Parlement: Séance plénière lundi 25 Octobre pour présenter le PLF2022    Le Maroc et la Russie démentent les rumeurs sur un prétendu "refroidissement des relations bilatérales"    Tramway Rabat-Salé : Le contrôle du pass vaccinal commence dès vendredi    Covid-19 : Les vaccins Johnson & Johnson et Pfizer en rupture de stocks    Etats-Unis- Maroc : Inauguration d'une tour de descente en rappel en faveur des Forces Spéciales de la Marine Royale    Niger : Neuf gardes nationaux et deux gendarmes tués dans une attaque armée    Covid-19 : des chercheurs s'inquiètent d'éventuels dommages sur le cerveau [Etude]    Message de condoléances de SM le Roi à la famille de feu Dr. Abdelouahed Belkeziz    La République Dominicaine appuie les efforts du Maroc dans la recherche d'une solution politique    Le Maroc premier dans la région MENA    Otman Mouden: "Le gouvernement a une marge d'action très limitée dans le temps et sur le plan financier"    [ Interview exclusive ] A bâtons rompus avec le patron du BCIJ    USA : Des emplois, des salaires qui flambent mais pas de postulants    Sommet Afrique-France: Ne surtout pas mourir de honte    Donald Trump annonce le lancement de son réseau social et dénonce le règne unique des GAFAM    Racisme en France, ça continue    Akhannouch a-t-il les moyens de ses ambitions ?    Bamako choisit de continuer son rapprochement avec Rabat    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 21 octobre 2021 à 16H00    Lutte contre les nuisibles : Comme Israël, le Maroc recourt aux rapaces    Rencontre de la Fondation Brensthurst-Oppenheimer avec «Bayt Dakira» à Essaouira : une symbiose spatio-temporelle    Don Bigg clash cash les rappeurs algériens    Interview avec Mustapha Meloui « Le digital sera une priorité de ce gouvernement »    Botola Pro D1 / RSB-OCK (3-3): Un match prolifique doublé d'une remontada!    Botola Pro D1 / MCO-RCA (1-3): Le Mouloudia victime de ses dirigeants et du Raja!    Célébration : La symbolique culturelle des fêtes religieuses    Philosophie : Alexandre Koyré, du monde clos à l'univers infini    Errachidia: 4 individus interpellés pour liens présumés avec un réseau de trafic international de drogue    Concours de police: les candidates et candidats appelés à présenter leurs passeports vaccinaux    Pass vaccinal. La légalité sacrifiée sur l'autel de l'efficacité    Fiscalité : le PLF-2022 veut réduire le taux marginal sur les sociétés à 27 %    Véhicules d'occasion. Autocaz lance une nouvelle offre innovante    Sahara marocain : Le SG de l'ONU met à nu, de nouveau, les violations et mensonges de l'Algérie et du Polisario    Trois membres du PJD «suspendus» de leurs fonctions exécutives chez le parti, dissentions internes    Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»    Le diplomate Abdelouahed Belkeziz n'est plus    Explosion de gaz en Chine: au moins trois morts    Loi de Finances 2022: IR, douane, budgets sociaux…les dossiers chauds    Projet de loi de Finances 2022 : Les premiers détails    Liqah Corona : comment télécharger le pass vaccinal    Saison 2021-2022 de Medi1TV : Une nouvelle programmation qui répond largement aux attentes du grand public    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Succès de l'exposition artistique dédiée à Eugène Delacroix à Rabat    Wecasablanca Festival dévoile sa programmation    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Activités royales : Fès : Un plan pour réhabiliter la médina
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 11 - 10 - 2007

SM le Roi Mohammed VI, accompagné de SAR le Prince Moulay Rachid et de SA le Prince Moulay Ismaïl, s'est enquis, mardi à la Place Rcif à Fès, du programme général de requalification et de réhabilitation de l'ancienne médina et de la mosquée d'Al Qaraouiyine.
Le programme de requalification et de la réhabilitation de la médina de Fès présenté à SM le Roi s'est vu allouer une enveloppe budgétaire de 1,237 milliard DH. SM le Roi s'est également enquis des travaux de restauration de la mosquée Al Qaraouiyine et d'Al-Minbar Al-Atiq. Le programme de requalification de la médina, qui sera exécuté entre 2007 et 2013, permettra d'améliorer les conditions de vie de la population, de mettre à niveau le tissu urbanistique et architectural de la ville et d'y promouvoir le tourisme culturel.
Il porte sur plusieurs opérations concernent essentiellement la restauration des habitations menaçant ruine dotée d'une somme de 217,35 millions DH, la réhabilitation des murailles historiques, leur dotation d'éclairage et le renforcement des circuits touristiques pour lequel ont été débloqués 40,2 millions DH. Ces opérations sont financées par un partenariat entre la préfecture de Fès et le conseil de la région. Il est également question de la réhabilitation du triangle historique la Qaraouiyine, Moulay Driss et Sidi Ahmed Tijani pour laquelle a été destinée une enveloppe de 16 millions DH. Et ce, dans le cadre d'un programme stratégique complétant les efforts des autorités publiques visant la promotion de l'ancienne Médina et qui concerne aussi la restauration de la Medersa Arrachidia, le revêtement des artères et l'aménagement urbanistique des principales zones de façade.
Outre l'aménagement de Jnan Sbil auquel il a été alloué une enveloppe de 30 millions DH, ce programme vise à promouvoir l'attractivité des différentes artères de l'ancienne Médina, qui connaît une activité touristique importante ainsi qu'à protéger le patrimoine touristique de la ville. Il porte aussi sur la requalification du quartier Zliten, projet qui tend à préserver le patrimoine de ce quartier, à en renforcer le rayonnement touristique et commercial, en restaurer les façades urbaines détériorées et les accès, ainsi que la consolidation du réseau d'éclairage public pour un coût de 34 millions DH.
Il sera procédé également à l'aménagement et à l'amélioration du paysage urbanistique de l'entrée Bin Lamdoun pour une enveloppe de 6 millions DH. L'objectif étant de parachever les travaux d'aménagement des différents accès de la ville et de son tissu urbanistique.
Dans le même cadre, il sera procédé à la réalisation de projets relatifs au développement et à la réhabilitation de plusieurs sites touristiques de la ville, dans le cadre d'un partenariat entre le gouvernement et le compte du «Défi du Millénaire». Il s'agit surtout de l'aménagement du complexe Lalla Idouna pour un budget de 150 millions DH et Bab Lmakina et des zones avoisinantes qui s'est vu accorder quelque 651 millions DH et de la réhabilitation du cimetière Lakbab, Dar Ba M'Hamed Chergui, Dar Al Mokri et Dar Laglaoui.
Ces projets sont à même de réhabiliter la ville de Fès et de la hisser au niveau d'une destination touristique internationale, en concrétisation des Hautes instructions royales, prodiguées à l'occasion des premières Assises nationales du tourisme tenues en 2001 à Marrakech, appelant à l'aménagement d'une nouvelle génération de stations touristiques répondant aux standards internationaux.
Par ailleurs et pendant la même journée du mardi, SM le Roi s'est enquis, toujours à Fès, des travaux de restauration de la mosquée Al Qaraouiyine et d'Al-Minbar Al-Atiq de ce monument religieux. Le projet est mené sous la supervision du ministère des Habous et des Affaires islamiques, pour un coût global de 27 millions DH.
Les différentes interventions de restauration qui ont respecté une méthodologie scientifique basée sur des études et expériences profondes dans le domaine de la protection des bâtiments classés patrimoine international. La restauration de ce joyau architectural a été réalisée par des experts marocains, dont des architectes spécialisés dans le génie civil, les vocales, l'électricité et la photogrammétrie, et des artisans spécialisés dans les techniques de restauration du bois, du cuivre et du plâtre.
Les travaux de restauration ont concerné plusieurs parties de la mosquée, dont les coupoles, les poutres, les dômes et les portes, ainsi que le Sahn (cour) et ses poutres de marbre. Ont été également restaurées les 18 portes en bois de la mosquée incrustées de cuivre.
L'entreprise, les artisans et les professionnels marocains ont fait preuve d'expérience et d'adresse élevées dans la restauration de ce monument architectural, qui a allié la finesse de l'art andalou et la perfection de l'artisanat marocain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.