« Mondafrique » revient sur les grandes avancées diplomatiques du Maroc pour régler la question du Sahara    Trump reçoit Netanyahu avec un plan de paix « déjà mort »    Bolton Claim Set to Scramble Impeachment Proceedings    Comme son père, pionnier et visionnaire    Evolution structurelle de l'économie nationale    Marathon international de Marrakech : Hicham Laqouahi pulvérise le record    Scène culturelle: la guerre des communiqués…    Mahi Binebine: «On donne de nous un triste spectacle !»    Soirée caritative au profit des enfants atteints d'un cancer    Soutien, assistance, financement… La FM6CS dresse le bilan de ses 9 ans d'action au profit des champions sportifs    Ligue des Champions d'Afrique : Le Wydad et le Raja accèdent aux quarts de finale    Le marché de tabac a rapporté 11,34 MMDH au Trésor en 2019    Huawei: Londres s'apprête à trancher sous la pression de Washington    NBA Superstar Kobe Bryant Dies in Helicopter Crash    NBA: Kobe Bryant en chiffres    L'initiative «100 jours, 100 villes» du RNI fait escale à Asilah    Les litiges relèvent désormais de la compétence des TPI    Le PPS perd un de ces doyens    Banque d'affaires: Les russes de Renaissance Capital tâtent le terrain    Algérie : après un an, la contestation populaire unit ses forces vives    «La confiance de Sefrioui dans Addoha est un signal positif»    Les jeunes et le discours religieux contemporain    Le sud-africain Aspen Pharmacare veut se développer au Maroc    La HACA à l'édition 2020 du Salon de la radio et de l'audio-digital à Paris    Point de vue : Dire pour construire et non dire pour détruire    Le groupe Addoha intensifie ses investissements au Ghana    Les nageurs meknassis se positionnent sur le podium du Championnat d'hiver de Meknès    CAN Futsal 2020 : L'Île Maurice a déja réussi sa CAN    Mission multi-sectorielle sur les mines et industries extractives à Nouakchott    Coronavirus : Aucun cas enregistré au Maroc    Nous sommes tous Nour    Chute d'obus de mortier sur l'Est de Tripoli : Un Marocain tué    CGEM-DGI : CGEM-DGI Une rencontre de communication sur les dispositions de la loi de Finances 2020    Produits impropres à la consommation : Près de 18.000 tonnes détruites en 2019    Une baisse du marché sans impact sur les recettes fiscales    L'épidémie de coronavirus est partie d'un marché à Wuhan en Chine    Abdelaziz Barrada rejoint les Lusitanos Saint-Maur    Edito : Triste déballage    Voici le temps qu'il fera ce lundi    Harvey Weinstein avait une "liste rouge" des femmes susceptibles de le dénoncer    Noureddine Saïl à Dakar : "Il faut multiplier les productions cinématographiques nationales afin de promouvoir le cinéma africain"    Le Roi félicite le Gouverneur général d'Australie à l'occasion de la fête nationale de son pays    Russie: Le nouveau gouvernement a du pain sur la planche…    L'ambassade du Maroc à Pékin rassure    Brexit : l'UE nomme un ambassadeur auprès du Royaume-Uni    Coronavirus : Voici les pays touchés    Capitales africaines de la culture : Rabat supplée Marrakech à la hâte    Piers Faccini, le maître de la complainte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chaouen : la mise à niveau engagée
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 02 - 02 - 2006

SM le Roi Mohammed VI a donné, hier mercredi, le coup d'envoi des travaux de restauration de la Grande mosquée de Chefchaouen. Le Souverain s'est, par ailleurs, enquis du bon déroulement de plusieurs projets socioculturels.
La mise à niveau de la ville de Chefchaouen est bien entamée. En effet, une multitude de chantiers y sont actuellement lancés. SM le Roi Mohammed VI vient ainsi de donner, hier mercredi, le coup d'envoi des travaux de restauration de la Grande mosquée. A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur ce monument religieux édifié en 969 de l'Hégire (1471 après JC) et qui avait fait l'objet de plusieurs extensions. Son réaménagement devenait donc indispensable. La Grande mosquée de Chefchaouen a été réalisée par Sidi Mohamed Alami, fils du fondateur de la ville, Moulay Ali Ben Moussa Ben Rached Alami. Depuis lors, elle a joué un grand rôle spirituel. Cette mosquée a également assuré une mission nationaliste. Elle avait, en effet, joué un rôle dans l'encadrement des citoyens à l'époque du Protectorat pour réclamer le retour d'exil de feu SM Mohammed V et de la famille royale. Construite sur une superficie de plus de 1.500 m2, la Grande mosquée de Chefchaouen s'est vue allouer une enveloppe de 5 millions de dirhams pour le financement des travaux de sa restauration qui englobent l'ensemble de ses dépendances, y compris la "Maison de l'étudiant" qui accueille 60 étudiants. Des explications ont été également fournies à SM le Roi sur le projet de construction d'une nouvelle mosquée à Chefchaouen, avec un coût de 6,5 millions de dirhams. Le Souverain a, en outre, suivi des explications sur les projets supervisés par la Nidara des Habous de la province de Chefchaouen où la construction d'une mosquée dans le lotissement "Laâyoune" est en cours, outre la construction d'une mosquée au centre Zoumi. Il s'agit également de la construction d'autres mosquées au centre rural Sidi Youssef Talidi, aux quartiers Loubar et Akrincif à l'intérieur du périmètre urbain, outre la réhabilitation de l'ancienne école à Charrafat (cercle Bab Taza) et l'extension de la mosquée Hassan II de Chefchaouen. SM le Roi Mohammed VI a par ailleurs procédé à la pose de la première pierre pour la construction d'une salle de sports couverte. Ce projet sera réalisé sur une superficie de 10.000 m2. Son coût est estimé à 12.740.000 DH. Ce projet sera financé dans le cadre d'un partenariat entre la direction générale des Collectivités locales et le conseil provincial de Chefchaouen. Le projet, dont la durée de réalisation est de 12 mois, comprend un stade de sports, une salle d'accueil et d'expositions et une autre réservée aux premiers soins, ainsi que des parkings auto, outre des dépendances sanitaires et administratives. Il s'agit d'un projet intégré qui contribuera à la promotion des activités culturelles et sportives dans la ville, qui abrite annuellement et depuis 1965, un festival national de la poésie, une exposition d'arts plastiques et un festival national de musique andalouse.
Le Souverain a suivi, par la même occasion, les explications sur le projet d'aménagement de la grande Place de la ville, qui a nécessité une enveloppe de près de 15 millions DH. La place, qui s'étend sur une superficie de 12.800 mètres carrés, offrira aux habitants un espace de loisirs et permettra une réhabilitation du centre urbain de la ville, tout en préservant son cachet architectural andalous authentique. Grâce à cette batterie de projets de développement, tout porte à croire que la province de Chefchaouen est en route vers une mise à niveau longtemps souhaitée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.