L'istiqlalien Abderrazak Afilal n'est plus    Caricatures outrageuses : le Maroc dénonce une « provocation insultante »    Covid-19 : hausse inquiétante des cas à Rabat-Salé-Kénitra    Bank Al-Maghrib : les indicateurs hebdomadaires    Décès du Combattant Abderrazak Afilal    Nouvelle visite au Maroc du président de la Chambre des représentants de la Libye    La Zambie se dote d' une ambassade au Maroc    Daya de Dar Bouazza bientôt propriété privée ?    Evolution du Coronavirus au Maroc : 3020 nouveaux cas, 197.481 au total, dimanche 25 octobre à 18 heures    A Casablanca, le vélo a le vent en poupe    Le président algérien à l'isolement après plusieurs cas suspects de coronavirus proches    Le Real s'offre le Barça au Camp Nou    Les Rouges voient rouge    La digitalisation, un levier clé pour une montée en gamme de l'industrie agroalimentaire    Le Secrétaire général de l'ONU dévoile le brigandage des polisariens    L'ONMT booste le déploiement de Ryanair sur le Maroc    Les soins du visage digitaux sont-ils l'avenir de la beauté ?    Le Pr. Redouane Rabii a la médecine dans la peau et la patrie dans le cœur    Le coronavirus se propage comme une trainée de poudre    Ahmed Boukouss, recteur de l'Institut Royal de la culture amazighe    "Au détroit d'Averroès ". Une enquête ouverte sur le devenir d'une figure de la pensée    Hommage à Said Taghmaoui au Festival du film d'El Gouna    Budget 2021 : le détail des investissements dans les régions    Le WAC quitte la compétition la tête baissée    Raja de Casablanca-Zamalek reporté au 1er novembre    Botola: Le Libyen Mohamed Anis Saltou rejoint le FUS    France-Plan social : Nokia revoie sa copie    Le Maroc et la République centrafricaine, déterminés à consolider leurs relations bilatérales    PCNS : La démondialisation en débat    Confessions dominicales : De la défense des droits de l'homme à l'exploitation sexuelle    En Méditerranée, l'action du Maroc est guidée par une Vision Royale volontariste    Le blasphème dans le monde : droit ou délit ?    Restreindre oui mais expliquer et contrôler    Beyrouth: L'hôpital marocain de campagne a atteint les objectifs fixés    La classe moyenne agressée!    Agroalimentaire: Secouée par la crise, Danone se réorganise    La Place Jamaâ El Fna renoue avec le spectacle    L'idéal islamique marocain débattu à Pretoria    Pop philo, quand tu nous tiens!    Fouzia Nejjar ou le double défi    Adel Taarab va rester au Benfica    Samsung annonce le décès de son président, Lee Kun-hee    Vaccin anti-covid au Maroc: Dr Ibrahimi donne son point de vue    Ligue 1 : le match Lens-Nantes reporté à cause du Covid-19    Débuts difficiles pour Ziyech avec Chelsea (vidéo)    Covid-19: Mohamed Melihi admis en soins intensifs    Beyrouth : Mission accomplie pour l'Hôpital de campagne marocain (vidéo)    Les figurants du film "L7asla" réclament «leur dû», Sonia Terrab répond    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lancement du 1er Guide des architectures de la ville de Casablanca
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 03 - 05 - 2011

L'Association Casamémoire et la Marocaine Vie viennent de lancer le guide des architectures du XXe siècle de Casablanca. Cet ouvrage présente un échantillonnage varié d'une centaine de bâtiments, sélectionnés parmi des centaines d'autres.
Dans le cadre de la promotion du patrimoine architectural du 20ème siècle au Maroc, la Marocaine Vie en partenariat avec l'Association Casamémoire ont lancé le 1er guide des architectures de la ville de Casablanca. «Le Guide des architectures du XXe siècle de Casablanca» retrace l'histoire architecturale du 20 ème siècle. Il a été préparé par Casamémoire en marge de Mutual Heritage, et co-financé par l'Union européenne dans le cadre du programme Euromed Heritage. «Ce Guide représente un ouvrage de référence. Il présente un échantillonnage varié d'une centaine de bâtiments, sélectionnés parmi des centaines d'autres aussi dignes d'intérêt», a souligné Abderrahim Kassou, président de l'Association Casamémoire, lors de la présentation du guide, mardi 26 avril à Casablanca. L'objectif de ce guide est de sensibiliser le maximum de gens à la richesse du patrimoine architectural moderne de Casablanca, à sa vulnérabilité, et surtout à l'obligation de conjuguer les efforts pour le sauvegarder et le protéger afin de bâtir une mémoire collective pour les générations futures. «Nous sommes engagés à contribuer à la préservation et la protection du patrimoine marocain. C'est pour cette raison que nous avons signé ce partenariat», a indiqué pour sa part Jean Elia, administrateur, directeur général de la Marocaine Vie. Parmi les bâtiments dévoilées, on note les constructions relevant de style néo-marocain emblématique des villes nouvelles du pays et caractérisé par une heureuse et originale synthèse entre l'architecture moderne cubiste et des arts traditionnels locaux revivifiés.
Egalement, sont montré de forts beaux exemples de l'art déco, esthétique qui grâce à l'action de sensibilisation de Casamémoire est de plus . «Plusieurs sources ont permis de rassembler les informations sur les bâtiments répertoriés dans ce guide des architectures de Casablanca. La majorité des connaissances est fournie par l'ouvrage de référence de Jean-Louis Cohen et Monique Eleb, figure d'une aventure urbaine», a expliqué M. Kassou. Notons que Mutual Heritage est un projet sur le patrimoine architectural et urbain récent dans le monde méditerranéen. Il vise à identifier, documenter et promouvoir le patrimoine récent des 19ème et 20ème siècles, afin d'encourager l'intégration du patrimoine culturel dans la vie économique et sociale actuelle. Mutual Heritage est mis en œuvre par un Consortium coordonné par Citeres (CNRS et Université François Rabelais, Tours, France) et composé de Casamémoire et l'Ecole nationale d'architecture de Rabat l'Association de sauvegarde de la médina et l'agence Riwaq en Palestine.
Guide des architectures du XXe siècle de Casablanca
Le Guide des architectures du XXe siècle de Casablanca est édité par la revue Maure et Graphely. Il constitue un véritable laboratoire des mouvement architecturaux internationaux des années 1910 aux années 1960. L'art-déco, le néo-marocain, le Bauhaus, le fonctionnaliste et autre style brutaliste ont pu s'y développer avec une audace et sur une échelle incontestablement exceptionnelles dans le monde, ainsi que l'atteste l'ensemble des spécialistes. Ce premier guide digest et pratique, présentant plus d'une centaine de bâtiments représentatifs s'adresse aussi bien aux étudiants et chercheurs qu'au grand public amoureux ou simplement curieux de cette cité à la physionomie si particulière.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.