Entretien téléphonique entre Bourita et son homologue mauritanien    Maroc-Israël-USA : Un nouvel « Ordre régional » se dessine    Coupe du monde de futsal : Le Maroc et le Portugal se neutralisent (3-3)    LDC de la CAF : Le Raja face LPRC Oilers du Liberia, le WAC défiera les Ghanéens de Hearts of Oak    Rico refuse d'affronter Badr Hari « s'il continue de perdre ses matchs »    Mesures restrictives : Azeddine Ibrahimi plaide pour l'allègement    Bourse: Les comptes de Lydec retrouvent des couleurs au premier semestre 2021    Tarik Kadiri de l'Istiqlal prend la tête du conseil communal de Berrechid    Participation au gouvernement. Le Conseil National de l'Istiqlal donne son feu vert    OCP et l'Ethiopie signent un accord de 3,7 milliards de dollars pour une usine d'engrais    Le réseau EF&F lance un concours international de projets innovants    Hapag-Lloyd s'implante au Maroc    Naoufal El Heziti élu président    Les produits agricoles et halieutiques marocains à la conquête du marché américains    La production laitière, fer de lance du développement régional    Mohamed Benhammou désigné président de la Fédération africaine de cybersécurité    Mort d'Abdelaziz Bouteflika : l'ultime humiliation du pouvoir algérien au président défunt    Succès complet pour la première mission privée de SpaceX    Migration : Washington actionne les charters des expulsions    La CDG adhère au programme    La haine dans l'âme...que Dieu lui pardonne!    L'Opinion : L'Istiqlal, valeur sûre pour le prochain gouvernement    La sélection marocaine sacrée avec 5 médailles dont 3 en or    Angleterre : Liverpool passe devant, Manchester City cale    La Jeunesse sportive Salmi continue sur sa lancée!    Casablanca : L'Eglise de Saint John fin prête pour accueillir les fidèles    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 19 septembre 2021 à 16H00    Etudes en Chine: Plus de 500 dossiers de bourses remis à des jeunes marocains (FUSAAA)    Qui sabote l'école publique à Essaouira?    Un acte scandaleux qui ne doit plus se répéter    Le « relooking » de l'Education nationale à l'ère du Covid    Kénitra : soupçonnés de corruption et d'extorsion, des policiers renvoyés devant le tribunal    Festival de Fès de la culture soufie. Une 14ème édition à la fois en présentiel et en digital    L'IMA et la FNM renforcent leur partenariat par une nouvelle convention    Dionysos contre le Crucifié    Afrique du Sud : le nouveau maire de Johannesburg mort dans un accident de la route    Nouvelle secousse de magnitude 3,9 ressentie à Driouch    Le porte drapeau du Hip Hop psychédélique Marocain    Décès de Bouteflika : SM le Roi Mohammed VI fait part de ses condoléances et de sa compassion    Apiculture: une niche au chevet des petits exploitants    Hallyday, le blues d'une âme rock au Maroc    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 18 septembre 2021 à 16H00    La Juventus annonce des pertes de 210 millions d'euros    Exposition: horticulteur attentionné    Décès de l'ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika à l'âge de 84 ans    Coupe du monde de futsal: le Maroc qualifié pour les huitièmes de finale    USA: un multimillionnaire reconnu coupable du meurtre de son amie    Archéologie : Découverte des plus anciens outils de confection de vêtements au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des projets pilotes pour l'artisanat : Deux «Centres d'excellence» pour le Tapis et la Poterie
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 03 - 08 - 2021

Constituant un des piliers de l'identité culturel du Maroc, l'artisanat participe au rayonnement du pays à l'international.
La transmission de ce savoir-faire nécessite la mise en place d'infrastructures d'accompagnement pour les artisans et l'ouverture vers de nouvelles perspectives de développement, notamment dans ce contexte de crise sanitaire où de nombreuses activités se trouvent durement impactées.
Visant de nouvelles opportunités pour le secteur, la Maison de l'artisan planche sur la réalisation de deux centres d'excellence au profit des acteurs de l'artisanat. Dans un premier temps, deux filières pilotes seront lancées, à savoir le Tapis et la Poterie/Céramique. Cette initiative intervient dans le cadre du programme «Centres d'Excellence».
C'est un dispositif qui vise le renforcement de l'excellence des opérateurs dans le domaine de l'artisanat avec l'objectif d'améliorer la production et la qualité des produits. Ces centres d'excellence devront participer à la structuration des acteurs et la création d'acteurs locomotives reconnus. Il s'agit de contribuer à la modernisation et à la transformation des entreprises du secteur tout en améliorant leur performance opérationnelle. Ce programme devra également permettre d'augmenter le chiffre d'affaires des entreprises bénéficiaires et améliorer le volume des exportations. Il vise aussi à créer un maillage entre les entreprises et les autres maillons de leur écosystème concernant notamment la matière première, le design, la recherche et le développement ou encore la formation. Ledit programme ambitionne de développer la production tant au niveau des procédés que des outillages et machines utilisées.
Cette initiative a aussi pour but de disséminer les principes d'excellence vers l'ensemble de l'écosystème, à travers les opérateurs bénéficiaires et les experts mobilisés. Dans ce sens, le concept de base repose sur le développement d'une offre de service qui sera conçue et déployée à travers les centres d'excellence. En plus des entreprises, ce programme cible les coopératives de production et agrégateurs de production. Le choix repose sur deux filières à savoir le Tapis avec une attention particulière accordée au Tapis rural et la Poterie/ céramique. Ce patrimoine ancestral fait vivre plus de 2,4 millions de ménages avec une part de 7% du PIB. Le secteur réalise un chiffre d'affaires global d'environ 120 millions de dirhams dont près de 700 millions de dirhams à l'export annuellement. A l'instar des autres activités, ce secteur a été fragilisé par les conséquences de la pandémie de la Covid-19. Une situation qui impacte particulièrement les artisans individuels, les coopératives d'artisanat et les PME.
La crise sanitaire a révélé les défaillances du secteur et donc permis de mettre en lumière les vulnérabilités de ses acteurs, le poids de l'informel, le besoin de structurer les acteurs et d'améliorer leur compétitivité. Il faut rappeler que dans ce cadre le Ministère du Tourisme, de l'Artisanat du Transport Aérien, et de l'Economie Sociale avait préparé un plan intégré de relance pour que le secteur de l'artisanat puisse sortir de l'impasse. La tutelle a d'ailleurs présenté récemment la dernière mouture de la nouvelle stratégie 2021-2030. Parallèlement, la Maison de l'artisan, veut renforcer et moderniser son rôle dans le développement du secteur et l'accompagnement des acteurs. Ainsi, plusieurs programmes ont été identifiés pour appuyer les différentes catégories d'artisans sur toute la chaîne de valeur, notamment un programme de transformation et d'amélioration de la compétitivité des entreprises du secteur à travers la mise en place de «Centres d'Excellence».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.