Le FMI s'attend à ce que la reprise post-Covid au Maroc se renforce    Coupe de la CAF/2e tour préliminaire « retour » : La RSB pour confirmer, les FAR pour se surpasser !    Dimanche prochain à 19h45, l'autre classico, l'OM reçoit le PSG    Coupe du Monde Féminine U-20 : Le Maroc affronte la Gambie et non le Sénégal !    Compteur coronavirus : 499 nouveaux cas positifs, 5 décès enregistrés en 24H    Marrakech : La Mamounia s'apprête à abriter une grande vente aux enchères organisée par Artcurial Maroc    Le détail du Projet de loi de finances 2022 [Document]    Kénitra : deux arrestations pour trafic illicite de substances psychotropes    ''Femmes écrites'', un nouveau recueil de Houda El Fchtali en kiosques au Maroc et dans plusieurs pays francophones    Maroc : une nouvelle vague de l'épidémie de Covid-19 est probable    Bonnes feuilles : «France-Algérie les passions douloureuses» de Benjamin Stora    Mobilité propre : De nouvelles dispositions applicables en 2022 et en 2023    Grâce Royale au profit de 510 personnes à l'occasion de l'Aïd Al Mawlid Annabawi    Agadir : Démantèlement d'une bande de trois malfrats, dont une jeune femme    Casablanca : Pour kidnapping, séquestration et viol, un duo écope de 10 ans de prison chacun    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Aquaculture : Agadir Haliopôle Cluster accompagne les start-up innovantes    Le pass vaccinal obligatoire dès jeudi dans les espaces publics et pour se déplacer    Les 100 ans de Georges Brassens.. Un souffle de poésie et de musicalité joyeuse parcourt la ville de Sète    Sahara : Irina Tsukerman dénonce un lobbying douteux contre le Maroc et soutient la légitimité et la crédibilité de la voix de Tamek    Femmes sur le marché du travail : Les chiffres inquiétants du HCP    Un responsable marocain sur le gazoduc Maghreb-Europe (GME) : «Nous ne le laisserons pas rouiller»    En Algérie, aveux téléguidés, faux coupables et machinations policières    Aïd Al Mawlid Annabaoui - Le Prophète Sidna Mohammed « As-Sadiq Al-Amin » : Un illustre modèle    Un trafic international de cocaïne démantelé en Belgique, 27 arrestations    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Irak: Le responsable d'un attentat meurtrier en 2016 arrêté    Le premier ministre polonais fustige un «chantage» de l'UE, qui souhaite protéger ses «valeurs»    Projet de loi des Finances 2022 : 245 milliards d'investissement public, 3,2% de croissance anticipée    Le WAC domine et s'incline, le Raja s'impose face aux Libériens de LPRC Oilers    Prémices d'une nouvelle guerre civile au Liban ?    Examen des Orientations générales du PLF pour l'année budgétaire 2022    La CGEM décline son software    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    «Osmoses», nouvelle exposition de Hiba Baddou    Arabie Saoudite : Levée des restrictions liées au Covid-19    Béni Mellal-Khénifra : Exposition collective... aux couleurs de l'automne    Daech et les Talibans : un casse-tête ou une menace ?    PIB : le PLF 2022 prévoit une croissance de 3,2%    Couture : Maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    Faux printemps arabes    Covid-19. Colin Powell, secrétaire d'Etat sous George W. Bush, est décédé    Casablanca : Nabila Rmili annonce une vaste campagne de nettoyage    Les villes les mieux équipées en guichets automatiques bancaires    Face aux résistances des vieux briscards : Les Pionniers!    Relations Maroc-Mali : Interview exclusive avec Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères    «Te Amo» : Nouveau tube de Khaoula Moujahid    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Business du halal et produits bio : L'Asmex à la conquête du marché canadien
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 28 - 09 - 2021

Les secteurs du halal et du bio constituent une niche certes, mais ce sont des secteurs en constant développement qui présentent d'importantes opportunités à saisir au niveau du marché mondial.
Le Maroc met en exergue les opportunités que représente le business du halal et les produits bio «made in Morocco» au forum des affaires «Canada-monde arabe». Représentée par Adnane Gueddari, l'Association marocaine des exportateurs (ASMEX) a pris part à cet événement tenu récemment en mode virtuel.
Le président du Groupe «Halal et Bio Export» au sein de l'Asmex a dans ce sens étalé la vision de l'association en termes de promotion des produits halal et bio, invitant les milieux d'affaires et d'investissements canadiens à saisir les opportunités prometteuses offertes par ce secteur. M. Gueddari a également appelé à initier des actions communes et ciblées pour la promotion des produits marocains labellisés halal et bio sur le marché canadien. «Au niveau de l'Asmex, nous plaçons le développement du business halal et du bio parmi nos orientations stratégiques. Nous lui avons dédié, au sein même de notre institution, un Club Halal et Bio Export», rappelle-t-il. Et de préciser que «nous avons également créé un Club Maroc – Canada et cela est de nature à conforter l'élan déjà entrepris en matière de commerce et de développement des opportunités d'affaires avec le Canada et de réfléchir ensemble à des actions ciblées pour la promotion des produits marocains labellisés halal et bio sur le marché canadien».
En effet, l'Asmex a depuis plusieurs années placé ces deux créneaux au cœur de sa stratégie. Cet organe a consacré plusieurs actions de sensibilisation et d'accompagnement des exportateurs. «Les secteurs du halal et du bio constituent une niche certes, mais ce sont des secteurs en constant développement qui présentent d'importantes opportunités à saisir au niveau du marché mondial. Rappelons que l'introduction des produits biologiques permet, également, de répondre aux objectifs du développement durable fixés par la Communauté internationale à l'horizon 2030», apprend-on dans ce sens. Au Maroc, le business du halal a connu un grand essor. Plusieurs secteurs, dont l'habillement, le cosmétique, les finances et le tourisme, ont choisi cette orientation en vue de s'aligner aux stratégies d'exportations de plusieurs pays. Pour sa part, l'agriculture biologique poursuit son développement au niveau national. Elle s'érige en tant que secteur émergent en plein essor attirant davantage de consommateurs et d'investisseurs.
Notons que la majorité des produits agricoles biologiques du Maroc est destinée essentiellement au marché européen. Ces exportations sont représentées essentiellement par les fruits, les légumes frais (primeurs et agrumes) et les produits transformés, notamment le jus d'orange congelé, l'huile d'argane alimentaire et cosmétique, les conserves d'haricots verts, les produits des plantes aromatiques et médicinales, les fraises surgelées et les câpres en saumure.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.