Tragédie de Mellilia : l'UE confirme le récit du Maroc et pointe le doigt vers l'Algérie    CAN féminine : Le Sénégal bat le Burkina Faso (1-0)    Phosphates et dérivés: les exportations marocaines ont doublé à fin mai    Bourita : une feuille de route de l'avenir des relations bilatérales    Le Parlement andin tient sa session ordinaire à Laâyoune    « Epargner aux pays africains d'être sévèrement touchés par la vague inflationniste »    Le Maroc pour de nouvelles options de financement à vocation structurelle    Hausse de 173% par rapport à 2021    France : L'épreuve de feu pour Borne II    Rabat: Nasser Bourita reçoit Staffan de Mistura    Le Wydad s'adjuge le trophée et conserve sa couronne    Dari au Stade Brestois, Laaziri à l'Olympique Lyonnais !    Liga : FC Barcelone prolonge le contrat du jeune marocain Chadi Riad    Fatima-Ezzahra Aboufaras et Omar Lakehal remportent la médaille d'argent en Taekwondo    Covid. 11 nouveaux décès au Maroc ces dernières 24h    Covid: le ministère appelle les Marocains à effectuer « d'urgence » leur dose de rappel    Phosphates et dérivés: Les exportations ont doublé à fin mai    La Bourse de Casablanca termine en nette baisse    Sahara. Nasser Bourita s'entretient avec Staffan de Mistura    Tunisie: Kais Saied défend son projet de Constitution controversé    Jeux marocains du sport en entreprise : De l'or pour la MDJS dans la catégorie gaming    L'euro au plus bas depuis 2002, l'économie de l'UE à la merci des vicissitudes internationales    Campagne agricole 2021-2022 : baisse de 69% des trois principales céréales    Maroc/Covid-19: 3.849 nouveaux cas et 11 décès en 24H    Azemmour : La préservation du Malhoune, une priorité...    Non, Dounia Boutazout ne mettra pas un terme à sa carrière    Marrakech. Le groupe espagnol Baiuca fait sensation au FNAP    MOGA Festival revient à Essaouira : Du 28 septembre au 2 octobre 2022    La 17ème édition du festival Timitar du 15 au 16 juillet à Agadir    Clap de fin pour le Trophée Hassan II Tbourida 2022    Harcèlement, viol, chantage... Quand la haute société française bascule dans le gore et demeure impunie    La journaliste Abu Akleh « vraisemblablement » tuée par un tir israélien « non-intentionnel » (Département d'Etat)    Remise en service des centrales de Tahaddart et Aîn Béni Mathar à partir du GNL importé    Températures prévues pour le mercredi 06 juillet 2022    Voici le nouvel entraîneur du PSG    Dounia Batma s'offre un relooking (PHOTO)    Medias jordaniens : la gouvernance de la migration au Maroc encadrée par une vision humanitaire et solidaire    Condamné à mort, le Marocain détenu en Ukraine saisit la Cour suprême des séparatistes    La France rapatrie 51 mineurs et femmes retenus dans des camps en Syrie    Une clôture aux rythmes gnaoua    Moussem d'Asilah : Une 43ème édition saison ouvre la saison estivale    Alerte Météo : Vague de chaleur du mercredi au samedi avec des températures allant jusqu'à 45°C    La Cedeao a un nouveau président    Météo au Maroc: les prévisions du mardi 5 juillet    Aïd al-Adha au Maroc: la demande estimée à environ 5,6 millions de têtes    Décès de Abdallah Charif El Ouazzani: les condoléances du roi Mohammed VI    Baccalauréat-2022 : Un taux de réussite de 97% chez les candidats non-voyants    France/Covid: la pression hospitalière augmente, le système de santé «à bout de souffle»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le PAM gagne deux grandes villes et impose ses majorités à Casablanca, Rabat et Salé
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 23 - 06 - 2009

La candidate du PAM, Fatima Zahra Mansouri, une avocate âgée de 33 ans, a été élue présidente du Conseil de la ville de Marrakech.
La présidence du Conseil de la ville de Marrakech a tranché, lundi matin 22 juin, en faveur de la candidate du PAM, Fatima Zahra Mansouri. L'opération de vote a permis à Mme Mansouri de remporter la présidence de la ville avec 53 voix contre 36 pour le président sortant Omar Jazouli et 2 voix nulles. L'élection a eu lieu en présence de 91 membres et en l'absence de cinq autres. Fille d'un ancien pacha de Marrakech, Mme Mansouri a donc bénéficié d'un large soutien et a profité de l'opposition de plusieurs conseillers à la réélection du maire sortant Omar Jazouli. La coalition qui a voté pour cette avocate, âgée de 33 ans, est composée du PAM, du PJD, du RNI, du FFD et du MP. Rappelons que le candidat du PAM à la présidence Adnane Benabdellah s'est retiré de la course au profit de Mme Mansouri. Cette dernière a fait part de sa fierté d'avoir été élue à la présidence du Conseil de la ville qui «est une grande responsabilité», émettant l'espoir d'être à «la hauteur des attentes des habitants de Marrakech». Elle a promis d'autre part qu'elle va œuvrer au traitement des grands dossiers de la ville, «sur la base des études requises, d'idées et de vision nouvelles qui répondent aux aspirations de la population», selon une déclaration relayée par la MAP. Mme Mansouri a souligné, toutefois, qu'elle «ne prétend pas disposer d'une baguette magique pour trouver les solutions».
À la veille de son éléction, un communiqué du bureau national du PAM avait dénoncé les «menaces et les actes graves» commis par des élus concurrents contre les membres de l'alliance menée par le parti dans la ville de Marrakech. Les élus du parti ainsi que ceux du RNI, du MP, du FFD, du PJD et du Parti travailliste (PT) ont décidé de se réunir dans un hôtel de Casablanca en vue «d'approfondir les concertations, loin de toutes pressions d'ordre moral ou matériel». Le communiqué a déploré que les participants à cette réunion ont été agressés par les concurrents du PAM. Alertées par le bureau national du parti, les forces de l'ordre sont intervenues sur les lieux où ils ont saisi chez les agresseurs, notamment, des fusils et des cartouches, a ajouté le communiqué. Le parti dénonce vigoureusement les menaces et les attaques qui ont visé ses élus et ceux d'autres partis formant l'alliance pour le changement à Marrakech, et appelle les autorités sécuritaires et judiciaires à assumer leurs responsabilités pour faire appliquer la loi et veiller à la protection de l'opération électorale des pratiques portant atteinte à son bon déroulement, a conclu le communiqué. Le secrétaire général du PAM, Mohamed Cheikh Biadillah, avait déclaré samedi dernier que «les chances de Fatima Zahra Mansouri d'être élue lundi première femme maire de la ville de Marrakech sont fortes». Mme Mansouri, élue présidente du Conseil de la ville est donc la deuxième femme maire de l'histoire du Maroc après Asmaâ Chaâbi, ayant présidé la mairie d'Essaouira entre 2003 et 2009.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.