L'ex-PDG de Platinum Power rebondit mais...    Royal Air Maroc: Le détail du plan de départs "volontaires"    Investissement: 94 projets en cours de réalisation à Fès-Meknès    France: Le gouvernement d'Edouard Philippe démissionne    Bac 2020: L'examen démarre avec des mesures sanitaires strictes    Covid19: Le Maroc franchit la barre des 13.000 cas    Trafic de drogue: Un réseau maroco-espagnol démantelé    Industrie culturelle: Les premières mesures avant la stratégie    Achraf Hakimi débarque à l'Inter Milan    "Night Walk" : Premier long métrage marocain distribué à Hollywood    Les stars de la musique appellent à sauver la scène britannique    Tom Hanks : Je ne sais pas quand est ce que je vais pouvoir reprendre mon travail    Les allégations algéro-polisariennes mises à nu devant le CDH    Les prix font un bond de 2,9% dans la métallurgie en mai    L'ANP et l'AFD renforcent leur partenariat pour un développement durable et compétitif des ports    L'ouverture des frontières espagnoles aux Marocains conditionnée par la réciprocité    Rapatriement d'un nouveau groupe de Marocains bloqués en Egypte    Le Maroc appelle l'Unesco à plancher sur un multilatéralisme innovant, pragmatique et inclusif    Le Maroc demande officiellement à Amnesty International d'apporter la preuve de ses accusations    Exposé de Mohamed Benabdelkader sur le schéma directeur de la transformation digitale du système judiciaire    L'ovalie nationale est plus que jamais sur la touche    L'EN de futsal se hisse au 24è rang mondial    Mise à nu de la propagande de l'Algérie et du «Polisario» sur les droits de l'Homme au Sahara    Les médias palestiniens se félicitent de l'initiative du Premier secrétaire de l'USFP    Crise du Covid-19: le Maroc salué par la Commission européenne    Bourita: le Maroc ne peut accepter les allégations sans preuves claires    «En créer l'atmosphère nécessaire, d'unité et d'enthousiasme»    Le groupe BCP dévoile une nouvelle organisation pour soutenir sa dynamique    Coronavirus: 319 nouveaux vendredi 3 juillet à 18 heures, 9160 guérisons au total    Premier League: Manchester City corrige Liverpool!    Quand les footballeurs marocains font le bonheur des clubs égyptiens    Liga: le Real Madrid creuse l'écart, Messi veut claquer la porte!    Très touchée par La pandémie l'Espagne revient a La vie    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    Tanger: un gardien de nuit sème la terreur dans une station-service    L'Espagne maintiendra les frontières avec le Maroc et l'Algérie fermées par manque de réciprocité    Le roi Mohammed VI a écrit au président biélorusse    Libération de dix humanitaires au Niger après deux semaines de captivité    Plus de 150 Marocains rapatriés d'Egypte    Bac à Casablanca: la belle initiative du caïd de Sbata (VIDEO)    Démission du gouvernement français: ce que l'on sait    ONCF: 350.000 voyageurs depuis l'annonce du déconfinement    Un PJDiste ose : « Les Amazighs et les Juifs marocains d'Israël sont des traitres »    Remaniement : le Premier ministre français Édouard Philippe démissionne, son remplaçant désigné dans quelques heures    L'appel de la Palestine à la communauté internationale pour contrecarrer l'arbitraire israélien    Le beau message de Bachir Abdou à Saad Lamjarred (PHOTO)    « Folle de lui » de TiiwTiiw & LACRIM enflamme la toile    Ali Essafi et Tala Hadid rejoignent l'Académie des Oscars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mauritel : une affaire en or
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 14 - 09 - 2005

Tenté par des expériences à l'international, le groupe AON a l'occasion avec Mauritel de concrétiser ses ambitions. La filiale de Maroc Telecom est aujourd'hui rentable.
La famille Noueigued, commerçants de père en fils, poursuit sa cavalcade aujourd'hui en tête du monde des affaires en Mauritanie où les rivalités sont nombreuses. Le groupe AON, symbole d'un passage d'une économie traditionnelle vers une économie moderne, est le fruit d'un long processus. Depuis le commerce général jusqu'au secteur des télécoms, un choix judicieux opéré à l'entame des années 2000 et qui s'avère porteur.
L'année dernière, Mauritel, filiale de Maroc Telecom où le groupe AON est actionnaire, a dégagé des bénéfices nets de 86 millions de dirhams, soit 3 milliards d'ouguiyas. Lors du lancement de cette entreprise, peu d'analystes auraient donné crédit à Maroc Telecom quand celui-ci mettait dans la corbeille 48 millions de dollars pour prendre 24% des parts de Mauritel avec l'engagement de reverser 3% au personnel.
Sur le coup, outre France Telecom et Vivendi, qui se sont retirés, il n'y avait plus comme candidat à la reprise que Portugal Telecom vite balayée par l'offre marocaine. Lors de sa privatisation, l'ancêtre de Mauritel, leader dans le secteur des télécommunications, traînait un déficit de l'ordre de 24 millions de dirhams.
Aujourd'hui, l'affaire s'avère rentable. Une véritable mine d'or qui excite toutes les envies. Le parc abonnés explose. En décembre 2004, le cap des 350 000 est dépassé. Mauritel occupe la première place avec des parts de marché de l'ordre de 67%.
Une envolée exponentielle comparée à la situation d'il y a à peine quatre ans. En 2000, l'on était à peine à 7 200. Indicateur important, le chiffre d'affaires de Mauritel est passé de 92 millions d'ouguiyas (3 millions de dirhams) à 12,5 milliards d'ouguiyas (358 millions de dirhams) en quatre ans.
Dans la foulée, après le montage réussi de Mauritel, le groupe AON s'est tourné vers un autre opérateur marocain, l'ONE (Office national d'électricité) pour la Société mauritanienne d'électricité, la Somelec. Là aussi, ce sont 54% du capital de l'entreprise qui étaient en jeu. Mais l'opération sera reportée.
Ce qui n'émousse pas pour autant la vocation d'AON de se transformer en un holding. Le groupe s'intéresse notamment au Sénégal, dans des travaux d'assainissement.
En Mauritanie, le conglomérat AON regroupe les établissements Mohamed Ould Noueigued et Abdallahi Ould Noueigued de commerce général, la Banque nationale de Mauritanie (BNM), les Usines Sapin, Plastique de Mauritanie et Savon de Mauritanie.
Autant de succursales qui font des Noueigued des acteurs incontournables de l'économie mauritanienne. L'ambition du groupe en venant au Maroc était d'œuvrer pour le rapprochement entre les deux pays. Un projet qui butte aujourd'hui sur les difficiles rapports avec les Derhem.
Le rêve marocain est-il enterré pour autant ? Ce n'est pas le cas de l'avis d'un proche du groupe qui promet des «surprises», dans les mois à venir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.