Drame migratoire : Au moins 32 poursuites en détention à Nador    Maroc : Spirit AeroSystems lance la production des composants du fuselage de l'Airbus A220    Les images chocs de l'assaut sur la clôture Nador/Melilia (VIDEO)    Covid-19: 715 nouveaux cas au Maroc    Drame de Melilla : Le PPS veut porter l'affaire au Parlement    Mellilia ou l'horreur du Hrig violent    USA: Face à un manque criant d'effectifs, des compagnies aériennes annulent près de 700 vols    Casablanca : 1er Forum africain du théâtre social    Technologie GPON : ce qu'il faut savoir…    Algérie: deux morts dans des feux de forêt    « Roh El Mellah », le savoir faire juif transmis aux artisans    African Lion 2022: une haute délégation maroco-américaine visite l'hôpital de campagne à Taliouine    Maroc. Africa Motors lance officiellement la marque automobile Chery    L'ONEE au cœur du développement des provinces du sud    Melilla : Le CNDH crée une mission d'information à Nador et environs    Affaire Fadel Breica contre Brahim Ghali : Le juge de l'Audience nationale rejette la demande loufoque de Ghali concernant ce qu'il nomme « un plan marocain pour « faire pression » sur l'Espagne », car sans preuve judiciaire    Une ministre israélienne brille en caftan marocain (PHOTOS)    Khouribga / 21ème édition du Festival des Abidat Rma : Art vivant et patrimoine éternel    El Jadida / Moussem Moulay Abdellah Amghar : 3600 cavaliers et 500.000 visiteurs sont attendus    Allemagne/aéroports: des travailleurs étrangers pour pallier la pénurie de mains-d'œuvre    Jeux Méditerranéens - Foot / Maroc-France (0-1) : Les Marocains battus sur un penalty en attendant l'Algérie ce mardi    Coupe arabe U20 : Les Lionceaux de l'Atlas hérite du groupe 6    Oran. Des boxeurs croates victimes d'intoxication alimentaire    Migration: Des ambassadeurs africains expriment leur disposition à collaborer avec le Maroc    Maroc : Mise en échec d'une opération collective d'immigration près de la clôture de Ceuta    Infrastructure: Biden annonce une initiative mondiale de 200 milliards $    Affaire Brahim Saadoun : Le père appelle le gouvernement à intervenir et se confie sur les croyances religieuses de son fils    Le CFCM 20 ans après : l'institution ressemble davantage à une vitrine qu'à une réalité    Migration illégale: Sanchez qualifie le Maroc de "partenaire stratégique" qui se bat contre les mafias internationales    Maroc : Six nouveaux monuments historiques d'El Jadida inscrits patrimoine national    Le cri d'alerte de la société civile    Rapport : La baignade déconseillée sur 23 plages au Maroc    Centre national de l'arganier: Sadiki donne le premier coup de pioche    Latifa Akharbach plaide pour un dialogue inclusif et égalitaire à Sofia    Tourisme : Rabat mise sur son attractivité culturelle    Festival Gnaoua : La 24ème édition à partir du 22 juin 2023 à Essaouira    6,17 millions DH accordés à 14 festivals    Marathon de pétanque de Casablanca: Le Stade Marocain (hommes) et Chabab Khénifra (dames) remportent le titre    Algérie: séisme de magnitude 5,1 près d'Oran, panique générale    Botola: résultats complets et classement (28ème journée)    Classement mondial futsal : le Maroc se hisse à la 10e place (VIDEO)    Baccalauréat : 573 individus interpellés pour leur implication présumée dans des actes de fraude (DGSN)    BAM: Les exportations de la construction automobile prévues à 52,6 MMDH en 2022    L'AMIC publie son rapport sur l'impact du capital-investissement au Maroc    La récession serait inévitable pour certains pays, prévient la Banque mondiale    Cannabis médicinal: l'expérience israélienne rayonne à Casablanca    Météo: les prévisions du lundi 27 juin    Drame migratoire : Accusé par l'Algérie et le Polisario, le Maroc communique avec des ambassades africaines    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Soudan : des ONG appellent à la remise « immédiate » de Béchir à la Cour Pénale Internationale
Publié dans Barlamane le 12 - 02 - 2020

Des organisations de défense des droits humains ont appelé mercredi les autorités soudanaises à remettre immédiatement Omar el-Béchir à la Cour pénale internationale (CPI), après que Khartoum eut annoncé la veille sa volonté de livrer le président déchu, recherché depuis plus d'une décennie.
Mardi, des hauts responsables soudanais ont indiqué que les nouvelles autorités du pays s'étaient entendues avec des groupes rebelles du Darfour pour remettre M. Béchir à la CPI, où il est recherché depuis 2009 pour « génocide », « crimes de guerre » et « crimes contre l'humanité » dans le cadre du conflit au Darfour (ouest).
« Les autorités soudanaises devraient traduire ces mots en actes et transférer immédiatement Béchir et d'autres individus recherchés par la CPI à la Haye », a déclaré Julie Verhaar, secrétaire générale par intérim d'Amnesty International. Selon elle, « une décision de le remettre à la cour serait une étape bienvenue vers la justice pour les victimes et leurs familles ».
Outre M. Béchir, trois de ses anciens proches sont poursuivis par la CPI: Ahmed Haroun, ancien secrétaire d'Etat à l'Intérieur, Abdelrahim Mohammad Hussein, ex ministre de la Défense et de l'Intérieur, et Ali Kosheib, chef des milices Janjawid, accusées d'atrocités au Darfour. « Nous sommes tombés d'accord sur le fait que nous supportions totalement la CPI et nous sommes convenus que les quatre criminels devaient lui être remis », a affirmé mardi Mohamed al-Taayichi, membre du Conseil souverain soudanais, en référence à M. Béchir et à ces trois ex-responsables. S'exprimant depuis la capitale du Soudan du Sud, Juba, où une délégation du gouvernement a rencontré des groupes rebelles, il n'a pas précisé quand la mesure serait mise en oeuvre.
« Les attaques généralisées des forces de sécurité soudanaises contre des civils lors de la campagne de terreur de Béchir, dont l'usage de la violence sexuelle comme arme de guerre, ont eu un impact dévastateur » sur les victimes, a de son côté rappelé Physicians for Human Rights, une ONG basée aux Etats-Unis.
Depuis le début du conflit ayant éclaté au Darfour en 2003 entre le pouvoir central et des insurgés issus de minorités ethniques, 300.000 personnes ont été tuées et des millions déplacées, selon l'ONU.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.