Météo: le temps prévu ce samedi 15 mai au Maroc    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    65è anniversaire de la création des FAR: les images de la cérémonie à l'Etat-major général à Rabat    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    CAF : Ce samedi, le Comité exécutif en réunion à Kigali en présence du président de la FIFA    Le roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à Gaza et en Cisjordanie    Foot anglais : Sadio Mané en colère après sa non-titularisation face à Manchester United !?    Affaire Ghali : la plainte du Club des avocats transmise au parquet de l'Audiencia Nacional    Le Roi ordonne une aide humanitaire d'urgence au profit de la population palestinienne    Manifestation à Casablanca après la prière du vendredi en solidarité avec la Palestine    USA: Les personnes vaccinées peuvent se passer du port du masque (autorités sanitaires)    Afghanistan : attentat dans une mosquée près de Kaboul    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    Maroc/Covid-19: le bilan de ce vendredi 14 mai    La COP26 se tiendra en présentiel à Glasgow (président)    La crise des réfugiés rohingyas «ne doit pas tomber dans l'oubli», selon le HCR    Agadir : interpellation d'un individu pour publication d'un contenu violent    En vertu d'arrêtés conjoints publiés au BO, des sociétés étrangères autorisées à créer des fermes aquacoles à Dakhla    Masters 1000 de Rome: Nadal bat Zverev et se qualifie en demi-finales    Maroc : Le CESE préconise une nouvelle organisation du souk hebdomadaire    Changement d'heure: voici quand le Maroc va repasser à GMT+1    Un joueur du Real en isolement    Affaire Brahim Ghali : le silence du gouvernement espagnol est «contre-productif»    Un séparatiste du «Polisario» lance un appel au meurtre visant des policiers marocains    Transport maritime: programmation d'une liaison spéciale entre Tanger et Algésiras    L'antitrust italien inflige une amende de 102 millions d'euros à Google    Santé connectée: A consommer avec modération !    Les Casablancais retrouvent l'historique Parc de la Ligue Arabe (Reportage)    Podcast: Punk, en toute transparence    Réseaux sociaux: 84% des marocains utilisent WhatsApp en 2021    Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    Japon : l'état d'urgence élargi face à la pandémie    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    Météo Maroc: temps assez stable sur une majeure partie du pays ce vendredi    Célébration du 65ème anniversaire de la création des Forces Armées Royales (FAR)    Coupes de la CAF : Missions périlleuses pour le WAC et le Raja en déplacement    Israël-Palestine: L'ONU déplore l'impact "dévastateur" du conflit sur les enfants    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    L'événement culturel «Mois du patrimoine 2021» en mode virtuel à Dakhla    Fermeture des salles de cinéma : Les exploitants lancent un appel au ministre El Ferdaous    Livre. Danse avec les riches    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





En Algérie, un «harcèlement judiciaire systématique» des journalistes, selon une ONG
Publié dans Barlamane le 28 - 08 - 2020

L'ONG AI dénonce de «lourdes peines» et un «contexte de répression croissant» après la condamnation de Khaled Drareni et d'Abdelkrim Zeghileche à de la prison ferme.
Une ONG londonienne a appelé les autorités algériennes à cesser «immédiatement» leur «harcèlement judiciaire systématique» envers les journalistes du pays, jeudi 27 août, en réaction à de récentes peines de prison ferme prononcées à leur encontre. Reporters sans frontières (RSF) avait également appelé mercredi les autorités algériennes à cesser toute «répression de la liberté de la presse» et à « revenir au respect du droit, de la Constitution et des engagements internationaux du pays».
«Des journalistes ont récemment été emprisonnés pour avoir partagé des vidéos, critiqué le président et exprimé leur soutien aux mouvements de protestation», déclare dans un communiqué Amna Guellali, une responsable de ladite ONG pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, selon qui «les autorités algériennes sont prêtes à tout pour faire taire les critiques». Dénonçant de «lourdes peines» et « un contexte de répression croissant », l'ONG leur demande de «cesser le harcèlement judiciaire systématique des journalistes et de respecter le droit à l'information en levant le blocage de sites d'information».
«Au lieu d'intimider les journalistes, les autorités algériennes doivent veiller à ce que tous les journalistes du pays puissent exercer leur métier sans être intimidés, harcelés ou menacés d'arrestation», dit encore Mme Guellali.
Au moins huit journalistes incarcérés depuis le début de la contestation populaire contre le régime
Le journaliste Khaled Drareni, directeur du site d'information en ligne Casbah Tribune et correspondant en Algérie de la chaîne de télévision française TV5 Monde et de RSF, a été condamné le 10 août à trois ans de prison ferme pour «incitation à un attroupement non armé» et «atteinte à l'unité nationale». Il était poursuivi pour sa couverture, le 7 mars à Alger, d'une manifestation contre le régime. Son procès en appel est prévu le 8 septembre.
Lundi, Abdelkrim Zeghileche, directeur d'une radio indépendante en ligne, a aussi été condamné à deux ans de prison ferme, pour «atteinte à l'unité nationale» et «outrage au chef de l'Etat». Ces sentences ont choqué au sein de la profession, en Algérie et au-delà.
Amnesty évoque dans son communiqué l'incarcération d'«au moins huit journalistes» depuis le début du Hirak, le mouvement de contestation du régime, en février 2019. En outre, plusieurs sites d'information sont de façon récurrente l'objet de blocages sur le territoire algérien. Actuellement, «deux sites d'information indépendants sont inaccessible », selon RSF. L'Algérie figure à la 146e place (sur 180) du classement mondial de la liberté de la presse 2020 établi par RSF. Elle a dégringolé de vingt-sept places par rapport à 2015.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.