L'Iran proteste l'arraisonnement de ses navires et détourne deux pétroliers grecs    Ukraine: l'armée russe confirme la conquête de la localité clé de Lyman    Lions de l'Atlas : Noussair Mazraoui forfait contre les Etats Unis    Lors de son 8è congrès, l'Alliance de l'enseignement privé adopte le statut et du règlement intérieur    Congo-Cameroun. 347 km de fibres optiques    Une digitalisation « déshumanisée » n'atteindra jamais son objectif (Hassan Alaoui)    Transport/logistique: Abdeljalil souligne la nécessité d'asseoir une souveraineté nationale    Zimbabwe. L'inflation atteint des sommets    Vidéos. Un étudiant marocain, accusé d'avoir combattu pour l'Ukraine, risque la peine de mort    Inflation au Maroc: Fitch alerte sur la détérioration des finances publiques    Real Madrid vs Liverpool: Paris, capitale mondiale du foot le temps d'un duel de prestige    PSG : Achraf Hakimi était au courant pour la prolongation de Kylian Mbappé    Forfait, Riyad Mahrez s'offre des moments de détente à Marrakech    Maroc: la croissance prévue à 1,8% en 2022, selon la BAD    Hépatite d'origine inconnue chez les enfants : 650 cas probables dans le monde    Intégration des étudiants d'Ukraine. Les solutions du ministère    L'Union africaine souligne la responsabilité des pays d'accueil dans la protection des réfugiés    Le Marocain Aomar Boum cosigne le livre «Wartime North Africa : A Documentary History, 1934–1950»    Benslimane : Le 15e Festival national de zajal célèbre le «Zajal au féminin» du 3 au 5 juin    La 5ème édition des rencontres Internationales de Toumliline, du 31 mai au 2 juin    Sahara : Le Burkina Faso appuie le plan d'autonomie comme seule et unique solution    La HACA signe une convention de partenariat avec le régulateur des médias capverdien    Les ventes à l'export de Chery ont augmenté de janvier à avril 2022    Indice mondial de performance des ports à conteneurs : Tanger Med en 6è position    Marine Royale: 1,5 tonne de drogue saisie au large de Tanger    Revue de presse quotidienne de ce samedi 28 mai 2022    Sothema. Le chiffre d'affaires en hausse au premier trimestre 2022    UA : La solidarité agissante du roi Mohammed VI en Afrique, socle de l'engagement humanitaire du Maroc    Plus de 700 exposants de 55 pays, à l'occasion de la 27ème édition du SIEL    Chelsea annonce un « accord final et définitif » pour son rachat    Faouzi Lekjaa rend visite au Wydad    La revue de presse du samedi 28 mai    Maroc : interdiction d'une manifestation non autorisée contre la vie chère    Le secteur des assurances au Maroc appelé à relever plusieurs défis    Fusillade au Texas: la police sous le feu des critiques    Tottenham: Conte tranche pour son avenir    Météo au Maroc: les prévisions du samedi 28 mai    5 façons dont les partenariats de l'ONU favorisent la paix et le développement    Tests PCR : le Conseil de la Concurrence juge les marges des laboratoires "élevées"    Billets WAC-Al Ahly : « En ligne »...d'attente !    Nasser Bourita représente SM le Roi aux deux sommets extraordinaires de l'UA à Malabo    Le SIEL sera-t-il organisé en permanence à Rabat?    Casablanca : 1er championnat de lecture rapide et mind mapping en Afrique les 28 et 29 mai    L'ONU rend hommage à l'action des Casques bleus marocains déployés en RDC    «Yallah Rouh», nouveau single de Samira Saïd en dialecte marocain    Maintien de la paix: l'ONU exprime son « extrême reconnaissance » au Maroc    Patrimoine urbain : Appel au renforcement de l'arsenal juridique    Festival de Cannes 2022 : Sofia Saidi attire les regards sur le tapis rouge    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Il permet au public de découvrir la richesse historique et culturelle de la ville
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 27 - 01 - 2022

Après d'importants travaux de rénovation, le Musée Bab El Oqla de Tétouan rouvre ses portes
La Fondation nationale des musées (FNM) a su relever le défi à travers l'enrichissement de la palette muséale dans la région du Nord. Ainsi, la FNM prévoit de rouvrir officiellement, vendredi 28 janvier, le Musée Bab El Oqla à Tétouan. Après plusieurs mois de travaux de rénovation, ce projet permet à cet espace muséal contemporain de reprendre sa position parmi les plus prestigieux sites historiques et culturels intramuros. «La FNM poursuit ses actions en faveur du développement culturel en ouvrant un musée dans chaque ville du Royaume, afin de valoriser le patrimoine et révéler la diversité culturelle de notre pays», selon un communiqué de la Fondation.
Découverte de la richesse historique et culturelle de Tétouan
Au niveau de la région de Tanger et Tétouan, la FNM a réussi grâce à cette nouvelle réouverture officielle et en un temps record (un an) la création de quatre musées, dont trois se trouvent dans la ville du détroit. Et au niveau national, la Fondation ouvre «cet onzième musée et vient enrichir l'offre muséale du Royaume», fait savoir la même source.
Se distinguant par son positionnement à l'est de l'ancienne médina, le Musée Bab El Oqla, dont son nom est dérivé d'une des sept portes historiques de Tétouan, se veut un espace de rencontres et d'échanges. C'est «une ouverture à la découverte de la richesse historique et culturelle de la ville de Tétouan, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco et qui se situe au carrefour de nombreuses confluences», explique-t-on.
Exposition inaugurale «Tétouan : l'Homme et son milieu»
La FNM prévoit à travers cette réouverture officielle mettre en avant le rôle du Musée Bab El Oqla, en tant que lieu de rencontres et d'échanges, tout en programmant une exposition inaugurale intitulée «Tétouan : l'Homme et son milieu». Elle a cherché ainsi à mettre en lumière l'histoire de la ville et ses spécificités culturelles. Cet événement se décline en trois sections. La première se déploie sur la présentation géographique et historique de Tétouan depuis sa reconstruction au 15ème siècle jusqu'à la période de la présence espagnole et la période moderne (19ème et 20ème siècles), en passant par sa période d'apogée et de prospérité (fin du 16ème et début du 18ème). La deuxième section constitue une immersion dans l'organisation urbaine de la médina et ses différents éléments architecturaux. Elle permet la découverte du «Squndo» qui est le système de distribution d'eau qui traverse la médina et qui remonte au 16ème siècle, ainsi que les différents éléments d'architecture tels que le bois peint et sculpté, le zellige, les frises, les stèles funéraires, les portes... La troisième section est consacrée à l'art et aux métiers de la médina de Tétouan. «L'artisanat de cette ville est un héritage qui constitue un élément identitaire. Il affiche également certaines influences andalouses, ottomanes et séfarades», souligne-t-on.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.