Maroc-Japon : Huit étudiants marocains sélectionnés au programme «African Business Education» 2020    PLF 2021: une batterie de mesures pour la généralisation de la couverture sociale    Relance économique: des mesures fiscales pour contrecarrer les répercussions du covid    Le match Zamalek-Raja sera-t-il reporté ? Les explications d'un ancien membre de la CAF    Les mesures restrictives prolongées à Jerada    Anass Benzaaboune, quand le talent passe de YouTube au grand écran    Droits de l'Homme : La CRDH de Guelmim-Oued Noun tient sa première réunion ordinaire    Nouveau consul espagnol à Rabat    Un colloque dédié au secteur de la presse à l'initiative de l'ANME    De nouvelles annonces sur le renforcement du partenariat stratégique Maroc/Etats-Unis    Investissements publics : une enveloppe globale de 230 milliards de DH en 2021    Tourisme: l'ONMT passe à la vitesse supérieure    PLF 2021: plus de 20.000 postes budgétaires prévus    L'ONMT reprend les Fam Trips    Le PLF-2021, un projet réaliste qui tient compte des «capacités objectives»    Le HCP compte réaliser une nouvelle enquête nationale sur la famille    Débat du siècle. Combattre l'économie turque mène en enfer    Ahmed Dgharni tire sa révérence    La FIFA lance son programme exécutif de lutte contre le dopage    La RSB qualifiée pour sa deuxième finale consécutive    Hakimi, l'ailier qui déborde d'ambition à l'Inter    L'Atletico Madrid privé de Diego Costa face au Bayern Munich    Sahara: l'Alliance du Pacifique réitère son appui à l'initiative marocaine d'autonomie    Un premier centre de campagne privé au quartier Derb Sultan à Casablanca    El Otmani: les mesures prises ont démontré leur efficacité    Agriculture sans glyphosate : Les Domaines agricoles avant-gardistes    Le fructose peut causer le trouble bipolaire    Coronavirus : des conseils pour passer le test PCR sans danger    La rentrée décisive    Boujemaâ Lakhdar, le maître    Le Maroc récupère 25.500 pièces archéologiques rares    Cinemed. Les films marocains cartonnent au festival de Montpellier    "La lecture, acte de résistance": «Un élan de solidarité citoyenne pour sauver le livre»    Alerte météo : Fortes rafales de vent mardi dans plusieurs régions    Bolivie: Le dauphin d'Evo Morales vainqueur de l'élection présidentielle    Dakhla : Mise en échec d'une tentative d'émigration illégale    Colonisation de Mars – Elon Musk a déjà la date    Un Raja à bout de souffle surpris par le Zamalek    Coup dur pour Liverpool    Luis Arce, vainqueur de la présidentielle en Bolivie    La campagne dans les Etats-clés se tend davantage    Coronavirus : Badr Hari testé positif    Kirghizistan: Démission du président Sooronbay Jeenbekov    Langages du Sud se penche sur le rôle du sport dans l'éducation et la citoyenneté    Scandale. Adil Rami va-t-il balancer les sextapes tournées avec Pamela Anderson ?    France: le gouvernement annonce un plan d'action contre la radicalisation    Saeb Erekat hospitalisé à Jérusalem    Google célèbre le 110ème anniversaire de Farid Al Atrach    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La FMEJ appelle à la reprise des discussions sur le Code de la presse
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 22 - 12 - 2008

Lors de sa réunion du 19 décembre, le bureau a examiné l'évolution des différents dossiers d'actualité concernant le secteur de la presse et les affaires courantes, les obligations administratives et représentatives du bureau de la FMEJ.
Le bureau de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) a tenu une réunion, vendredi 19 décembre, à Casablanca. Coïncidant avec la fin de l'année, cette réunion institutionnelle a été consacrée à l'évaluation de l'action de la fédération en 2008 et l'examen du programme d'action en 2009.
Le bureau a ainsi examiné l'évolution des différents dossiers d'actualité concernant le secteur de la presse et les affaires courantes, les obligations administratives et représentatives du bureau de la FMEJ. Parmi ces dossiers, il a été mis l'accent sur « Le livre blanc » que la fédération a décidé de consacrer à l'évaluation du bilan du Contrat-programme qui lie le gouvernement à la FMEJ. La question de l'aide au transport pour promouvoir la diffusion de la presse nationale dans les provinces du Sud a aussi été examinée avec beaucoup d'intérêt de la part des patrons de presse vu l'importance d'une telle initiative. Le bureau a aussi débattu de la nécessité d'améliorer, à l'avenir, la méthode de travail de la commission de la carte de presse. Les membres du bureau ont aussi adopté le projet de lancement d'une série de journées d'étude consacrées à des thématiques d'intérêt national en relation avec le monde des médias. «Les débats de la FMEJ» pour l'année 2009 seront consacrés à quatre thèmes : Le code de la presse, l'entreprise de presse, la régionalisation et l'exercice du métier de journaliste dans notre région: rapports avec l'Algérie et l'Espagne.
S'agissant des affaires concernant le secteur de la presse, les membres du bureau ont débattu notamment de la question de la réforme du Code de la presse. À ce sujet, le bureau de la fédération marocaine des éditeurs de journaux a appelé à la reprise des discussions sur le projet de réforme. Une discussion que la FMEJ souhaite reprendre avec l'interlocuteur naturel qui est le ministère de la Communication étant donné que l'initiative de la réforme de la loi ne peut qu'émaner et être portée que par le gouvernement. Le bureau de la FMEJ estime que l'intervention du Conseil consultatif des droits de l'Homme (CCDH) sur cette question ne peut aucunement se substituer au dialogue entrepris et bien avancé entre les éditeurs et le gouvernement. Un dialogue démarré il y a près de quatre ans et dont les résultats sont sur le point de voir le jour. Une reprise des discussions servirait donc à les faire aboutir.
La réunion des membres de l'instance dirigeante de la FMEJ a aussi été l'occasion pour les éditeurs marocains de rendre un vibrant hommage à leur past-président, Abdelmounaïm Dilami. À cette occasion, le président de la Fédération, Khalil Hachimi Idrissi, accompagné des deux doyens de la presse arabophone et francophone marocains, respectivement, Mustapha Alaoui et Mohamed Selhami, a remis à M. Dilami «La médaille de reconnaissance de la FMEJ». Une distinction qui lui est accordée pour son travail sérieux et son action fédératrice à la tête de la FMEJ durant trois mandats. Ce qui a permis à la FMEJ de s'ériger en instance fédératrice et représentative des éditeurs marocains. L'ancien président de la fédération, tout en remerciant les membres de la fédération a exprimé sa fierté de recevoir une telle distinction. «Il n'y a pas meilleur hommage que celui que l'on reçoit de ses propres confrères», a-t-il déclaré. La réunion de la FMEJ a aussi été marquée par la présence de MM. Mohamed Hafid, directeur du quotidien Al Hayat et Samir Chawki, directeur général du Groupe Massae Média, invités par le président de la FMEJ à assister à leurs travaux. Leurs interventions ont permis d'enrichir les débats par leur pertinence et leur expérience professionnelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.