Najib Bensbia se glisse parfaitement dans une peau féminine    UE : Nouveau financement de 30 millions d'euros au Liban    Covid-19 à Tanger: les autorités ferment le marché de Hay Benkirane    Crédit immobilier : Bank Of Africa lance la 1ère plateforme en ligne de crédit immobilier    Change: les devises étrangères contre le dirham marocain    Casablanca: une voiture folle provoque d'importants dégâts sur l'autoroute (VIDEO)    Covid-19: les Philippines, premier pays à réimposer un large confinement    Elections sénatoriales-Egypte: un Marocain à la tête d'une mission d'observation    Conférence de soutien au Liban: 250 millions d'euros d'aides internationales    Violation de l'état d'urgence sanitaire: 742 personnes poursuivies à Taroudant    Botola Pro D1 : programme de la 21ème journée    21ème journée de la Botola Pro D1 : Des rencontres à couteaux tirés    Une humble pensée d'une petite germe nommée Abderrahmane El Youssoufi    La rentrée scolaire, c'est dans trois semaines    Dépression : La vitamine D ne sert à rien    Le Groupe OCP fête ses 100 ans d'existence    Frère Jean, ex-photographe de mode devenu moine orthodoxe dans les Cévennes    Le MMVI retrace la genèse artistique au Maroc    Les œuvres de l'artiste danoise Lene Wiklund illuminent l'espace Dar Souiri    Ligue des champions Messi au rendez-vous de Lisbonne    D'aucuns prônent un dépistage massif en faveur du personnel soignant    Signature d'une convention d'objectifs pour le développement du football féminin    Recul des ventes de la quasi-totalité des secteurs au premier semestre    Classée 2ème destination dans le monde : La ville ocre dans le top 25 du TripAdvisor    Réouverture des salles de sport    Covid-19 / Maroc: Les guérisons augmentent nettement    Rentrée scolaire: le ministère réagit à des informations « erronées »    Coronavirus : 1.230 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 33.237 cas cumulés dimanche 9 août à 18 heures    Manchester City bourreau du Real de Zidane    La FIDHOP s'oppose au 3e mandat de Ouattara    Au bord du naufrage!    «Les petits porteurs ont aussi soutenu le MASI»    Le Bayern et le Barça en quart !    Le gouvernement libanais exprime sa gratitude pour l'initiative royale    Coronavirus: 23 joueurs et membres du staff de l'Ittihad de Tanger testés positifs    Colombie: Arrestation de l'ancien président Alvaro Uribe    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    «De l'encre sur la marge» de M'barek Housni    Casablanca à l'heure de son premier festival de Hip-Hop «On-line»    France: Une explosion fait 8 blessés à Antibes    Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    Un dimanche chaud dans la majeure partie du Maroc    Liban Message plein d'émotion de Majda Roumi au milieu des décombres (Vidéo)    Rabat: une nouvelle expo au Musée Mohammed VI    Fonds d'investissement stratégique : le décret arrive au parlement    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





W) WikiLeaks, le portail qui a semé la panique de par le monde
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 29 - 12 - 2011

Julian Assange jouit d'une grande notoriété de par le monde. Aussi, il est très actif sur Twitter où il est suivi par plus de 1,2 million d'internautes.
Qui aurait pu penser que les secrets d'Etats seraient dévoilés ? Le portail WikiLeaks, fondé par l'Australien Julian Assange, a défrayé la chronique en diffusant des documents qualifiés de «secrets» sur la réalité de plusieurs événements ayant marqué le monde. Y figurent, entre autres, des informations relatives au Pentagone et aux attentats du 11 septembre 2001. A leur tour, les chefs d'Etat ne sont pas en reste. Ainsi, le président français Nicolas Sarkozy est jugé, selon WikiLeaks, «susceptible et autoritaire» par l'ambassade des Etats-Unis. Pour sa part, Angela Merkel aurait «peur du risque» et manquerait «d'imagination». Le président afghan Hamid Karzaï est qualifié «d'extrêmement faible». Tous ces leaks, signifiant fuites, ne sont pas restées inaperçues et ont attiré des ennuis à Julian Assange. En août 2010, il est accusé d'agressions sexuelles par deux femmes de son entourage. Il fait alors l'objet d'un mandat d'arrêt lancé contre lui par une procureure suédoise. Quatre mois après, le fondateur de WikiLeaks est arrêté par la police de Londres à la diligence de la Suède. Après neuf jours de détention, il est assigné à résidence dans un manoir à trois heures de la capitale britannique. En février 2011, un jugement d'extradition vers la Suède est prononcé contre Julian Assange. Mais, il ne croise pas les bras, il fait appel. Un jugement confirmant l'extradition a été rendu en novembre. Parallèlement, il décide de publier ses Mémoires. A cet effet, il a signé un contrat avec Canongate, une maison d'édition écossaise, stipulant qu'il devrait se faire assister par un écrivain pour la rédaction de son autobiographie. Au fil du temps, Julian Assange n'était pas satisfait des prestations de son co-auteur et des éditeurs. Nonobstant, l'éditeur a décidé de publier l'ouvrage portant l'intitulé «The Unauthorized Autobiography». Malheureusement, cette publication n'a pas rapporté gros à son auteur qui n'a cessé de porter un grand intérêt au portail qu'il a fondé notamment en ce qui concerne son financement. Ceci étant, Julian Assange jouit d'une grande notoriété de par le monde. Aussi, il est très actif sur Twitter où il est suivi par plus de 1,2 million d'internautes. Quant à son procès relatif à Wikileaks, il est toujours suivi par les autorités.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.