350 bénéficiaires de tablettes numériques : La Fondation Banque Populaire soutient les élèves des quartiers défavorisés    Commerce et industrie : Renault Maroc consolide son leadership    ONDA : Le trafic aérien en baisse de plus de 71% en 2020    Interdiction de fumer : Le niet gouvernemental !    BMCE Capital Research analyse les pistes de reprise : La relance économique tributaire de l'éradication de la Covid-19    Economie du web : l'effet Covid se fait ressentir    Le Maroc classé 53ème en 2021 dans le rapport sur les effectifs militaires    Liga : Mardi face à Alaves, En-Nesyri et Bounou étaient décisifs    CHAN : La Zambie et la Guinée vainqueurs de la Tanzanie et de la Namibie    Lutte contre la corruption dans le secteur financier : 2021, une année de renforcement des capacités    Campagne de vaccination : Plus de 25.000 cadres de santé mobilisés    Covid-19 : Le taux de reproduction du virus se stabilise à 0,88    Vaccination : le gouvernement envisage aussi d'autres mesures pour éviter les rechutes    Evolution du coronavirus au Maroc : 1246 nouveaux cas, 461.390 au total, mardi 19 janvier 2021 à 18 heures    Pedro Sanchez : Le Maroc revêt une «importance capitale» pour les intérêts de l'Espagne    Edito: Le maire doit partir    Retard de vaccination : El Othmani pointe du doigt les fournisseurs des vaccins    David Fisher: Nous soutenons fortement le plan d'autonomie    Secousse tellurique de magnitude 3,4 dans la province d'Azilal    Badr Hari refait surface sur Instagram    L'épouse d'El Ghomari se confie sur 2M    La promotion des provinces du Sud dans l'agenda du Réseau Maroco-Américain    Ammouta : Victoire d'une importance capitale    Le Maroc éliminé après 3 défaites successives    Maroc-USA:Fischer rassure quant à la position de l'administration Biden sur le Sahara    Un Casque bleu marocain parmi les victimes en République centrafricaine    Visas: Le plaidoyer du député franco-marocain M'jid El Guerrab pour l'Afrique    Pays-Bas: Démission du gouvernement de Mark Rutte    Nexans : nouvelle usine à Nouaceur    Un MoU pour renforcer les relations économiques et commerciales    Couvre-feu et semi-confinement : prolongation jusqu'au 3 février    Président à part, sera-t-il aussi un ex-président à part ?    Le Maroc réussit son entrée vers la défense de son titre    Paru chez l'édition La Croisée des Chemins : «Le Secret de la Lettre» : Mohamed Ennaji porte un regard sur l'école coranique d'hier    Stud'IFO : Concert virtuel entre Cheikh Brahmi et Snitra    Les USA n'ont fait que dire tout haut ce que pensent les autres Etats et le Conseil de sécurité    Coronavirus : voici les variants les plus compliqués à maîtriser par le système immunitaire [Etude]    L'envoyé US pour la lutte contre l'antisémitisme salue la «vision de paix» de SM le Roi    Profitant du nul entre la Libye et le Niger : La RDC prend seule la tête du groupe B    Le sélectionneur du Zimbabwe accuse le Cameroun de sorcellerie !    Ben Abdelkader pose les conditions de modernisation du système judiciaire    Meknès retrouve la culture à l'air libre    Une nouvelle émission rendant hommage à la diversité culturelle    «Le discours de la folie dans le patrimoine arabe et occidental»    La BAD compte sur le Maroc pour développer son indice    Euromed : Quel avenir ?    Le Maroc et les Etats-Unis s'engagent contre le trafic illicite    Communication: rapprochement stratégique entre le marocain Brand & Image et l'israélien Kam Global Strategies    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Crédit Agricole du Maroc à l'écoute des Fédérations interprofessionnelles
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 27 - 11 - 2020

Le Groupe lance un cycle de rencontres d'échange et de partage
Le Crédit Agricole du Maroc poursuit le renforcement de son soutien aux Fédérations interprofessionnelles de l'agriculture. A cet effet, le Groupe vient d'annoncer le lancement d'un cycle de rencontres d'échange et de partage avec les opérateurs agricoles, membres de ces différentes fédérations, en vue d'être à l'écoute de leurs besoins et de mieux répondre à leurs attentes pour le développement du secteur.
Cette initiative – qui s'inscrit dans le cadre de l'approche participative et de l'accompagnement constant de la Banque des acteurs de l'écosystème agricole et face à la conjoncture que traverse actuellement le Maroc, s'assigne comme objectif principal «d'être à l'écoute de leurs besoins pour adapter au mieux ses offres aux problématiques spécifiques à chaque filière», selon un communiqué du Crédit Agricole du Maroc.
Première rencontre lancée
Dans ce sens et pour mieux réussir le lancement de ce cycle de rencontres d'échange et de partage avec les acteurs professionnels, la Banque a tenu, mardi 24 novembre, la première réunion avec Maroc Citrus, la Fédération interprofessionnelle du secteur des agrumes. Chapeautée par Tariq Sijilmassi, président du directoire du Crédit Agricole du Maroc, Moulay M'Hamed Loultiti, président de Maroc Citrus, et Mohamed Alamouri, président de la Confédération marocaine de l'agriculture et du développement rural (COMADER), «cette première réunion a vu la participation de plusieurs opérateurs du secteur agrumicole national ainsi que de représentants du ministère de l'agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts. Elle a permis de faire le point sur les différents sujets relatifs à la filière, ses spécificités, ses atouts et contraintes ainsi que le bilan des trois dernières campagnes et a surtout été l'occasion de recenser les attentes des opérateurs de la filière agrumicole en matière d'accompagnement financier», précise le même document.
Les opportunités à saisir de la filière agrumicole
Les responsables de la Banque ont saisi l'occasion pour souligner l'importance de la filière agrumicole qui mérite, selon eux, tout le soutien nécessaire au vu de son impact économique et social à l'échelle nationale et pour les régions du Souss, de l'Oriental et du Centre en particulier. Dans ce sens, les acteurs professionnels participant à cette première rencontre ont partagé le constat de la bonne viabilité de cette filière, qui contribue aux chiffres de l'export national. «Dans le même temps, il a également été acté qu'un effort important de restructuration et d'investissements doit être réalisé pour maintenir et renforcer la qualité des produits et leur compétitivité.
Ce plan sectoriel, qui est réalisé sous l'égide du ministère de l'agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts (MAPMDREF) et en concertation avec les opérateurs, recevra tout le soutien financier nécessaire de la part du Crédit Agricole du Maroc», souligne-t-on.
Notons que les participants ont convenu, à l'issue de cette première rencontre, de mettre en place un cadre institutionnel impliquant l'ensemble des parties prenantes, particulièrement le ministère de l'agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Maroc Citrus, le Crédit Agricole du Maroc et la Comader en vue de déployer des mesures de soutien spécifiques à la filière des agrumes et un dispositif d'accompagnement personnalisé par opérateur au cas par cas. Ils se sont également félicités des résultats de cette rencontre et des décisions prises pour le développement de la filière. «Ces décisions sont de nature à permettre à la filière de jouer pleinement son rôle dans la nouvelle stratégie Génération Green 2020-2030 et, plus généralement, dans le développement du secteur agricole marocain», a-t-on conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.