Le Mali se retire du G5 Sahel    Liban: faible affluence aux premières législatives depuis le début de la crise    Maroc: les transferts d'argent ont bondi de 40% en 2021    Trafic aérien: L'ONDA table sur un taux de récupération de 75% en 2022    Somalie: Hassan Cheikh Mohamoud élu président    Botola Pro D2 : L'Union Touarga accompagne le MAT en première division    DGSN: 66 ans d'engagement renouvelé au service du Royaume    Youssef En-Nesyri assure la qualification de Séville pour la Ligue des champions (VIDEO)    Avant le derby, le Raja ne se rassure pas face à Oued Zem (VIDEO)    Maroc : L'ONDA table sur un taux de récupération de 75% du trafic aérien    Maroc : Abdeljaouad Belhaj élu membre du conseil d'administration de l'IBA    Coupe Mohammed VI de karaté : Le Marocain Abdelaali Jina remporte la médaille d'or    Coupe de la CAF : La Renaissance Berkane qualifiée pour la finale    Décès du président des Emirats : Moulay Rachid représente le roi à la présentation des condoléances    Le PIB agricole devrait baisser de 14% en 2022    Terrorisme : 6 morts dont 3 enfants dans un attentat-suicide au Pakistan    Al Hoceima / Communes : Remise de 18 bus scolaires et 7 ambulances    Sidi Kacem / CRM : La création d'un centre de formation requise    Maroc : la demande de sécurité et de l'ordre social en des mains sûres, grâce à la DGSN    Villa des Arts / Rabat : Amateurs et pros célèbrent le théâtre d'impro !    Le Prince Moulay Rachid représente le Roi à la présentation des condoléances suite au décès de Cheikh Khalifa Ben Zayed Al Nahyane    Message de condoléances et de compassion de SM le Roi à SA Cheikh Mohammed Ben Zayed Al Nahyane    «La voix de la Palestine», enterrée à Jérusalem    SM le Roi félicite le Président du Paraguay à l'occasion de la fête nationale de son pays    Réélection de Mohamed Khalidi à la tête du parti de la Renaissance et de la Vertu    Hilale mouche l'ambassadeur algérien pour sa schizophrénie au sujet de l'autodétermination    Policy Center for the new south: La plus grande flambée des prix en 50 ans    Coronavirus au Maroc: 89 contaminations et zéro décès ce dimanche    DGSN: 66 ans de sacrifices et d'engagement renouvelé au service du citoyen et de la patrie    Températures prévues pour lundi    Voyages au Maroc. Levée de la double exigence « test PCR » plus « pass vaccinal » avant l'opération Marhaba 2022    Amina Bouayach: «L'accès aux droits sociaux et économiques reste un vœu pieux pour de nombreuses couches sociales»    Marathon de Marrakech : L'Ethiopien Dida et la Marocaine Gardadi remportent la 32ème édition    Le dirham se déprécie de 0,61% face à l'euro du 5 au 11 mai    SM le Roi adresse un ordre du jour aux Forces Armées Royales    France. Zouhair Bennani, « le prince du supermarché marocain » qui inquiète    Coupe de la CAF : La RSB veut rééditer son exploit de 2020    «Ne me donnez pas de trophées, donnez-moi de l'argent!»    Au CRSC, Kamelia Zarkani tisse des liens entre le Maroc et la Russie    DGSN: 66 ans de sacrifices infinis au service du citoyen et de la patrie    Commémoration : Allal El Fassi, le leader à la pensée plurielle    Magazine : Amine Naji, pour le meilleur et pour l'avenir    Hommage : Abderrahim Samadi n'avait pas tout dit    Paris: Rencontre sur les perspectives des écosystèmes économiques au Maroc    Nizar Baraka souligne la contribution remarquable des Marocains de l'étranger à l'économie nationale    Décès de Fred Ward, l'acteur de « Tremors »    Explosion créative pour les 13 ans de la Fondation Ali Zaoua    25.000 festivaliers et 5.000 écoliers à la 20ème édition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Algérie : Les législatives auront lieu le 30 mai
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 27 - 02 - 2002

Les élections législatives en Algérie auront lieu le 30 mai 2002. C'est ce qu'a annoncé lundi en Conseil des ministres le président Abdelaziz Bouteflika.
Selon l'agence officielle algérienne APS, la précédente législature élue en 1997 sous la présidence de Liamine Zeroual prendra officiellement fin le 5 juin. Et la loi algérienne stipule que le corps électoral doit être convoqué au moins 90 jours avant le scrutin. L'APS ajoute que Abdelaziz Bouteflika a demandé à l'Exécutif d'engager sans délai les consultations avec les partis politiques et la société civile. Il a chargé personnellement le chef du gouvernement, Ali Benflis, de mettre en place une commission gouvernementale pour coordonner les actions nécessaires à la bonne tenue des élections.
L'annonce de cette échéance électorale, très attendue, intervient alors que la situation sécuritaire connaît une amélioration, suite aux nombreuses opérations de ratissage déclenchées par l'armée algérienne dans les régions où les groupes armés sont encore actifs à savoir la Kabylie et certains massifs forestiers de l'ouest algérien. Elle intervient, également, au dixième mois de la crise en Kabylie, opposant la population de cette région à la gendarmerie nationale accusée d'abus de pouvoir. Le bilan officiel est de 60 morts parmi les manifestants, près de 2.000 blessés et d'importants dégâts matériels. Le 20 février, M. Bouteflika avait reçu pour consultations, en prévision des élections, tous les partis politiques représentés à l'Assemblée Populaire Nationale (APN), à l'exception du Front des Forces Socialistes (FFS) qui a décliné l'invitation. Toutes les formations, à l'exception du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) et du FFS qui ont réservé leur réponse, ont affirmé qu'elles se présenteraient lors du prochain scrutin. Composée jusque-là de 380 députés, la prochaine assemblée sera formée de 389 sièges.
Une évolution due à l'augmentation de la population et au changement de statut d'Alger qui de gouvernorat en 1997 est redevenu wilaya (département) depuis. En 1997, l'Assemblée Populaire Nationale issue des urnes avait consacré le Rassemblement Nationale Démocratique (RND), un parti politique créé un peu plus de deux années auparavant pour soutenir la candidature à la présidence de Liamine Zeroual.
Le Front de Libération National (FLN), l'ancien parti unique, s'était hissé à la deuxième place en nombre de sièges suivi du Mouvement pour la Société et la Prospérité (MSP) de Mahfoud Nahnah, ex-Hamas, avec une cinquantaine de sièges. La majorité était détenue par le RND et le FLN. Derrière ces trois partis, on retrouvait, avec 20 siéges chacun, le Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD) de Saïd Sadi et le FFS de Hocine Aït Ahmed, les deux frères ennemis implantés principalement en Kabylie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.