Reprise de l'activité des cafés et restaurants    Le gouvernement à l'écoute des syndicats    Le tabagisme tue!    Maroc : allègement du déficit commercial à fin avril    Est-ce que la Bourse sur-anticipe la reprise?    Un exercice difficile dans des conditions difficiles    Pillages et échauffourées aux Etats-Unis malgré des couvre-feux    Hong Kong: Le Parlement chinois adopte sa «loi sur la sécurité»…    Message de condoléances de SM le Roi à Mme Hélène El-Youssoufi, veuve du défunt    TAS. WAC-EST, Ahmad Ahmad livre sa version des faits    Yunis Abdelhamid nominé pour le Trophée Marc-Vivien Foé    Tunisie: le championnat reprendra le 2 août    Message de condoléances du PPS à l'USFP    Le parcours original du grand combattant    Utilisation des Big Data et de l'Intelligence Artificielle dans le combat contre le Coronavirus [Analyse]    L'intervention remarquée de Benchaâboun devant les membres du conseil d'administration de la CGEM [Vidéo]    CGEM: Les pertes des industries culturelles et créatives estimées à 2 milliards de dirhams    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture…    Coronavirus : 15 gymnases mobilisés à Rabat pour le Bac 2020    Coronavirus : 3 nouvelles contaminations, aucun nouveau décès et 5.412 guérisons au total dimanche 31 mai à 10h00    Message de condoléances de SM le Roi à la veuve du grand militant, feu Abderrahmane El-Youssoufi    Marché pour l'acquisition de 2 millions de tests Covid-19 : Le Ministère de la Santé réagit    Abderrahmane El Youssoufi a présenté son bilan à la nation    L'OMDH rend hommage à l'un de ses fondateurs    L'homme de l'alternance n'est plus    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    Les grands travaux du gouvernement El Youssoufi    Abderrahmane El Youssoufi : Un homme d'Etat au service de la culture    Danielle Skalli tire sa révérence    À quoi sert la littérature en période de confinement?    Abderrahmane Youssoufi personnifiait l'histoire du Maroc    Technocrates, gouvernement d'union nationale…: Le Maroc peut-il se permettre ces changements en plein Covid-19?    Mort de Guy Bedos    Le CNDH lance un appel au respect des droits des travailleurs    L'INDH s'investit dans la formation à distance à Khénifra    Un Casque bleu marocain honoré par les Nations unies    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    Tarik El Malki : Il convient de mettre de côté la doxa libérale pour un temps    Le chef du gouvernement entame ses concertations avec les partis politiques représentés au Parlement    Relaxé, Rafiq Boubker présente ses excuses    L'auteur de la saga Harry Potter met en ligne un conte pour les enfants confinés    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    «Living in Times of Corona», des films de l'intérieur    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Santé et éducation: Des défis de taille à relever
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 21 - 11 - 2011

Les droits de l'enfant au Maroc restent confrontés à de nombreux défis malgré des progrès notoires dans différents domaines. D'importantes disparités persistent entre le milieu rural et le milieu urbain, à commencer par l'éducation.
Les droits de l'enfant au Maroc restent confrontés à de nombreux défis malgré des progrès notoires dans différents domaines. D'importantes disparités persistent entre le milieu rural et le milieu urbain, à commencer par l'éducation. Le taux d'analphabétisme est de 34% en milieu urbain contre 67% en milieu rural. La préscolarisation est de 65% en milieu urbain et de moins de 36% en milieu rural. C'est ce qu'indique l'Unicef dans un document publié à l'occasion du 22ème anniversaire de la Journée mondiale de l'enfance célébré le 20 novembre. L'Unicef relève que le taux de scolarisation au secondaire collégial (12-14 ans) s'élevait à 44% en 2009. Le taux net de scolarisation au collégial est de 68,4% en milieu urbain contre seulement 16% en milieu rural. Pour les filles vivant en milieu rural, il n'est que de 16% contre 22,5% pour les garçons. La situation n'est guère meilleure dans la santé. L'Unicef note que la mortalité infanto-juvénile est trois fois plus élevée pour le quintile inférieur le plus pauvre que pour le quintile supérieur le plus riche (78 décès pour 1.000 naissances vivantes contre 26 décès pour 1.000 naissances vivantes). En milieu rural, ce pourcentage est de 69°% contre 38°% en milieu urbain. Quant à la mortalité maternelle, celle-ci est de 73 pour 100.000 naissances vivantes dans les villes contre 148 pour 100.000 naissances vivantes dans les campagnes. Pour relever ces défis, l'Unicef et le Maroc suggèrent différentes actions dans le plan-cadre d'assistance des Nations Unies (UNDAF) qui s'inscrit dans leur nouveau programme de coopération 2012-2016. Ce plan agréé par le gouvernement marocain s'articule autour de 5 domaines d'intervention : le renforcement de la qualité de l'éducation et de la formation, l'amélioration de la santé de la mère et de l'enfant, le développement socio-économique et la réduction de la vulnérabilité et des inégalités, la consolidation de la gouvernance démocratique sensible au genre, la protection de l'environnement. L'intervention propre à l'Unicef comprend 3 grands axes en vue d'accompagner la réalisation d'un Maroc digne de ses enfants. Ces axes portent sur l'accélération pour la réalisation des OMD (santé et éducation), la mise en place d'un environnement protecteur (politiques sociales et protection), l'équité et décentralisation (développement local). Un budget de plus de 32 millions de dollars sera mobilisé pour accompagner la réalisation de ces interventions. Le programme portant sur la survie de l'enfant contribuera à réduire la mortalité des mères et des enfants dans deux régions qui restent en retard dans la réalisation des OMD et à développer des politiques nationales de santé plus équitables, y compris la lutte contre le VIH/sida chez les enfants, adolescents et jeunes. Pour sa part, le programme de protection de l'enfance ciblera l'appui aux capacités nationales pour promouvoir une approche globale alliant la prévention aux interventions de prise en charge. Sur le volet éducation, l'Unicef mise sur l'éducation de qualité à travers l'introduction d'approches et d'outils pédagogiques innovants (gestion pédagogique des établissements scolaires, rénovation des curriculums, soutien pédagogique et méthodes pédagogiques particulièrement pour les enfants ayant des difficultés d'apprentissage). Ce programme ciblera les enfants et adolescents défavorisés et ayant des besoins spécifiques.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.