Bac 2019. 150 personnes interpellées pour fraude    AWB lance un emprunt obligataire d'un milliard de dirhams    Maroc Telecom, 1ère privatisation du programme de la LdF 2019    Agression d'une Allemande à Tanger, le suspect arrêté    Vidéo. Sit-in de soutien aux professeurs suspendus    Crise au PAM : la réunion de la commission préparatoire maintenue à Agadir    BAC 2019. Les résultats seront affichés le 26 juin    Larache: Coup d'envoi du 9e festival international d'équitation « Mata »    CAN 2019 : Royal Air Maroc mobilise 54 vols supplémentaires depuis et vers l'Egypte    Relance du secteur immobilier : Fassi Fihri sollicite les MRE    Inauguration officielle du Smap Paris 2019    Dialogue social: à combien s'élève le coût de l'accord ?    Bac: Nouveaux cas de triche!    Visa se mobilise pour la CAN    Enseignement public payant: Le niet des parents    Arabie Saoudite: Le conflit s'intensifie    Marrakech: Le festival des arts populaires fête un demi-siècle    Un salon pour encourager les jeunes à lire    SAEDM et REALITES scellent un partenariat    Copa America : Le Brésil en reconquête sans Neymar    Les sanctions de la Commission de discipline et de fair-play    Meeting International Mohammed VI : Beau plateau attendu aux épreuves de sprint    Le Mpay Forum, un observatoire de veille en Mobile payment, Mobile banking et Fintech    Un roadshow national pour promouvoir l'accès des TPME au financement et à la commande publique    Activités du parti    Attaques contre deux pétroliers en mer d'Oman    Rapatriement des familles de l'EI Que font leurs pays d'origine ?    Pour améliorer le goût de vos aliments, mangez assis !    Insolite : Le tatouage du patron de Twitter    Jessica Préalpato, la pâtissière qui bouscule le dessert    News    Younes Moujahid à la tête de la FIJ    Dialogue social : Le coût global de l'accord s'élève à plus de 14 milliards de dirhams    Zagora à l'honneur du "Moroccan day" aux Etats-Unis    "Rolling Thunder Revue", quand Scorsese s'amuse à raconter Dylan    Nouvelle édition du Moussem culturel international d'Assilah    CAN 2019. Ce qui attend les Lions de l'Atlas    La Fondation nationale des musées s'allie au ministère de la culture    Moujahid, premier journaliste arabe et africain à la tête de la FIJ    Ouyahia écroué, Sellal entendu par un juge d'instruction    Le Suriname salue le rôle de «leader africain» de SM le Roi Mohammed VI    Célébrations de la Fête du Trône. Les consignes du ministère de la Maison royale, du protocole et de la chancellerie    NBA : Toronto fait chuter Golden State et s'offre son premier titre    Taper sur Trump? C'est possible à un salon tech en Chine    Caractère officiel de l'amazigh : Le conseil provincial de Tiznit premier à passer à l'acte    Compromis européen sur un budget de la zone euro    Entre pirates, collision ou missiles, les tankers évoluent en eaux troubles    La protection des données revêt une importance capitale pour Bank Al-Maghrib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Christopher Ross en visite au Maroc
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 29 - 06 - 2009

Dans le cadre de sa nouvelle tournée maghrébine, l'émissaire onusien pour le Sahara, Christopher Ross, est arrivé, samedi 27 juin, au Maroc.
L'envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara, Christopher Ross, est arrivé, samedi 27 juin, au Maroc dans le cadre d'une nouvelle tournée maghrébine, deuxième de son genre depuis sa nomination. A son arrivée à l'aéroport de Rabat-Salé, Christopher Ross a été accueilli par l'ambassadeur représentant permanent du Maroc à l'ONU, Mohamed Loulichki et l'ambassadeur directeur du protocole au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, Abdelouhab Bellouki. L'émissaire onusien devait rencontrer, hier dimanche, les responsables marocains. La nouvelle tournée de M. Ross ambitionne de rapprocher les positions des parties au conflit en vue de relancer le processus de négociation.
Contacté par ALM, Mustapha Naïmi, professeur universitaire et membre du Conseil royal consultatif des affaires sahariennes (CORCAS), a indiqué que «la nouvelle tournée de l'envoyé personnel de l'ONU, Christopher Ross, revêt une importance capitale. La première tournée maghrébine de M. Ross était une visite de prospection et d'évaluation des acquis réalisés par l'ancien envoyé personnel de l'ONU, Peter van Walsum, alors que la visite d'aujourd'hui se rapporte à des volets techniques du dossier». La visite de M. Ross au Maroc comprend ainsi l'examen d'un certain nombre de points techniques du dossier du Sahara.
«A l'ordre du jour de la visite de M. Ross au Maroc figurent l'examen des volets garanties internationales et analyses des dossiers. Concernant le premier point, M. Ross examinera avec les responsables marocains l'intervention d'un certain nombre d'Etats ayant la vocation de suivre le programme de négociation et assurer par leur présence le suivi de chacune des deux positions. Pour ce qui est du deuxième point, la visite comprend l'analyse des différents dossiers sectoriels afin de voir quelles sont les modalités qui peuvent permettre de réaliser un programme d'autonomie locale suffisamment crédible du point de vue international», a expliqué M. Naïmi.
Selon ce membre du CORCAS, M. Ross préside une délégation composée de plusieurs membres de commissions onusiennes qui discuteront avec les diverses commissions des départements ministériels marocains des points techniques relatifs au dossier du Sahara.
Avant d'arriver au Maroc, l'émissaire onusien s'était rendu à Alger, Tindouf et Nouakchott. Ainsi, M. Ross a entamé sa nouvelle visite maghrébine, mercredi 24 juin, par une rencontre avec le président algérien Abdelaziz Bouteflika. Depuis Alger, l'émissaire onusien a affiché son optimisme quant à la possibilité d'une relance rapide des négociations sur l'avenir du territoire du Sahara en indiquant que la recherche du règlement du dossier du Sahara était sur le «bon chemin». Les entretiens ont porté sur tous les aspects du conflit. «Nous avons étudié la manière d'aller de l'avant dans les plus brefs délais et je suis optimiste quant à la possibilité de faire le premier pas vers la solution sans tarder», a précisé M. Ross à l'issue de sa rencontre avec les responsables algériens.
Jeudi 25 juin, M. Ross a rencontré dans les camps des séquestrés à Tindouf le chef du Front séparatiste, Mohamed Abdelaziz. Une visite sans importance aucune, selon plusieurs observateurs qui affirment que le plus important a été dit à l'émissaire onusien à Alger. Christopher Ross s'est rendu par la suite à la capitale mauritanienne, Nouakchott.
Le nouvel envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU avait entamé sa mission de médiateur dans le conflit artificiel à propos de la marocanité du Sahara, par une première tournée, février dernier. Une tournée qui a compris le Maroc, l'Algérie, Tindouf, Paris et Madrid. Les efforts de M. Ross ambitionnent de concilier entre les positions des parties en perspective d'un prochain round de négociations et de parvenir par la suite à une solution définitive du dossier. Une tâche qui s'avère lourde, vu la position du Polisario qui tient fermement à l'organisation d'un référendum d'autodétermination comprenant l'option de l'indépendance et la position de l'Algérie qui fait tout pour maintenir le statu quo dans la région et bloquer ainsi toute avancée vers une solution équitable. Le Maroc, pour sa part, a couronné ses efforts par l'élaboration d'un projet d'autonomie pour les provinces du Sud. Une offre qui a été saluée par les grandes puissances mais aussi par le Conseil de sécurité qui l'a qualifiée à maintes reprises de «sérieuse et crédible».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.