Vojtech Filip : Le blocage de la libre circulation menace la paix et la sécurité    Le Président congolais exprime sa solidarité avec le Royaume    Le GCAM à l'écoute des Fédérations interprofessionnelles de l'agriculture    Où va le Liban ?    Haboub Cherkaoui nouveau patron du BCIJ    Venant des Etats-Unis où il a été formé, Rayane Jamaï défendra les couleurs du MAS    Pour éviter les problèmes cardiaques : Dormez mieux !    Mise en échec d'une opération d'émigration clandestine à Dakhla, une personne interpellée    Emirates Warriors : Jaafar Alaoui remporte le titre de la 14è édition    Mohamed El Guisser nouvel entraîneur du KACM    Le CCME lance une formation sur le plaidoyer au sujet du Sahara    Rencontre entre la FRMF et les clubs de la Botola sous le thème : "Les centres de formation des joueurs"    Refinancement bancaire : Le volume dépasse les 100 milliards DH    Le Président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez attendu au Maroc le 17 décembre    Supercoupe Africaine: El Ahly accueille la Renaissance de Berkane le 10 décembre au Caire    Chtouka Ait-Baha : des mesures pour atténuer les effets de la vague de froid    Entame réussie du TAS en Coupe de la Confédération    Mike Tyson, la vie par chaos    Nouvel échec pour Trump devant un tribunal de Pennsylvanie    Driss Lachguar : Le rôle joué par le Maroc pour instaurer la sécurité, la stabilité et la paix procure une immense et légitime fierté    Quatre startups marocaines nominées pour le World Summit Awards    Le président de la FRMF met en avant le rôle des centres de formation dans la promotion du football national    Evolution du coronavirus au Maroc : 4115 nouveaux cas, 353.803 au total, dimanche 29 novembre à 18 heures    Prolongation des mesures préventives contre la Covid-19 à Essaouira    Bouarfa : Suspension des examens de permis de conduire, à partir du 30 novembre    A Montréal, Leila Gouchi présente un concert empreint du charme de l'Andalousie    "Casarchives " , une exposition dédiée à la mémoire historique de Casablanca    La Jeunesse socialiste s'active sur le front de la diplomatie parallèle    L'OCI réaffirme son attachement à l'accord de Skhirat comme base à toute solution    Dialogue inter-libyen à Tanger : Nouveau pas vers la grande réconciliation    Le dirham s'apprécie vis-à-vis du dollar du 20 au 25 novembre 2020    Maroc-Russie: un nouvel accord de coopération    Régularisation fiscale : Signature d'un accord entre l'ONIGT et la DGI    IB Maroc dévoile son chiffre d'affaires    L'UM6P et le CRI de Marrakech-Safi s'allient pour accompagner le tissu entrepreneurial    2.260 lits hospitaliers supplémentaires en 2021    La défense de l'intégrité territoriale fait partie intégrante des valeurs professionnelles authentiques de la presse    La diaspora marocaine manifeste à Paris en soutien à l'intervention marocaine à El Guerguarat    Une femme à la conquête du désert    Mahmoud El Idrissi, icône de la chanson marocaine, n'est plus    Communauté juive : Reconnaissance d'une marocanité...enracinée    Depuis El Guerguarat, la jeunesse istiqlalienne salue la décision déterminante du Souverain    Sahara marocain : le nombre des consultas s'agrandit [Vidéo]    Bourita : la réunion de la Chambre des représentants libyenne consultative a été une «réussite»    Niamey : Les ministres des AE de l'OCI saluent les efforts du Souverain pour la protection d'Al Qods    La seule école et troupe de cirque du Gabon lutte pour sa survie    Mais que fait l'actrice marocaine Sarah Perles avec la star de «La Casa De Papel» ? (PHOTO)    Etude d'impact patrimonial à Rabat : L'orientation de SAR Lalla Hasna comme soubassement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lutte contre la covid-19 : le Maroc, appuyé par 171 pays, lance un appel humanitaire à l'ONU, une prouesse diplomatique
Publié dans Barlamane le 16 - 06 - 2020

L'ambassadeur, Représentant permanent du Maroc à New York, Omar Hilale, a lancé, à New York, en sa qualité de président du Segment des Affaires humanitaires du Conseil économique et social des Nations-Unies, un «Appel à l'action pour soutenir la réponse humanitaire dans la lutte contre la pandémie du Covid-19».
L'appel humanitaire lancé par le Maroc à l'ONU a bénéficié d'un appui record de 171 pays de tous les groupes régionaux, ce qui représente près de 90% des membres des Nations-Unies. Il s'agit d'une réelle prouesse diplomatique que le Maroc a réalisée en unifiant la quasi-totalité des membres de l'ONU, de tous les continents et de tous les niveaux de développement, pour faire face à l'impact et aux effets négatifs de cette pandémie sur le travail humanitaire et les personnes vivant dans des crises humanitaires.
Cet appel s'inspire des valeurs humanistes et des principes humanitaires qui ont toujours guidé la diplomatie marocaine, sous l'impulsion du Roi Mohammed VI. Il intervient, en outre, dans le sillage des sollicitudes du Roi envers les pays africains frères, notamment la proposition royale de lancer une initiative de Chefs d'Etat africains visant à établir un cadre opérationnel afin d'accompagner les pays du continent dans leurs différentes phases de gestion de la pandémie.
Il s'agit également de l'aide médicale acheminée, sur Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi, à de nombreux pays africains, à travers un pont aérien, afin de les accompagner dans leurs efforts de lutte contre la pandémie de la covid-19.
Cet appel, qui a couronné les travaux du Segment des Affaires humanitaires de l'ECOSOC, vient d'être adressé par l'ambassadeur Hilale, accompagné de la liste des 171 pays qui l'ont appuyé, au Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, et au président de l'Assemblée générale, Tijjani Muhammad-Bande.
Lors de la présentation de cet appel, l'ambassadeur Hilale a souligné qu'il intervient à un moment crucial, où les besoins humanitaires liés au Covid-19 augmentent considérablement et les nombreux pays, en particulier les plus pauvres et ceux touchés par des crises humanitaires, doivent se préparer à une augmentation de son impact. Le diplomate marocain a indiqué qu'il ne s'agit pas d'un simple document sur la pandémie du covid-19, mais d' «un appel à l'action», car la communauté internationale «doit agir maintenant».
A cet effet, l'ambassadeur Hilale a précisé que l'appel lancé souligne clairement l'impératif d'un engagement à «agir avec urgence et détermination pour répondre à cette crise» et à «prendre des mesures dès maintenant pour répondre avec urgence et détermination pour répondre aux besoins humanitaires, ainsi que prévenir et atténuer les effets humanitaires dévastateurs de cette pandémie». Il a également mis l'accent sur l'impératif d'«une réponse mondiale concertée et coordonnée fondée sur l'unité, la solidarité et la coopération internationale et un multilatéralisme efficace».
L'appel lancé par le Maroc propose une série de mesures concrètes et opérationnelles, indispensables pour relever les défis de cette pandémie. Il prône des actions pratiques, telles que faciliter l'accès, le passage et le déplacement de l'aide humanitaire, du personnel médical et de santé, et du matériel, sans lesquels les souffrances humanitaires, les pertes de vie et les besoins des personnes touchées pourraient être exacerbés.
L'Appel humanitaire du Maroc traite, en outre, de la question de la spéculation et du stockage indus qui peuvent entraver l'accès à des médicaments essentiels, des vaccins, des équipements de protection individuelle et des équipements médicaux sûrs, efficaces et abordables, ainsi qu'à d'autres fournitures et équipements humanitaires. Il appelle, par ailleurs, à l'accès universel, rapide et équitable et à une distribution équitable de toutes les technologies et produits de santé essentiels de qualité, sûrs, efficaces et abordables.
Enfin, l'appel vise à lutter contre les effets humanitaires de l'insécurité alimentaire mondiale aiguë face à cette pandémie, qui a été exacerbée par les infestations acridiennes récentes dans certains pays en développement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.