Service militaire : Plus de 900 candidats accueillis à Larache    Cinq morts dans une bousculade avant le concert de Soolking    Divided G-7 Leaders Headed for Clashes at Tense French Summit    Tétouan : Un jeune homme se donne la mort par pendaison    Casablanca : 3 ans de prison pour un escroc récidiviste    La première journée dominée par les Sud-africains : Le Maroc décroche la médaille de bronze au relais 4x100m nage libre    Vidéo : Luis Suarez poursuivi par des fans à Tanger…    Renaissance Sportive de Berkane : Fouzi Lekjaa quitte la présidence    Le troisième Festival national de Marmoucha du 30 août au 1er septembre    11ème Festival «Voix de Femmes» de Tétouan : Daoudia, Najat Rajoui et les autres    Le droit à la TERRE !    Jeux Africains: Les Lionnes font mieux que les Lionceaux    Belksiri : Arrestation d'un multirécidiviste apparu sur les réseaux sociaux en possession d'armes blanches    Label'Vie récompense les bacheliers    RFI : C'est un véritable défi que le Maroc a relevé    Actifs immobiliers. Baisse des prix d'environ 1% au 2e trimestre    Barid Al-Maghrib participe au concours du plus beau timbre-poste lancé par PUMED    Classe moyenne : Une reconnaissance royale    Cristina López Barrio: Tanger la «captivante»    Budget des régions. Le dispositif projeté pour 2020    Marquage fiscal : En cas de victoire, De La Rue peu soucieux d'honorer son contrat ?    La mode veut agir pour l'environnement, mais sans contraintes    Souss-Massa : Plus de 2 MMDH pour 83 projets au 1er semestre 2019    Edito : Rentrée    Le patron de la Fed joue gros avec son discours vendredi    Tensions et dissensions attendues au sommet du G7 qui s'ouvre samedi en France    Ocean Viking: Les réserves de nourriture s'épuisent (MSF)    Italie: le Premier ministre Giuseppe Conte démissionne…    «Les Forces Armées Royales, la Marche de la fidélité et l'esprit du renouveau» : Un livre qui traite de l'action royale permanente en faveur de la modernisation des FAR    Parlement. Vacances prolongées ?    Initiative «Cinéma sur la Muraille» : Le 7ème art à l'honneur à Essaouira    M'barek Boussoufa rejoint le club d'Al-Sailiya    Le régime syrien va permettre aux civils de sortir de la région d'Idleb    News    Le partenariat Afrique-Indonésie doit reposer sur une logique gagnant-gagnant    Vers le renforcement de la coopération entre le Parlement marocain et l'UIP    Mise en service à Rabat des nouveaux autobus    Féminicide à Sidi Slimane    Divers    Faire souvent la sieste, un signe précoce d'Alzheimer ?    Le Maroc et les Iles Fidji veulent booster leurs relations    Le Soudan se dote d'un nouveau pouvoir    L'ultime défi de l'Imperatore Franck Ribéry à la Fiorentina    Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions : L'IRT gagne mais sa qualification reste compromise    Abdelhamid Azzubair, un artiste éclectique qui exalte la calligraphie arabe    Dwayne Johnson récupère sa place d'acteur le mieux payé au monde    Le Festival international de Volubilis de musique mondiale traditionnelle de retour à Meknès    L'orchestre philharmonique Symphonyat attendu à l'hippodrome de Casablanca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Santé et éducation: Des défis de taille à relever
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 21 - 11 - 2011

Les droits de l'enfant au Maroc restent confrontés à de nombreux défis malgré des progrès notoires dans différents domaines. D'importantes disparités persistent entre le milieu rural et le milieu urbain, à commencer par l'éducation.
Les droits de l'enfant au Maroc restent confrontés à de nombreux défis malgré des progrès notoires dans différents domaines. D'importantes disparités persistent entre le milieu rural et le milieu urbain, à commencer par l'éducation. Le taux d'analphabétisme est de 34% en milieu urbain contre 67% en milieu rural. La préscolarisation est de 65% en milieu urbain et de moins de 36% en milieu rural. C'est ce qu'indique l'Unicef dans un document publié à l'occasion du 22ème anniversaire de la Journée mondiale de l'enfance célébré le 20 novembre. L'Unicef relève que le taux de scolarisation au secondaire collégial (12-14 ans) s'élevait à 44% en 2009. Le taux net de scolarisation au collégial est de 68,4% en milieu urbain contre seulement 16% en milieu rural. Pour les filles vivant en milieu rural, il n'est que de 16% contre 22,5% pour les garçons. La situation n'est guère meilleure dans la santé. L'Unicef note que la mortalité infanto-juvénile est trois fois plus élevée pour le quintile inférieur le plus pauvre que pour le quintile supérieur le plus riche (78 décès pour 1.000 naissances vivantes contre 26 décès pour 1.000 naissances vivantes). En milieu rural, ce pourcentage est de 69°% contre 38°% en milieu urbain. Quant à la mortalité maternelle, celle-ci est de 73 pour 100.000 naissances vivantes dans les villes contre 148 pour 100.000 naissances vivantes dans les campagnes. Pour relever ces défis, l'Unicef et le Maroc suggèrent différentes actions dans le plan-cadre d'assistance des Nations Unies (UNDAF) qui s'inscrit dans leur nouveau programme de coopération 2012-2016. Ce plan agréé par le gouvernement marocain s'articule autour de 5 domaines d'intervention : le renforcement de la qualité de l'éducation et de la formation, l'amélioration de la santé de la mère et de l'enfant, le développement socio-économique et la réduction de la vulnérabilité et des inégalités, la consolidation de la gouvernance démocratique sensible au genre, la protection de l'environnement. L'intervention propre à l'Unicef comprend 3 grands axes en vue d'accompagner la réalisation d'un Maroc digne de ses enfants. Ces axes portent sur l'accélération pour la réalisation des OMD (santé et éducation), la mise en place d'un environnement protecteur (politiques sociales et protection), l'équité et décentralisation (développement local). Un budget de plus de 32 millions de dollars sera mobilisé pour accompagner la réalisation de ces interventions. Le programme portant sur la survie de l'enfant contribuera à réduire la mortalité des mères et des enfants dans deux régions qui restent en retard dans la réalisation des OMD et à développer des politiques nationales de santé plus équitables, y compris la lutte contre le VIH/sida chez les enfants, adolescents et jeunes. Pour sa part, le programme de protection de l'enfance ciblera l'appui aux capacités nationales pour promouvoir une approche globale alliant la prévention aux interventions de prise en charge. Sur le volet éducation, l'Unicef mise sur l'éducation de qualité à travers l'introduction d'approches et d'outils pédagogiques innovants (gestion pédagogique des établissements scolaires, rénovation des curriculums, soutien pédagogique et méthodes pédagogiques particulièrement pour les enfants ayant des difficultés d'apprentissage). Ce programme ciblera les enfants et adolescents défavorisés et ayant des besoins spécifiques.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.