Coronavirus : 146 nouveaux cas, 13.434 au total, samedi 4 juillet à 10h    Danemark : La Petite Sirène de Copenhague vandalisée et accusée de racisme    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 146 nouveaux cas, 13.434 au total    Un média argentin dénonce le détournement des aides humanitaires auquel se livrent le polisario et l'Algérie    Des rapatriés victimes d'une intoxication à Agadir: ce que l'on sait    Mohammedia: un individu arrêté après avoir agressé une mineure    La terre a tremblé dans cette province du Maroc    L'ex-PDG de Platinum Power rebondit mais...    Investissement: 94 projets en cours de réalisation à Fès-Meknès    ONCF: 350.000 voyageurs depuis le 25 juin    Bac 2020: L'examen démarre avec des mesures sanitaires strictes    Industrie culturelle: Les premières mesures avant la stratégie    Achraf Hakimi débarque à l'Inter Milan    "Night Walk" : Premier long métrage marocain distribué à Hollywood    Les stars de la musique appellent à sauver la scène britannique    Tom Hanks : Je ne sais pas quand est ce que je vais pouvoir reprendre mon travail    Exposé de Mohamed Benabdelkader sur le schéma directeur de la transformation digitale du système judiciaire    Les allégations algéro-polisariennes mises à nu devant le CDH    Le Maroc demande officiellement à Amnesty International d'apporter la preuve de ses accusations    L'ouverture des frontières espagnoles aux Marocains conditionnée par la réciprocité    Rapatriement d'un nouveau groupe de Marocains bloqués en Egypte    Le Maroc appelle l'Unesco à plancher sur un multilatéralisme innovant, pragmatique et inclusif    L'ovalie nationale est plus que jamais sur la touche    L'EN de futsal se hisse au 24è rang mondial    Les prix font un bond de 2,9% dans la métallurgie en mai    L'ANP et l'AFD renforcent leur partenariat pour un développement durable et compétitif des ports    Les médias palestiniens se félicitent de l'initiative du Premier secrétaire de l'USFP    Macron nomme Jean Castex nouveau premier ministre    Bourita: le Maroc ne peut accepter les allégations sans preuves claires    «En créer l'atmosphère nécessaire, d'unité et d'enthousiasme»    Mise à nu de la propagande de l'Algérie et du «Polisario» sur les droits de l'Homme au Sahara    Crise du Covid-19: le Maroc salué par la Commission européenne    Le groupe BCP dévoile une nouvelle organisation pour soutenir sa dynamique    Premier League: Manchester City corrige Liverpool!    Quand les footballeurs marocains font le bonheur des clubs égyptiens    Liga: le Real Madrid creuse l'écart, Messi veut claquer la porte!    Très touchée par La pandémie l'Espagne revient a La vie    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    L'Espagne maintiendra les frontières avec le Maroc et l'Algérie fermées par manque de réciprocité    Le roi Mohammed VI a écrit au président biélorusse    Libération de dix humanitaires au Niger après deux semaines de captivité    France: Jean Castex Premier ministre à la place d'Edouard Philippe    A la demande du gouvernement, RAM devra céder 20 appareils et donc réduire ses effectifs du tiers    Un PJDiste ose : « Les Amazighs et les Juifs marocains d'Israël sont des traitres »    Remaniement : le Premier ministre français Édouard Philippe démissionne, son remplaçant désigné dans quelques heures    Le beau message de Bachir Abdou à Saad Lamjarred (PHOTO)    « Folle de lui » de TiiwTiiw & LACRIM enflamme la toile    Ali Essafi et Tala Hadid rejoignent l'Académie des Oscars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oujda : Inauguration d'un nouveau centre de santé
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 19 - 09 - 2007

Un service d'hygiène et de santé a été inauguré à Oujda. D'une superficie de 920m2, ce projet a coûté 1.758.165 DH.
Oujda vient de se doter d'un nouveau bureau municipal d'hygiène pour se prémunir des risques éventuels de contamination. Des locaux composés de trois blocs sanitaires, une salle de vaccination antirabique, quatorze bureaux et une salle d'attente pour les consultations médicales. La superficie du nouvel édifice est de 920 m2, dont 644 m2 couverte. Le montant global de la réalisation s'élève à 1.758.165DH. Cinq médecins, ainsi que huit techniciens veillent sur la qualité de l'hygiène publique et la salubrité de la ville. Un service d'envergure pour protéger la ville contre les nuisances se rapportant à la démoustication, la désinsectisation et la dératisation. Ces opérations sont nécessaires pour empêcher la propagation de certaines maladies contagieuses se transmettant par le biais des insectes diptères à partir des décharges publiques ou les eaux usées.
Ce bureau d'hygiène couvre plusieurs activités. Il est constitué de deux grands services. Un service technique sous la houlette des deux médecins chargés de la désinfection et de la dératisation des services publics et privés. Il mène des actions de démoustication en été, car la région est réputée pour ses grosses chaleurs. «La chaleur est un facteur favorisant la prolifération des insectes», explique à ALM un technicien du centre. Il y a aussi un service de contrôle de la qualité des produits consommés. Il a pour tâche d'examiner les établissements publics, les restaurants, les cafés, les magasins de vente des aliments destinés à la consommation. L'objectif annoncé étant de protéger le consommateur. Au cours de ces dernières années, ledit service mène aussi des campagnes contre l'insalubrité et veille au respect des normes de tout aménagement reconnu indispensable à l'hygiène.
Pour garantir son efficacité, les traitements se font préférentiellement sur les moustiques au stade larvaire. A l'inverse, le traitement des moustiques adultes est rendu plus difficile compte tenu de leur importante dispersion aérienne et s'avère plus délicat, car il nécessite l'utilisation de produits chimiques qui demandent des précautions d'emploi très strictes, selon le Pr. Melhaoui de la Faculté des sciences.
Quant au service médicosocial, qui représente la deuxième activité du centre, il couvre deux secteurs. Le premier est entièrement médical, puisqu'il concerne les consultations dispensées aux malades et la vaccination antirabique. Alors que le second est un service médicolégal chargé de délivrer les certificats de décès. Au cours de l'année 2006, il a délivré 2.800 autorisations d'enterrement. Un service qui peut aussi opérer des autopsies ou contrôles inopinés en cas de doute au sujet d'un décès.
Pour le médecin légiste, Abdelhafid Hammouti, les huit agents municipaux de santé qui s'occupent des services de l'hygiène et de la salubrité d'une ville assument une grande responsabilité au niveau de la protection des habitants contre les maladies infectieuses et les parasites engendrés par des eaux stagnantes ou des microbes viraux transportés par des insectes ou oiseaux migrateurs. Leur travail consiste à contrôler les cuisines des restaurants, des boulangeries ou des boucheries, les lieux de grillades populaires, le marché du poisson et de viande, lieux de vente d'alimentation générale. Ils réalisent ainsi des contrôles minutieux, afin de s'assurer du respect des conditions d'hygiène et des droits des consommateurs. Mais pour assumer pleinement leurs tâches, l'effectif humain et les moyens, comme le transport, doivent être renforcés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.