Listes électorales: le ministère public appelle à la lutte contre les infractions commises lors des inscriptions    Les partis politiques appelés à mettre fin à la charité électorale    Suède : le gouvernement Löfven emporté par une motion de censure    Yassir Maroc signe un accord de coopération avec Huawei    Saint-Gobain Développement Maroc devient Saint-Gobain Maroc    La Libye, calvaire pour les femmes sur le chemin de l'Europe    Corée du Nord: le représentant spécial des Etats-Unis propose une rencontre    Championnats panarabes d'athlétisme : suprématie marocaine avec 31 médailles    Selon le président du Barça, le projet de la Super Ligue est « toujours vivant »    Ousmane Dembélé forfait pour le reste de l'Euro    Bac 2021 : taux exceptionnel de réussite dans la région Dakhla-Oued Eddahab    Intelligence Artificielle: Al Akhawayn et l'Université Mohammed VI Polytechnique lancent un nouveau Master    Enseignement : Open Sky International arrive au Maroc    Eaux de baignade : 29 plages interdites cet été    Indice de démocratie : l'Algérie est un des pays dominés par des «régimes autoritaires»    Elections professionnelles : L'UMT confirme, le syndicat du PJD régresse    Guterres reconduit, les félicitations de Sa Majesté le Roi    Baisse des prix : La Santé publie une nouvelle liste de 46 médicaments    Livrée dans les délais prévus : La CMC de Souss-Massa ouvre ses portes en septembre prochain    Liga: le Rayo Vallecano retrouve la première division    Patrice Motsepe : Rendre la CAF plus compétitive et autosuffisante    Youssef Aït-Bennasser en discussions avec un club italien    Coupe de la CAF : le Raja de Casablanca et Pyramids se neutralisent    Tennis : La Tunisienne Ons Jabeur remporte son premier titre à Birmingham    Hôtellerie : Kenzi offre des réductions jusqu'à 30% pour tous les Marocains    Cours de change des devises étrangères contre le dirham    Marché des changes (10-16 juin): le dirham se renforce face à l'euro    Permis de conduire: tout ce qu'il faut savoir sur les changements en vue    France: trois blessés dans l'effondrement de deux immeubles    Prévisions météorologiques pour le lundi 21 juin 2021    Grève de la faim : l'administration pénitentiaire nie les allégations d'un détendu    Deux ex-policiers français rejugés pour le viol d'une Canadienne    Maroc-Espagne: Gonzalez Laya toujours confiante pour une sortie de crise    L'Opinion : Coup de semonce pour le PJD    La coopération militaire est «illimitée» et riche en opportunités    Régionales françaises : la droite s'accroche, la droite dure moins vigoureuse que prévu    ONU: adoption d'une résolution condamnant le putsch en Birmanie    Israël : feu vert à une commission d'enquête sur la tragédie du mont Meron    Covid-19: Hausse des cas attribués au variant Delta au Canada    Compteur coronavirus : 288 nouveaux cas, 9.375.240 personnes vaccinées    Une vitrine de la haute couture traditionnelle marocaine    La littérature, la catharsis, et l'essence de l'humanité    Parution de l'ouvrage «Histoires des Prophètes»    Exposition: danse avec le papier    Décédé à l'hôpital américain à Paris : Haj Brahim Id Hali Bicha, une icône du mécénat s'éteint    Abdoulaye Konaté, le croisé à angle droit    Amal Saqr fait des confidences sur sa vie privée (VIDEO)    L'Agadir d'Aït Kine à Tata : un grenier collectif symbolisant le riche patrimoine architectural de la région    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Elections professionnelles : Les syndicats se mobilisent
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 09 - 02 - 2021

Ils viennent de saisir le gouvernement au sujet des préparatifs
Mobilisation syndicale. Les centrales syndicales lorgnent les prochaines élections professionnelles. Car en plus des élections législatives et locales, les fonctionnaires et salariés devront également élire leurs représentants dont certains pourront siéger au sein de la deuxième Chambre parlementaire. Pour préparer cette prochaine échéance, les syndicalistes viennent de saisir les responsables gouvernementaux, à savoir le chef de gouvernement et le ministère de l'intérieur.
Des sources syndicales affirment avoir soumis plusieurs propositions pour l'organisation de ces élections. Ils demandent aujourd'hui l'ouverture d'un dialogue à l'instar des consultations menées par le gouvernement avec les partis politiques au sujet des préparatifs et de l'amendement des textes électoraux. Globalement, les revendications syndicales concernent les préparatifs et la transparence du prochain scrutin. Il faut préciser que quatre centrales syndicales sont représentées au Parlement actuellement. Il s'agit de l'Union marocaine du travail (UMT), de l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), de la Confédération démocratique du travail (CDT) et de l'Union nationale du travail au Maroc (UNTM). La Constitution du pays prévoit une représentation syndicale au sein de la Chambre des conseillers.
Dans le détail, l'article 63 de la loi fondamentale du pays stipule que «la Chambre des conseillers comprend au minimum 90 membres et au maximum 120, élus au suffrage universel indirect pour six ans, selon la répartition suivante :
* Trois cinquièmes des membres représentant les collectivités territoriales. Cet effectif est réparti entre les régions du Royaume en proportion de leurs populations respectives et en observant l'équité entre les territoires.
Le tiers réservé à la région est élu au niveau de chaque région par le Conseil régional parmi ses membres. Les deux tiers restants sont élus par un collège électoral constitué au niveau de la région par les membres des conseils communaux, provinciaux et préfectoraux,
* Deux cinquièmes des membres élus dans chaque région par des collèges électoraux composés d'élus des Chambres professionnelles et des organisations professionnelles des employeurs les plus représentatives, et de membres élus à l'échelon national par un collège électoral composé des représentants des salariés». Il faut préciser que les dernières élections des représentants des fonctionnaires au sein des commissions administratives paritaires dans les administrations publiques, les collectivités territoriales et certains établissements publics ainsi que ceux des élections des délégués des salariés dans le secteur privé, remontent à 2015.
Les résultats généraux définitifs de ces élections en fonction de l'appartenance syndicale avaient placé alors les non affiliés en tête avec 17.399 délégués (49,79%), suivis de l'Union marocaine du travail (6.175/17,67%), de la Confédération démocratique du travail (3.240/9,27%), de l'Union générale des travailleurs du Maroc (2.644/7,57%), de l'Union nationale du travail au Maroc (2.572/7,36%), de la Fédération démocratique du travail (1.399/3,83%) et de l'Organisation démocratique du travail (644/1,84%). Sur la base de ces résultats, les syndicats considérés comme les plus représentatifs selon la législation en vigueur sont l'Union marocaine du travail (UMT), la Confédération démocratique du travail (CDT), l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) et l'Union nationale du travail au Maroc (UNTM). Reste à savoir si les prochaines élections vont garder les mêmes résultats ou bien il y aura des surprises.
Théoriquement, les élections professionnelles ont lieu entre les mois de mai et juin, bien avant les autres élections législatives et communales qui nécessitent une préparation et une logistique à part. A noter enfin que l'année 2021 sera une année électorale par excellence. L'année en cours sera marquée par le renouvellement de toutes les instances élues, chose qui n'arrive que très rarement. D'ici le mois d'octobre prochain, tous les résultats de toutes les élections devront être connus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.