L'ONMT s'engage à renforcer le déploiement de Ryanair au Maroc    Turquie-France. Erdogan pète les plombs    Israël-Soudan. Le troisième accord de paix est dans la boîte    Inscription exceptionnelle du 2 au 4 novembre aux CPGE    Sanction des camions marocains en Espagne : le Maroc contre-attaque    Inauguration à Rabat de l'ambassade de la République de Zambie au Maroc    France: l'Assemblée nationale valide la prorogation de l'état d'urgence sanitaire    Evolution du Coronavirus au Maroc : 4045 nouveaux cas, 194.461 au total, samedi 24 octobre à 18 heures    Mobilité internationale des étudiants marocains (1/5) : la destination France reste la plus prisée    Algérie: le président Tebboune entre en confinement volontaire    Le wali Ahmidouch invite les entreprises privées de Casablanca à mettre en place et généraliser le télétravail    Tanger: trois jeunes devront répondre de leurs actes    Le message du roi Mohammed VI au président zambien    Beyrouth : Mission accomplie pour l'Hôpital de campagne marocain (vidéo)    Barça-Real: les buts de la première mi-temps (VIDEO)    Le Maroc rejoint la coalition internationale pour le renforcement de l'autonomisation économique des femmes    Les figurants du film "L7asla" réclament «leur dû», Sonia Terrab répond    Ahmed Rhassane El Adib : " la crise du coronavirus a provoqué une prise de conscience de l'importance des services d'urgence"    Namibie : Des milliers de bébés otaries retrouvés morts (vidéo)    Tanger: deux jeunes frères reçus par la DGSN (PHOTO)    Destination Maroc: Le deal ONMT et Ryanair    Sahara marocain : le Burundi réaffirme son soutien à la solution politique.    Islamisme en France: les éclairages de Pascal Boniface, fondateur et directeur de l'IRIS [Vidéo]    Maroc : voici le calendrier des jours fériés 2020-2021    LDC: retour sur l'élimination du Wydad (VIDEO)    LDC: Brahim Nekkach s'exprime après l'élimination du WAC    Météo Maroc: brume et nuages pour la matinée du samedi 24 octobre    Sous le signe du Covid 19, la 9ème édition du festival de l'Astronomie lancée    Khaoula El Filahi, ou le long voyage d' une jeune passionnée de lecture    Un autre pays arabe va normaliser ses relations avec Israël    Une édition numérique pour le Festival maghrébin du film d'Oujda    Le documentaire "Al Hasla " vivement dénoncé par le tissu associatif de Hay Mohammadi    Trump attaque Biden sur les affaires de son fils, sans ébranler son rival    La FNM enrichit son capital culturel    Le Real Madrid de pire en pire avant le clasico    Affaire CNSS : peine confirmée pour Rafik Haddaoui, Abdelmoghit Slimani acquitté    Transport aérien : Ryanair reprend ses vols sur le Maroc cet hiver    Les grosses écuries au rendez-vous de la première journée    La Renaissance sportive de Berkane aux portes de l'histoire    Sahara marocain : les pays des Caraïbes soutiennent l'initiative d'autonomie et le processus politique    Jean-Michel Blanquer estime que "l'islamo-gauchisme fait des ravages"    Un artiste hors du temps et des canons    Ligue des Champions : Le match Raja de Casablanca-Zamalek reporté au 1er novembre    Marrakech-Safi : Une saison culturelle qui s'annonce riche et diversifiée    Maroc-Espagne : pour la mise en œuvre effective du partenariat stratégique global    Un 7ème pays africain ouvre son consulat à Dakhla    Rabat: le roi Mohammed VI a présidé une séance de travail    Omnisports : Courrier du Nord-Est    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les défis de la FMEJ
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 25 - 07 - 2006

La Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) s'est réunie, vendredi 21 juillet, en assemblée générale. À cette occasion, Abdelmounaim Dilami a été reconduit à la tête de la fédération. Ci-après, le texte de la motion proposée par Khalil Hachimi Idrissi et adoptée à l'unanimité.
1- Les acquis
1-1 La Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) depuis sa création, et par un travail acharné de ses membres actifs, a pu créer pour la première fois au Maroc un cadre professionnel structuré qui permet la réflexion sur l'avenir, et l'organisation, du secteur de la presse, tout en assumant le rôle d'interlocuteur institutionnel vis-à-vis des pouvoirs publics et de la représentation syndicale.
1-2 La position de la FMEJ dans le champ médiatique marocain, et le travail accompli, ont permis l'émergence d'un pôle de concertation crédible qui a rapidement commencé à donner des résultats concrets dont, notamment, la signature d'un Contrat-programme avec l'Etat, la signature d'une convention collective cadre avec la représentation syndicale, la mise sur pied de la Commission paritaire de la presse écrite, le lancement de l'OJD-Maroc, la contribution au nouveau Code de la presse etc.
1-3 La méthodologie retenue par le Bureau de la FMEJ, dans son approche des dossiers, a été toujours marquée par une large concertation, le recours systématique à une démarche consensuelle et une conscience aiguë des intérêts professionnels du secteur. Dans une démarche de «fondation», la priorité a été donnée à ce qui unit les professionnels plus qu'à ce qui peut les diviser.
1-4 Le président de la FMEJ, Abdelmounaim Dilami, a porté ce projet. Soutenu avec efficacité par les membres actifs du Bureau, il a, autant par conviction que par tempérament, joué un rôle décisif de modération et de synthèse en rapprochant en permanence les points de vue quand les positions étaient tranchées.
1-5 A l'occasion de la tenue de l'assemblée générale de la FMEJ, la valorisation de ce travail essentiel de fondation doit être faite d'une manière solennelle et un hommage doit être rendu au Président de la FMEJ et aux membres actifs du Bureau.
1-6 Compte tenu de la démarche suivie, de l'implication collective, et des résultats obtenus par la FMEJ, les membres actifs du Bureau devront défendre d'une manière unie et solidaire ce bilan. Toute autre démarche serait non seulement condamnable mais porterait préjudice au crédit de la FMEJ et nuirait à ses intérêts.
2- Les défis
2-1 La FMEJ est aujourd'hui à la croisée des chemins. La fédération devrait arrêter une stratégie et fixer des objectifs pour pouvoir se projeter, avec succès, dans l'avenir.
2-2 Les défis sont nombreux. Recul de la lecture, inadaptation de la diffusion, obsolescence du modèle économique de la presse écrite, concurrence de l'offre numérique d'information, développement en publicité du hors-médias, les conséquences de la libéralisation audiovisuelle avec la multiplication des supports, la guerre des tarifs, les dégressifs imposés et non justifiés, un environnement fiscal peu approprié etc.
2-3 La FMEJ devrait pouvoir, dans un avenir immédiat, développer une réflexion propre sur ces défis. Avec ses commissions compétentes, la FMEJ devrait produire des argumentaires et des documents de référence pour engager des discussions avec tous les partenaires afin d'ouvrir de nouvelles perspectives à ce secteur.
2-4 La presse est un acteur incontournable de la vie démocratique. Elle est le support privilégié, voire exclusif, pour l'information de qualité, les débats d'idées et les réflexions de fond. La presse crée un lien social dense, un sentiment d'appartenance fort et favorise l'émergence d'un projet social collectif. C'est une de ses spécificités.
2-5 La FMEJ devra davantage valoriser auprès des tiers nos spécificités, nos apports et nos contributions. La FMEJ devra tout entreprendre pour valoriser auprès de l'opinion publique l'image de ce secteur, de ses entreprises, de ses métiers. Les hommes et les femmes qui font vivre avec leur talent, et leur dévouement, ce secteur, doivent pouvoir bénéficier de l'estime et de la considération, d'abord, de leurs pairs, et ensuite, de toute la société. Un travail essentiel de restauration de l'image de la presse et du journaliste est à entreprendre, par tout moyen adéquat, auprès de l'opinion publique, de la société civile, des pouvoirs publics et des opérateurs privés.
3- L'organisation
3-1 Après la phase de fondation et dans une nouvelle dynamique de consolidation, la FMEJ est appelée à revoir son mode d'administration et la nature de son fonctionnement.
3-2 L'installation d'un siège social moderne avec un personnel qualifié permanent est aujourd'hui une urgence d'autant plus que les moyens contractuels dédiés à cela existent.
3-3 Dans le fonctionnement de la FMEJ, plusieurs aspects liés à la gestion ordinaire doivent être revus dans le cadre d'un règlement intérieur formel. La conservation des documents juridiques de la fédération, la mise à jour des adhésions, la rédaction systématique des PV des réunions, leur consignation et leur communication, gestion formelle des courriers, information des membres sur les relations institutionnelles et internationales de la fédération, périodicité fixe des réunions du Bureau, constitution des archives de la FMEJ, établissement d'une procédure de réception des invités de marque ou pour représenter la FMEJ, notamment, à l'étranger.
3-4 A la faveur de la réforme de statuts de la FMEJ, il serait très utile de réfléchir sur la constitution du Bureau, son architecture et la répartition des tâches en son sein. Un Bureau à effectif réduit, opérationnel, avec des tâches claires. Des présidents de commissions responsables. Des commissions compétentes etc. Tout cela devrait améliorer la qualité du travail de la FMEJ.
4- La confraternité
4-1 La faiblesse de la confraternité dans notre secteur impose une limite rédhibitoire à l'influence, au poids et au leadership de la FMEJ à l'égard des partenaires institutionnels.
4-2 La confraternité est la pierre angulaire de tout travail corporatiste. La FMEJ, dans la défense des intérêts de ce secteur, ne pourra aller de l'avant que si elle se sent soutenue par un grand élan qui renforce ses capacités de négociation et de représentation.
4-3 Les acquis de la FMEJ, aujourd'hui, sont dus, essentiellement, malgré la disparité naturelle des membres et leurs divergences légitimes, à l'amitié réelle qu'ils ont pu cultiver entre eux et à l'esprit confraternel qu'ils ont pu développer lors de leurs multiples travaux et de leurs nombreuses réunions.
Casablanca
Samedi 15 juillet 2006
Liste des membres du nouveau
bureau de la FMEJ
• Abdelmounaim Dilami
• Khalil Hachimi Idrissi
• Mohamed Lebrini
• Noureddine Miftah
• Abdellah Ferdaouss
• Bahia Amrani
• Fatima Zohra Ouriaghli
• Kamal Lahlou
• Mohamed Selhami
• Mohamed Idrissi Kaitouni
• Mohamed Chaouki
• Ahmed Zaki
• Mohamed Jouahri
• Fadel Agoumi
• Abdellatif Aouad


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.