Le Roi Mohammed VI a présidé une veillée religieuse à l'occasion de l'Aïd Al-Mawlid Annabaoui    SM le roi reçoit le président du gouvernement Espagnol Pedro Sanchez    Madrid réitère son soutien aux efforts de l'ONU pour une solution politique et durable à la question du Sahara    Un projet royal mis sur les rails    Alger fait le dos rond    Ghosn Gate. Qu'est-il reproché à l'homme puissant de Renault-Nissan?    Les jeunes golfeur marocains se distinguent lors des 19ème Championnats Panarabes Juniors    Dir iddik Summit, le nouveau rendez-vous incontournable du volontariat par inwi    Flash hebdomadaire    Comment BAM a bravé la crise    Rabat : Pedro Sanchez annonce un forum économique maroco-espagnol    La princesse Lalla Hasnaa reçoit à Tokyo plusieurs femmes japonaises leaders dans différents domaines    FIFM: Hommage à Jillali Ferhati    Migration : L'Espagne veut débloquer le budget européen    Arabie saoudite : Le roi Salmane fait l'éloge de l'appareil judiciaire sans mentionner Khashoggi    Les diplomates de l'UE valident le projet de Brexit    Scolarisation : Elaboration d'une cartographie territoriale des enfants migrants    CMC : PLF 2019, un budget aux objectifs potentiellement contradictoires    Vidéo – Casablanca : Une habitation s'effondre (encore) au cœur de la Médina    La Chine tient son propre soleil artificiel    Conversation téléphonique et commérages, le sketch hilarant de The Tberguig !    Arrivée à Rabat du président du gouvernement espagnol    La France veut augmenter les frais de scolarité pour les non-européens    La HACA présente son bilan 2016-2017    La Fondation Attijariwafa bank, partenaire de la 12e édition de la caravane AMGE    Point de vue : La jeunesse nous met face à nos responsabilités!    Aide à la production cinématographique : 16 projets subventionnés    CAN-2019 : Première qualification pour la Mauritanie    Le cheval Taymour remporte le Grand Prix de SM le Roi Mohammed VI du pur-sang Arabe    Amazigh. Les parlementaires appelés à rapprocher leurs visions    Financement sportif. Comment rétablir la confiance des investisseurs    La Renaissance de Berkane remporte la coupe du trône, la toute première de son histoire    Sanofi récompense les travaux de recherche sur le diabète au Maroc    Takrim 2018: L'inventeur marocain Rachid Yazami remporte le prix Innovation scientifique et technologique    Les relations maroco-libanaises en débat à la FSJES de Mohammedia    Grâce au PSOE et au PP, le Parlement espagnol n'a pas servi de lieu de propagande séparatiste    Un collectif espagnol dénonce l'instrumentalisation de la question féminine par le Polisario    China Trade Week Morocco 2018 se tiendra à Casablanca    La CDG présente à Rabat son programme international pour l'Afrique    Divers    Michael Gove, l'improbable sauveur de Theresa May    Pourquoi l'équipe de France est passée au travers    Doublement gagnant    News    Le Maroc à la conquête de l'espace    Les manifestations des "Gilets jaunes" ont fait un mort et plus de 400 blessés    Dakhla abrite la 11ème édition du Festival de la mode africaine    Le Liban invité d'honneur au Festival international du cinéma d'auteur    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Judo : duel entre le maroc et l'Algérie
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 21 - 12 - 2006

La ville d'Agadir accueille aujourd'hui la 3ème édition des championnats arabes des clubs champions de judo. Représenté par deux équipes, le Maroc arrivera-t-il à détrôner l'Algérie ?
Pour la deuxième fois consécutive, la ville d'Agadir accueille les championnats arabes des clubs champions de judo. Cette compétition, qui aura lieu ce jeudi à la salle couverte Al Inbiât, regroupera les meilleurs judokas du monde arabe.
Outre le Maroc, dix autres pays arabes seront présents : l'Algérie, la Libye, l'Egypte, l'Arabie saoudite, le Koweït, le Qatar, les Émirats arabes unis, la Syrie, l'Irak et la Jordanie.
En tant que pays organisateur, le Maroc sera représenté par deux équipes. Il s'agit du Mouloudia Club de Sala Al Jadida (MCS) et d'une sélection qui représente la ligue Sous-Massa-Drâa.
«Le pays qui abrite les championnats arabes des clubs champions a le droit d'être représenté par deux équipes ; à savoir celle qui a remporté le championnat national et une autre. La première, c'est le MSC, actuel champion du Maroc et la seconde équipe a été choisie par la Fédération», a précisé Boubeker Benbada, secrétaire général de la Fédération royale marocaine de judo (FRMJ).
Les championnats arabes se disputeront par équipes (hommes) dans 7 catégories de poids : 60 kg, - 66kg, -73 kg, - 81 kg, -90 kg, -100kg et +100kg. C'est une compétition intercontinentale qui se tient chaque année. Les première et deuxième éditions de cette épreuve ont eu lieu à Marrakech et Agadir et ont été remportées par le Mouloudia club d'Alger (MCA). La prochaine édition aura lieu en Syrie à Damas.
L'an dernier, le Maroc, représenté par l'AS de Salé, s'était contenté de la troisième position derrière les Egyptiens du Nadi Ennasr (Caire) qui avaient décroché la seconde place. Mais cette fois-ci, nos judokas auront plus de chance que lors des précédents championnats arabes. C'est en tout cas ce qu'a déclaré Chniouer Touhami, président de la FRMJ. «Cette année, nous participons avec une équipe forte. Nous avons mis toutes les chances de notre côté. J'espère que nos judokas feront mieux que lors des précédentes éditions des championnats arabes», a-t-il affirmé. En effet, parmi les judokas marocains, qui prendront part à cette manifestation sportive, figure Mohamed El Asri, champion d'Afrique, toutes catégories et vice-champion d'Afrique dans la catégorie des 90 kg. Ce dernier évolue au sein du Mouloudia Club de Sala Al Jadida dont le président n'est autre que le double champion du monde, Adil Belgaïd.
Les autres judokas qui forment l'équipe du Mouloulia sont : Nasser El Asri (81 kg), Hamza Belgaïd (-66 kg), Issam Nour (-60 kg), Sidi Mohamed Aouidat (-100 kg), Jalal ben Alla (-100 kg) et Faouzi Belhadji (+100 kg). Les Marocains arriveront-ils à détrôner les Algériens, deux fois sacrés champions ? Difficile de faire des pronostics. Le président de la FRMJ, qui a reconnu d'ailleurs la mission délicate des deux équipes marocaines, estime que c'est jouable et que le judo marocain commence à faire ses preuves.
«Cela ne va pas être facile certes, mais pas impossible. Au Maroc, le judo est en pleine évolution. Et le programme, entrepris par la fédération marocaine depuis cinq ans, commence à donner de bons résultats. Durant les derniers championnats arabes cadets, qui ont eu lieu au Yémen en juillet dernier, le Maroc a été représenté par quatre champions ; et trois d'entre eux ont remporté des médailles. Au championnat d'Afrique, nos judokas ont eu 8 médailles, dont deux en or», précise Touhami Chniouer.
Le judo marocain et l'immigration clandestine
Les candidats potentiels à l'immigration clandestine posent un sérieux problème à la Fédération royale marocaine de judo (FRMJ). Les dirigeants de ce sport réfléchissent beaucoup avant d'envoyer une équipe vers l'étranger. «Le problème de l'immigration clandestine représente un véritable obstacle pour l'avenir de ce sport. Imaginez qu'une équipe nationale se déplace à l'étranger et qu'un ou deux combattants décident de ne pas revenir. C'est d'abord une perte, mais c'est aussi et surtout gênant pour notre image», déplore le président de la FRMJ. Ce problème ne touche pas uniquement le judo, mais aussi d'autres disciplines.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.