le Trophée !    Les températures attendues ce dimanche 21 avril 2024    Taza: Un agent de police contraint d'utiliser son arme de service pour interpeller un individu dangereux    Siel-2024 : le septuor CESE-IMR-CCME-HACA-CC-INPPLC-CNDP aura un pavillon commun    Armement : Tout savoir sur l'évolution de "l'arsenal américain" des FAR    USA: Une vaste région de l'Alaska classée zone protégée pour limiter l'exploitation pétrolière    Maroc-Belgique: Rudi Vervoort souligne les liens du passé et de l'avenir entre les deux pays    PM malien : Le Maroc parmi les pays amis sur lesquels compte le Mali pour la poursuite de sa reconstruction    Le Togo adopte une nouvelle Constitution    Procès de Trump: Un homme tente de s'immoler par le feu à New York Monde    Salon Maghrébin du Livre: Cinq questions à l'auteur congolais, Elvis Ntambua    Météo : le temps qu'il fera ce samedi 20 avril 2024    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'association Reins tire la sonnette d'alarme : Seulement 630 greffes rénales réalisées en 34 ans !
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 14 - 10 - 2020

Le Maroc compte plus de 32.000 patients sous dialyse
Le Maroc manque cruellement de donneurs d'organes alors que les demandeurs sont toujours aussi nombreux. A l'occasion de la journée mondiale du don et de la transplantation d'organes, l'association «Reins» livre des chiffres alarmants sur les transplantations rénales. Depuis la première transplantation rénale avec donneur vivant réalisée en 1986 jusqu'à présent, seulement 630 greffes rénales ont été réalisées dont 60 à partir de sujets en état de mort encéphalique. Selon l'association, cela représente environ 17 greffes par million d'habitants depuis 1990, des chiffres dérisoires comparés à la demande. Les candidats éventuels au don d'organes après la mort sont rares. Depuis 1989, seules 1.100 personnes, dont plus de 700 à Casablanca, se sont inscrites aux registres de don d'organes après la mort, mis à la disposition des volontaires au niveau des différents tribunaux de première instance du Royaume. Le besoin des transplantations rénales devient de plus en plus pressant sachant que le Maroc compte actuellement plus de 32.000 patients sous dialyse.
Un chiffre qui augmente en permanence alors que le nombre des greffes n'avance qu'à petits pas. La majorité de ces patients espèrent un jour se faire greffer un rein pour soulager leur souffrance et améliorer la qualité de leur vie. Parce qu'ils n'ont pas été transplantés au moment opportun, des hommes, des femmes et des enfants meurent chaque jour. Selon l'association Reins, la méconnaissance des aspects médicaux, de la législation, du point de vue de la religion et la rareté de la discussion et de l'information sur le sujet pourraient expliquer en partie cette situation. Le don d'organe est un projet de société dans lequel tout le monde doit être impliqué. Les Marocains ne sont malheureusement pas assez sensibilisés au sujet. Beaucoup ignorent ce qu'est le don d'organe. Mal informées, pas du tout préparées, méfiantes ou angoissées, beaucoup de familles font obstacle à ce geste qui peut pourtant sauver des vies. C'est pourquoi la communication en faveur du don d'organe s'impose plus que jamais.
La sensibilisation de l'opinion publique par la mise en place d'une politique de communication doit non seulement être entreprise par le corps médical mais également par les autorités religieuses, la société civile ainsi que les politiques. L'association estime qu'il est aujourd'hui urgent de faire face à l'ampleur de la demande, la défaillance des moyens et de la logistique, l'insuffisance de la formation des soignants et de l'information de la population.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.