Karim El Aynaoui : «Nous avons constitué au fil du temps une communauté qui a une force de proposition»    Affaires des deux touristes assassinées : Une personne arrêtée    La misère!    Insolite : Un braconnier contraint de regarder "Bambi"    Les autorités françaises ferment une école clandestine salafiste    Zagora: Le film indien «La chanson des scorpions» décroche le Grand prix    Laaraj : Pour une présence plus marquée de l'amazigh dans les chaînes publiques    Taroudant danse au rythme de la Taskiwin    #International.. Cinq actus qu'il ne faut pas avoir raté    Sidaction 2018: Nouvel appui d'Intelcia à l'ALCS    BENATIQ: « La migration est un facteur d'enrichissement »    TUI fly renforce ses dessertes France-Maroc    SM le Roi a présidé une veillée religieuse en commémoration du 20è anniversaire de la disparition de feu SM Hassan II    Un acteur du «Prince de Bel Air» accuse le jeu Fortnite d'avoir plagié sa danse    ONU: L'AG adopte le Pacte mondial pour les réfugiés, pendant du Pacte de Marrakech    Agriculture Triple A : M. Akhannouch reçoit Mme Kalibata    Le secteur bio fait sa promotion à Rabat    Efficacité énergétique : Said Mouline appelle l'Afrique à renforcer ses capacités    Accord de coopération entre la MAP et l'agence russe Sputnik    Une Norvégienne et une Danoise retrouvées mortes dans la commune d'Al Haouz    Le gotha de la formation professionnelle en Afrique réuni à Dakhla    GB-Brexit : Theresa May assaillie de toutes parts…    Espagne : Les restes de Franco seront bien exhumés du mausolée de Valle de los Caidos    Le Souverain préside une veillée religieuse en commémoration du 20e anniversaire de la disparition de feu SM Hassan II    «Financial Times» : Cinq raisons pour vivre à Casablanca    Edito : PLF    Saham Assurance : MHE s'engage financièrement pour honorer le deal avec Sanlam    Double meurtre près de Toubkal    Le Maroc à l'heure de la Journée internationale du migrant    Le dirham reste stable par rapport à l'euro et se déprécie vis-à-vis du dollar    La place du diplôme des écoles de textile dans le système industriel débattue à Tanger    Des experts marocains débattent de la durabilité et de l'innovation dans le secteur touristique    Madagascar: Le PDG et le "dandy", dix ans d'une rivalité politique féroce    Insolite : Un stagiaire pas comme les autres    Les réseaux sociaux, une occupation à grands risques pour les enfants Comment les en protéger    Les sanctions américaines menacent la dénucléarisation de la Corée    Coupe de la CAF : Le Raja cartonne d'entrée    La bonne opération du CAYB et de l'AS. FAR    CAN-2019 : Forces et faiblesses des candidatures sud-africaine et égyptienne    Démarche unioniste des syndicats des collectivités locales    "T-Jonction", lorsque la mort mène à une nouvelle vie    Spider-Man s'accroche en haut du box-office    Marwan Hamed, lauréat du Festival du film arabe    Mohamed Salah à nouveau élu joueur africain de l'année par la BB    Allemagne : Achraf Hakimi, un «élément clé» du Borussia Dortmund    Africa Gaming Fest : Le premier événement du genre en Afrique avec un Cash Prize de 150.000$    Vidéo – Coupe de la CAF : Les cinq buts du Raja face au Cercle Mberi Sportif du Gabon    En vidéo – Moulay El Hassan préside la finale de la Coupe du Trône des clubs de saut d'obstacles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La SOMED contrôlée par la partie marocaine
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 04 - 02 - 2008

Après la prise de participation de la SNI dans le capital de la SOMED pour un montant de 1,24 milliard DH, l'actionnariat de la SOMED est désormais partagé entre le Trésor Marocain à hauteur de 33,25%, la SNI avec 32,9% et la partie émiratie avec 33,9% du capital.
C'est désormais la partie marocaine qui contrôle la société Maroc-Emirats Arabes Unis de développement (SOMED). Le capital de cette société est détenu à hauteur de 66,15% par le Trésor marocain et la Société nationale d'investissement (SNI) qui vient de prendre une participation de 32,9% du capital de la SOMED pour un montant de 1,24 milliard de dirhams. L'actionnariat de la SOMED compte ainsi le Trésor marocain avec 33,25%, la SNI avec 32,9% et la partie émirati avec 33,9% du capital. «Cette opération s'inscrit dans le cadre de la nouvelle vocation de la SNI en tant que holding d'investissement qui gère de manière dynamique un portefeuille de participations significatives, mais non majoritaires», précise la SNI dans un communiqué de presse.
Ce holding indique aussi qu'il
«n'assume pas la gestion opérationnelle de ses participations, mais s'implique activement dans la définition de stratégies créatrices de valeur à travers sa participation dans les différents organes de gouvernance».
Selon les analystes de BMCE Capital, la SOMED est valorisée après cette transaction à
3,769 milliards de dirhams.
«La SOMED est dorénavant contrôlée par la partie marocaine qui devrait donner un sérieux coup de fouet au développement de ce holding, réputé pour sa discrétion et sa prudence en matière d'investissement. Enfin, cette opération soulève d'autres interrogations sur l'opportunité de réaliser certains rapprochements synergiques entre les deux Groupes notamment dans les domaines des télécoms, de l'immobilier, de l'hydrométallurgie et du négoce», indiquent-ils. Pour les responsables de la SNI, cette opération, réalisée avec l'assistance d'Attjari Finances Corp, permet de diversifier le portefeuille de la SNI qui s'articule désormais autour de quatre participations,
à savoir le groupe ONA,
Lafarge Maroc, SONASID et tout récemment la SOMED. «Cette opération constitue, pour la SNI, l'occasion de mettre ses moyens financiers au service du tourisme, un secteur vital pour l'économie marocaine, qui constitue une des principales activités de SOMED», selon la même source.Créée en 1982, la SOMED est un holding d'investissement historique dans le secteur du tourisme qui a opéré depuis 2006 une nouvelle stratégie s'articulant principalement autour de l'hôtellerie, l'industrie du plomb et le négoce, la production oléicole, la pêche et l'immobilier. La SOMED a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1,4 milliard de dirhams et un résultat net part du groupe de plus de 200 millions de dirhams en 2006. Ses capitaux propres se sont élevés en 2006 à 1,6 milliard de dirhams.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.