Taxe de solidarité. Elle est où la justice sociale?    PLF2021: Budgets sectoriels, démarrage de la valse des ministères    Fitch ratings. El Othmani prend pour (son Investment) grade    Marocains du monde : des concertations pour étudier les moyens de fournir un logement    Média algérien : Abdelmadjid Tebboune souffrirait de sérieux problèmes cérébraux    Grippe saisonnière: Vaccin, vers un remake de la « piraterie » dans les aéroports?    Résidents étrangers au Maroc : Des titres de séjour de nouvelle génération    Sahara marocain : La France appelle à ne pas entraver le trafic commercial et civil à Guerguerat    Attentat de Nice: une deuxième personne placée en garde à vue    La DGSN lance une nouvelle génération des titres de séjour des étrangers résidant au Maroc    Clusters dans les mosquées: la mise en garde d'un responsable    Disneyland Paris. Une fermeture qui annonce un autre confinement début 2021    Coronavirus : nouvelles mesures restrictives à Al Hoceima    Températures prévues pour le samedi 31 octobre 2020    Météo : ciel dégagé au Maroc ce samedi 31 octobre    Sahara marocain : Les Américains reconfirment leur appui à l'initiative marocaine d'autonomie    Etude. Ces signes astrologiques les plus intelligents    Impôt sur les sociétés : une chute de 27,76% des recettes en 2021    Sahara marocain : Le Conseil de sécurité renouvelle pour une année le mandat de la MINURSO    Raja-Zamalek : la date des demi-finales a été fixée    Coronavirus : Cristiano Ronaldo est négatif    Le Maroc signe deux accords de coopération avec le Rwanda    Le Gabon réitère son appui à la marocanité du Sahara    Fonds Central d'Intervention pour les Urgences Humanitaires : Le Maroc, membre du Groupe consultatif    Vidéo : Profil de l'auteur tunisien de l'attentat de Nice (vidéo)    Turquie : la nostalgie du Califat    La journaliste Kaima Belouchi endeuillée    Evolution du coronavirus au Maroc : 3256 nouveaux cas, 215.294 au total, vendredi 30 octobre à 18 heures    Al Hoceima : Un couvre-feu nocturne et de nouvelles mesures à partir de dimanche soir    Séisme : Des morts et blessés à l'ouest de la Turquie    Coronavirus : Ahmad Ahmad testé positif (CAF)    Réseau FCA Morocco : La Continentale s'implante à Dar Bouazza    Le Qatar va sanctionner l'auteur des frottis forcés à l'aéroport de Doha    La 17ème édition du festival des Andalousies Atlantiques d'Essaouira sera virtuelle    Safae et Hanae répondent à la femme prétendant être leur vraie mère (VIDEO)    1ère édition de «Talents Africains» : Attijariwafa bank allie les jeunes et compétences pour l'avenir du continent    Algérie : Une économie au bord de la banqueroute    Dialogue libyen : les efforts marocains salués par le Parlement arabe    Malaisie. Mahathir veut tuer des millions de Français    Nizar Baraka présente ses condoléances à la famille de Mohamed Melihi    Mohamed Melehi est décédé mercredi : Un pionnier de l'art contemporain emporté par la Covid-19    Covid-19: Confinement général en France (VIDEO)    Hamza Sahli, un marathonien ambitieux pour graver son succès aux JO deTokyo    S.M le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection à la tête de la CAVB    Ligue des champions : Le Real échappe au pire    Paris: l'artiste-peintre marocain Mohamed Melehi succombe au covid-19    Vernissage à la Villa des arts d' une exposition rétrospective de l' artiste-peintre Bouchaib Habbouli    Que la paix soit sur l'ensemble de l'humanité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'université privée Mundiapolis
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 07 - 09 - 2012

Pour lancer sa nouvelle année académique, l'université privée Mundiapolis a procédé à une présentation de son campus, des filières et de ses partenariats stratégiques. Située dans la zone pôle formation aéropole Mohammed V, l'université est composée de trois entités académiques : la Business School (Polyfinance), l'Ecole d'ingénieurs et l'Institut des sciences politiques, juridiques et sociales. Ces entités offrent des programmes diversifiés dans les parcours grandes écoles (Bac+5), licences et masters. Ces programmes comprennent notamment: gestion des entreprises, marketing, ingénierie financière, audit et contrôle de gestion, informatique, réseaux et télécommunications, électronique, génie industriel, droit des entreprises, droit des affaires, sciences politiques et métiers de la gouvernance. Aussi, pour joindre l'utile à l'agréable, Mundiapolis a mis à la disposition de ses étudiants un campus qui s'étale sur une superficie de 21.000 m2. Il dispose de nombreuses infrastructures, notamment un auditorium de 350 places, une bibliothèque de 400 m2, une agence bancaire, une résidence de 72 lits pour les étudiants, des salles de sports, etc. «A l'Université Mundiapolis, nous estimons que notre campus, inspiré du système américain, permet de bien préparer nos étudiants à la réussite de toute une carrière, à l'efficacité au service de leur entreprise, et à être des agents de développement qui pourront contribuer pleinement à l'aboutissement des évolutions politiques, économiques et sociales qui sont en cours dans notre pays», a déclaré Dr Amine Bensaid, président de Mundiapolis.
Par ailleurs, l'université a été sélectionnée par Google en tant que membre de son réseau mondial de 25 universités et son laboratoire d'idées (think tank) consacré à l'étude et à la défense de la libre circulation de l'information sur Internet. De plus, Mundiapolisn, toujours en partenariat avec Google, s'implique dans l'optimisation de l'outil internet pour les PME au Maroc. Le but ultime de cette recherche est d'améliorer les performances des PME marocaines grâce à l'utilisation d'outils de gestion et de collaboration sur Internet, permettant ainsi aux entreprises de profiter des opportunités du marché, de réduire leurs coûts et de générer des flux de trésorerie.
Cerise sur le gâteau, Mundiapolis s'engage, selon Dr Bensaid, «à offrir 100 bourses d'études totales ou partielles». L'objectif étant d'«accompagner la dynamique de l'état en rendant une formation de qualité accessible à la classe moyenne marocaine, et assurer la diversité socio-économique de nos étudiants, contribuant ainsi à la richesse et l'adéquation de nos formations pour l'environnement marocain», conclut le président.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.