Exercice naval conjoint entre la Marine Royale et l'US Navy    Le rêve ou l'illusion sont forcément de l'autre côté    Bernard Casoni, nouvel entraîneur du MCO    Manifestation sportive au sein de l'UH2C pour inciter les jeunes à pratiquer le sport    Evolution du coronavirus au Maroc : 806 nouveaux cas, 459.671 au total, dimanche 17 janvier 2021 à 18 heures    Notre objectif est de retarder l' arrivée au Maroc de la nouvelle souche de la Covid-19 et de limiter sa propagation    Ben Affleck évoque les violentes critiques à l'époque de son couple avec Jennifer Lopez    Bong Joon-ho présidera le jury du Festival de Venise    Les employés du Groupe Sentissi en visite au passage d'El Guergarat    L'Opinion : Susciter l'adhésion des sceptiques    Achraf Hakimi vendu à crédit par le Réal, l'Inter en défaut de paiement !    Egypte 2021 : Le Championnat du monde de handball sous la pandémie    Yahya Abounizar, artiste peintre au parcours éloquent...    La Marine Royale avorte une opération de trafic de chira au large de cap spartel    3è réunion de la Commission nationale du suivi et de l'accompagnement    Pas de solution en dehors de l'initiative d'autonomie    Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces Sud    Agadir, à l'aune de génération de réformes!    Biden promet une série de décrets dès mercredi    WhatsApp repousse la modification de ses conditions d'utilisation    Azilal : campagne de chirurgie générale au profit des zones touchées par la vague de froid    Mondial de Handball : Face aux Islandais, dernière chance pour les Marocains, mais... difficile !    Fusion : PSA et FCA officiellement unis    Maroc : l'Ukraine pourrait détrôner la France comme premier fournisseur de blé    Une entreprise américaine investit dans le projet du développement du premier robot humanoïde marocain    Kerouac, Ginsberg, Burroughs... Le rêve tangérois des voyageurs américains dans l'âme    Confessions dominicales : Témoignage édifiant en réponse aux chantres du défaitisme    La jeunesse partisane appelle au renforcement de sa représentation politique    L'Agence marocaine antidopage tient à Rabat son premier conseil d'administration    Officiel: le Maroc désigné pays-hôte    Ronaldo: «Le Real a eu tort de laisser partir Hakimi»    Défis et perspectives de l'aménagement territorial post Covid-19    Agriculture-Pluies: l'année s'annonce prometteuse    Marc Thépot, une nouvelle vie    Vient de paraître : «Le Secret de la lettre» de Mohammed Ennaji    Les temps sont durs pour Mohamed Ismaïl!    Abdelkhaleq JAYED : Dans l'envers des pages une réflexion sur le temps, les sons, les couleurs et les signes    Bank Of Africa veut cofinancer l'investissement chinois en Afrique    La situation politique et sociale en Algérie est "désastreuse"    L'Arabie saoudite et le Qatar rouvriront leurs ambassades respectives «dans les prochains jours»    UGTM : Moulay Brahim El Othmani nouveau président du Conseil d'administration de la MGPAP    Covid-19 : 1 million de doses du vaccin chinois Sinopharm sont arrivées en Serbie    e-commerce : la Covid-19 dope le marché en 2020    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le PPS place ses candidats
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 01 - 05 - 2007

Les sections du PPS ont fait leur choix pour les candidatures du scrutin de septembre 2007. Une bonne partie des membres du bureau politique figure parmi les prétendants.
Le PPS (Parti du progrès et du socialisme) est parvenu à désigner, à travers ses sections, une grande partie de ses candidats pour les élections législatives du 7 septembre prochain. Les décisions des sections de ce parti devront toutefois attendre l'aval du comité central qui se réunira le 19 mai prochain. L'on apprend ainsi que Asmae Chaâbi, maire d'Essaouira, mènera la liste de la même ville.
Elle est la seule femme membre du bureau politique à se lancer dans la course hors de la liste nationale. Son frère Faouzi, membre du comité central, se présente à Rabat-Chellah. Nabil Benabdellah, seul ministre PPS de l'équipe Jettou, a eu l'aval de son parti pour briguer un siège à Skhirate-Témara alors que Amine Sbihi, autre membre du bureau politique, tentera sa chance à Salé-Tabriquet aux côtés du jeune Abdessamad Zemzami, l'actuel président du conseil communal de Bouknadel et tête de liste pour la circonscription de Sala-El Jadida. A Rabat toujours, Labied Grine a présenté sa candidature pour diriger la liste Rabat-Océan. La candidature de cet ex-membre du bureau politique n'a pas encore été tranchée. Comme celle de Ismaïl Alaoui. Le patron du PPS, affirme une source informée, devrait se présenter à Sidi Slimane et non à Kénitra. C'est à Sidi Slimane qu'il a d'ailleurs été élu en 1997. Kacem Elghazoui et Abdenbi Saligane, deux autres membres dirigeants de cette formation, se présentent à Sidi Kacem alors que le célèbre Rahou El Hilaâ a été désigné pour diriger la liste des siens à Tiflet-Roumani.
A Casablanca, le PPS met au-devant de la scène des figures connues dont l'ex-ministre Saïd Saâdi, Abdelouahed Souhaïl et Ahmed Zaki.
Hassan Chehbi, membre du comité central et président du groupe parlementaire de l'Alliance socialiste, dirigera l'une des listes de Fès. A quelques dizaines de kilomètres plus loin, Ahmed Zarouf, qui a rejoint le PPS il y a quelques mois après sa brouille avec le MP, conduira la liste de Taounate.
Au total, les militants du PPS ont tranché au sujet des têtes de 85 circonscriptions. Les sections de plusieurs villes continuent d'y travailler à l'image de Laâyoune, Agadir ou encore Marrakech.
Les problèmes se posent, et de nouveau, au sujet de la tête de liste féminine. Des sources PPS affirment que la tendance générale est d'y placer Kajmoula Bent Abbi, autre mécontente du MP de Mahjoubi Aherdan qui a intégré le bureau politique des ex-communistes. Toutefois, les militantes du PPS devront d'abord venir à bout de la résistance de Nouzha Skalli, députée de Casablanca qui a déjà dirigé la liste des femmes du PPS en 2002 et qui s'accroche pour rempiler au même emplacement. La section du PPS devra également trancher entre les deux femmes et accessoirement entre ces deux députées et une troisième prétendante : Charafate Afayla, membre du bureau politique. Le PPS a eu droit, lors des précédentes élections, à 3 % des voix. Ses responsables affirment que ce cap sera largement dépassé pour atteindre plus de 6 % en septembre prochain.
Membre de la Koutla, il a expérimenté une série d'alliances avec d'autres petites formations. Alliances qui n'ont pas été convaincantes jusque-là et notamment avec le parti Al Ahd.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.