Salé / Conseil communal: Mobilisation de 14 MMDH pour le renforcement des infrastructures    Rabat-Salé-Kénitra : Accompagnement des associations en matière de démocratie participative    Haro sur les erreurs du passé !    Casablanca : 7ème édition de la Journée de consultations médicales gratuites    Mondial2022: Apothéose historique du Maroc contre la Belgique    Mondial 2022 / Belgique vs Maroc (0-2) : Les Lions de l'Atlas auteurs d'un exploit monumental et historique    Mondial 2022: les Lions de l'Atlas s'offrent les Diables Rouges (2-0)    Dakar abritera du 11 au 13 décembre la 54è Assemblée générale de l'AFRAA    Covid-19: nouveau bilan du ministère de la Santé    Prisons : le nombre de détenus en France atteint un record inédit    Covid-19 au Maroc : 101 nouvelles infections et aucun décès ce dimanche    Silence assourdissant dans les ruelles de Rabat    Japon : La Moroccan Night célébrée à l'ambassade du Maroc    Mourad Fedouache vainqueur du prime final de Dream Artist de 2M    Le Costa Rica surprend et s'impose face au Japon    Le Parlement arabe examine les développements de la situation en palestine    Maroc - Belgique : le onze de départ des Lions de l'Atlas    Rabat, capitale du patrimoine culturel immatériel mondial du 28 novembre au 3 décembre    France : 49.3, l'article qui muselle l'Assemblée Nationale    Le Tourisme reconnecte Marocains et Israéliens    Mort d'un casque bleu marocain en République centrafricaine: Le Conseil de sécurité et le SG de l'ONU expriment leurs condoléances au Royaume    Maroc – Belgique: la compo des Lions de l'Atlas    Migration : Les entrées irrégulières en Europe au plus haut depuis 2016    Précieux conseils de connaisseurs pour investir au Maroc    Voici les prévisions météorologiques pour dimanche 27 novembre 2022    Femmes: Le MEF adhère à la campagne contre la violence    Spoliation immobilière. Le ministère de l'Intérieur muscle son dispositif de lutte contre le phénomène    Niamey: le président du Niger reçoit Ryad Mezzour, porteur d'un message du roi Mohammed VI    Italie: une dizaine de personnes disparues après un glissement de terrain    Investissement. Saâd Bendidi vers la passe de trois    Rapatriement de mineurs marocains: Le juge décide de poursuivre Mateos et Deu    Niger-Maroc: Mohamed Bazoum reçoit un message du Roi Mohammed VI    Attijariwafa bank lance son nouveau Business Game « Attijari Startup Game »    Mondial-2022: l'Argentine bat le Mexique (2-0) et se relance    Magazine : Décibels, ouïe c'est cela    Exposition : La Terre mère de Wafaa Mezouar    Arts de la scène : Riche dérive casablancaise    Mouvement populaire. Mohamed Ouzzine succède à Mohand Laenser (vidéo)    Armement : Le Maroc négocie avec la Chine une commande de missiles    Chakib Benmoussa reçu par les autorités maliennes    Covid-19: le bulletin du samedi sur la situation épidémiologique    France : le 49.3 ou la lente agonie de la démocratie parlementaire    Parution de l'ouvrage « Le Maroc, Israël et les Juifs marocains » de Jamal Amiar    Ouzzine élu nouveau secrétaire général du MP    Le coût global de la violence à l'égard des femmes est estimé à 2,85 MMDH    La mise en vente des armes aux USA est une « très mauvaise idée », selon Biden    « Lalla Moulati » : Neta Elkayam chante pour les femmes    Festival Handifilm. « Le cinéma comme levier d'autonomisation » au cœur de la 15e édition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La CGEM dévoile ses propositions pour le projet de loi de Finances 2022
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 13 - 10 - 2021

Elles répondent principalement aux défis liés à la relance post-Covid et aux ambitions du NMD
La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) vient de dévoiler, dans une démarche constructive et participative avec le ministère de l'économie et des finances, ses recommandations pour le projet de loi de Finances 2022. Les propositions émises cette année répondent principalement aux défis liés à la relance économique post- Covid et aux ambitions du nouveau modèle de développement, qui appelle non seulement à mobiliser des recettes pour le financement des politiques et des investissements publics, mais également à orienter la fiscalité en faveur de la solidarité, de l'innovation, de la compétitivité et de la durabilité, précise la CGEM dans un communiqué.
La récente publication de la loi-cadre sur la fiscalité, dont les termes ont été convenus par l'ensemble des parties prenantes, lors des troisièmes Assises sur la fiscalité, constitue le signal positif donné par l'administration pour la poursuite de réformes économiques et sociales majeures, en phase avec les exigences en matière d'équité et de soutien à la compétitivité, rappelle la même source. Ainsi la vision de la CGEM pour la nouvelle loi de Finances s'articule autour d'orientations précises ,à savoir la préservation de la compétitivité des entreprises soumises à la concurrence mondiale, à travers, entre autres, l'allègement de la pression fiscale, la revue de la taxation des intrants à l'import, la mise en place d'une fiscalité verte pour favoriser une transition écologique responsable et la réduction des charges sociales.
Dans ce sens, plusieurs mesures concrètes sont proposées, notamment l'initiation de la baisse du taux de l'IS pour atteindre le niveau internationalement admis, la réduction de la cotisation minimale en vue de sa suppression dans les 5 ans, la réforme des taxes locales constituant un réel frein à l'investissement au regard de la multitude des taxes et des redevances, ainsi que la généralisation d'une TVA à 10% sur les équipements solaires et la mise en place d'un crédit d'impôt R&D ciblé. Il s'agit aussi de la garantie de l'équilibre dans les trésoreries des entreprises tout en maintenant leurs capacités de financement et ce, en accélérant la réforme de la TVA, qui représente l'épine dorsale de l'équilibre financier des entreprises, ainsi que le renforcement des mécanismes de confiance entre le contribuable et l'administration pour démocratiser la participation à l'impôt dans la transparence exigée des deux parties, en encadrant le contrôle et les sanctions.
Par ailleurs, la CGEM recommande de continuer à soutenir l'investissement du tissu productif à travers le renforcement de la commande publique en maintenant les budgets alloués, l'encouragement de la préférence nationale et l'orientation d'une quote- part significative aux TPME. La Confédération reste mobilisée et engagée, dans une démarche concertée avec les pouvoirs publics, pour concrétiser l'ensemble de ces propositions en vue d'accélérer la croissance économique de notre pays, souligne le communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.