El Guerguarat: l'ambassadeur du Maroc à Genève recadre la délégation de la Namibie    Fonds Mohammed VI pour l'investissement : Benchaâboun promet un déploiement rapide    Le bel hommage des joueurs de Naples à Maradona    Rencontre    L'appel de Johnny Depp rejetée dans l' affaire "The Sun "    Vernissage à Salé d' une exposition collective d' art contemporain autour du patrimoine marocain    Message de condoléances du roi Mohammed VI au président du Niger    Imilchil se pare d'un manteau blanc (PHOTOS)    Ils usurpent l'identité de Mehdi Qotbi pour acquérir des objets d'art antique    Arbitrage de la finale de Ligue des Champions : L'Algérien Rharbal au centre, le Marocain Jayed à la VAR    Le Fonds Mohammed VI pour l'Investissement, c'est pour bientôt !    Respect du protocole sanitaire dans les établissements scolaires : Gare aux défaillants    Contribution sociale. La vision du patronat.    Tennis : À l'A.C.S.A... sympathique et conviviale    CAF : Ahmad Ahmad se scandalise et accuse la FIFA !    Evolution du coronavirus au Maroc : 4178 nouveaux cas, 340.684 au total, jeudi 26 novembre à 18 heures    Le Bahreïn décide d'ouvrir un Consulat Général à Laâyoune    Au-delà des bonnes intentions, Biden confronté à des défis internationaux complexes    Le Mexique veut en finir avec le " machisme qui tue "    Royal Air Maroc renforce son programme de vols internationaux sur Tanger    Conseil de gouvernement : voici les nominations à de hautes fonctions    « Fonds Mohammed VI pour l'Investissement »: Le Conseil de gouvernement adopte le projet de loi    Le Parlement européen vote une résolution d'urgence sur la détérioration des libertés en Algérie    Mahmoud El Idrissi a succombé à la Covid-19: Le chanteur de «Saâ Saida» n'est plus    Violence à l'encontre des femmes. Un coût énorme pour la société    Covid-19, le vaccin est là !    Belle opération de la Marine royale à Nador    Plusieurs eurodéputés soutiennent du Maroc    UM6P : Lancement d'une grande école d'ingénieurs dans le numérique    Maradona. Les buts que l'Angleterre n'a jamais gobés !    France: le gouvernement détaille sa stratégie d'allègement progressif du confinement    Affaire «Hamza mon bb»: Dounia Batma réagit à la condamnation de Madimi (PHOTO)    Nikol Pachinian, un héros devenu traître    9è Festival maghrébin du film d'Oujda sous format digital    «La septième porte»: un certain regard sur l'histoire du cinéma au Maroc de 1907à 1986    La beauté intérieure et l'essence de l'existence    Le CIO disqualifie trois haltérophiles roumains, dont deux médaillés    Le Maroc appelle à l'Union africaine au respect de la légalité et l'impératif du développement de l'Afrique    SM le Roi se recueille sur la tombe de Feu SM le Roi Hassan II    Nomination : Eric Fulcheri prend les commandes d'Arval Maroc    Guergarate : Le Maroc dit tout au Conseil de sécurité    Alerte météo : Pluie, neige et grand froid    Al-Ahly – Zamalek, une finale 100% endiablée    Agriculture : Crédit Agricole du Maroc au chevet des fédérations interprofessionnelles    Un nouveau shooting de Samira Saïd enflamme la Toile (PHOTO)    Ahmed Noureddine : «L'offensive de Guerguerat représente un tournant diplomatique de taille dans ce long combat que mène le Maroc»    L'actrice Manal Seddiki endeuillée (PHOTO)    L'ONU salue la poursuite du dialogue inter-libyen au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Khalid Ait Taleb fait son plaidoyer
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 28 - 10 - 2020

A quoi faut-il s'attendre durant les prochaines semaines ?
La situation épidémiologique au Maroc a pris un virage très inquiétant durant les dernières semaines. La courbe des contaminations est partie en flèche malgré les mesures de restrictions adoptées dans certaines villes. Au cours de la séance de questions orales qui s'est déroulée à la Chambre des représentants le 26 octobre 2020, Khalid Ait Taleb, ministre de la santé, a assuré que les pouvoirs publics continuent à déployer tous leurs efforts pour contrôler et maîtriser la situation afin de limiter la propagation de l'épidémie. Il a expliqué que les contacts sont en cours pour se procurer le vaccin qui sera prêt avant la fin de 2020. Lors de son intervention devant la Chambre des représentants, Khalid Ait Taleb s'est arrêté sur l'évaluation des mesures prises en période d'urgence sanitaire, et la stratégie du Maroc pour faire face à l'évolution de la situation épidémiologique, avant de dévoiler les perspectives du ministère pour l'amélioration du système de santé au Maroc.
Etat des faits
Les chiffres sont parlants. Sur le plan mondial, le Maroc occupe actuellement la 32ème place en nombre de contaminations après avoir été au 65ème rang. Jusqu'au 25 octobre 2020, le nombre de foyers (familiaux et industriels) s'élève à 1.192.
Au total, le nombre de contaminations confirmés a atteint 197.481 cas, ce qui est supérieur de 26 fois le nombre total de cas avérés comptabilisés jusqu'au 11 juin (date de la levée progressive du confinement). Il en ressort également que le nombre de décès dû à la Covid-19 est de 3.301 victimes (taux de létalité : 1,7%) jusqu'au 25 octobre 2020. Du côté des rémissions, le Maroc compte 163.195 personnes rétablies de ce virus (taux de réémission : 82,6%) alors que nombre de cas actifs est de 30.985 (dont 720 cas considérés comme critiques et 41 sous respiration artificielle).
Pourquoi le nombre de cas a explosé ?
Malgré les avancées obtenues durant les mois de confinement, la situation a changé après l'allègement des mesures restrictives. Cette évolution est attribuée à la multiplication des foyers durant les mois qui ont suivi.
Le ministre de la santé est revenu sur les raisons qui ont poussé le gouvernement à prolonger l'état d'urgence sanitaire dévoilant plusieurs indicateurs déterminants qui justifieraient donc cette décision.
Ainsi, le nombre moyen de contaminations quotidiennes enregistrées, pendant la période du confinement jusqu'au 11 juin 2020, n'a pas dépassé 86 cas en 24 heures, alors que la moyenne des infections a doublé presque quinze fois depuis l'allègement des mesures de confinement jusqu'à ce jour, en passant à 1.363 cas/24h. A cela s'ajoute le fait que le taux d'occupation des lits dans les services de réanimation et les services de soins intensifs est passé de 5% au début de la pandémie à 31,3% aujourd'hui. Le ministre de la santé a également rappelé que le prolongement de l'état d'urgence a été décidé en raison du non-respect des mesures barrières par certaines entreprises et le relâchement observé de la part des citoyens. Il a passé en revue l'ensemble du dispositif mis en place durant toute ladite période.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.