Maroc-Japon : Huit étudiants marocains sélectionnés au programme «African Business Education» 2020    Plus de 3,13 MMDH pour la santé    Anass Benzaaboune, quand le talent passe de YouTube au grand écran    Ahmed Dgharni tire sa révérence    Sahara: l'Alliance du Pacifique réitère son appui à l'initiative marocaine d'autonomie    La rentrée décisive    Droits de l'Homme : La CRDH de Guelmim-Oued Noun tient sa première réunion ordinaire    Nouveau consul espagnol à Rabat    Un colloque dédié au secteur de la presse à l'initiative de l'ANME    PLF 2021, l'autre facette : Coupe budgétaire, annulation de crédits ouverts, emprunt extérieur…    Tourisme: l'ONMT passe à la vitesse supérieure    PLF 2021: plus de 20.000 postes budgétaires prévus    L'ONMT reprend les Fam Trips    Le PLF-2021, un projet réaliste qui tient compte des «capacités objectives»    Le HCP compte réaliser une nouvelle enquête nationale sur la famille    Smartphones : realme remporte 5 prix internationaux de design    Débat du siècle. Combattre l'économie turque mène en enfer    La FIFA lance son programme exécutif de lutte contre le dopage    La RSB qualifiée pour sa deuxième finale consécutive    Hakimi, l'ailier qui déborde d'ambition à l'Inter    L'Atletico Madrid privé de Diego Costa face au Bayern Munich    Un premier centre de campagne privé au quartier Derb Sultan à Casablanca    El Otmani: les mesures prises ont démontré leur efficacité    Agriculture sans glyphosate : Les Domaines agricoles avant-gardistes    Le fructose peut causer le trouble bipolaire    Coronavirus : des conseils pour passer le test PCR sans danger    De nouvelles annonces sur le renforcement du partenariat stratégique Maroc/Etats-Unis    Boujemaâ Lakhdar, le maître    Le Maroc récupère 25.500 pièces archéologiques rares    Cinemed. Les films marocains cartonnent au festival de Montpellier    "La lecture, acte de résistance": «Un élan de solidarité citoyenne pour sauver le livre»    Alerte météo : Fortes rafales de vent mardi dans plusieurs régions    Bolivie: Le dauphin d'Evo Morales vainqueur de l'élection présidentielle    Dakhla : Mise en échec d'une tentative d'émigration illégale    Bilan quotidien: 2.117 nouveaux cas, dont 651 à Casa-Settat    Colonisation de Mars – Elon Musk a déjà la date    Un Raja à bout de souffle surpris par le Zamalek    Coup dur pour Liverpool    Stage des U20 à Maâmoura    Luis Arce, vainqueur de la présidentielle en Bolivie    La campagne dans les Etats-clés se tend davantage    Coronavirus : Badr Hari testé positif    Kirghizistan: Démission du président Sooronbay Jeenbekov    Langages du Sud se penche sur le rôle du sport dans l'éducation et la citoyenneté    Scandale. Adil Rami va-t-il balancer les sextapes tournées avec Pamela Anderson ?    France: le gouvernement annonce un plan d'action contre la radicalisation    Saeb Erekat hospitalisé à Jérusalem    Google célèbre le 110ème anniversaire de Farid Al Atrach    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc élu au Comité des droits de l'homme de l'ONU
Publié dans Barlamane le 17 - 09 - 2020

Le Maroc a été élu, jeudi 17 septembre, membre du Comité des droits de l'homme, un organe de surveillance du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme.
Le Maroc a été élu, jeudi, en la personne du Professeur Mahjoub El Haiba comme expert au Comité des Droits de l'Homme au terme d'un vote qui a eu lieu à New York, à l'occasion de la 38e réunion des Etats parties au Pacte International relatif aux droits civils et politiques civils et politiques.
Plébiscité par 127 voix sur les 171 votants, parmi 14 autres concurrents en lice pour les 9 sièges à pourvoir audit Comité, l'expert marocain siégera pour un mandat de quatre ans au sein de cette instance onusienne chargée de surveiller la mise en œuvre des engagements incombant aux Etats parties en vertu du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, ratifié à ce jour par 173 pays, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger.
Le succès de cette candidature les progrès du Maroc en termes de réformes démocratiques, de l'édification de l'Etat de droit, et de la protection des droits de l'Homme tels qu'universellement reconnus.
Elle constitue une reconnaissance indéniable et un soutien clair de la communauté internationale aux choix irréversibles du Royaume qui a fait de la promotion et de la défense des droits de l'Homme l'une des priorités de sa politique nationale et internationale, ajoute le ministère.
Ce nouveau succès réaffirme le capital de confiance et la crédibilité dont jouit les mécanismes nationaux des droits de l'Homme et l'expertise marocaine notoirement connus au sein du système onusien des droits de l'Homme, poursuit la même source, précisant qu'il s'inscrit dans le sillage de celui accompli par le Maroc au cours de cette semaine après l'élection de M. Mohammed Amarti au Comité des Droits Economiques, Sociaux et Culturels, le lundi 14 septembre.
Ancien secrétaire général du Conseil consultatif des droits de l'homme (actuel Conseil national des droits de l'Homme) et Premier délégué interministériel aux droits de l'homme au Maroc, M. El Haiba est professeur de l'enseignement supérieur de droit public, droit de l'aménagement du territoire, droits de l'Homme et droits humanitaire international au sein des plusieurs universités du Royaume.
Il possède une profonde connaissance des mécanismes internationaux des droits de l'Homme et une expérience de longue date couvrant un vaste ensemble de questions liés aux droits de l'Homme dont notamment, la justice transitionnelle, le droit de l'environnement, le droit de l'eau et le droit humanitaire, ce qui lui a valu d'être nommé consultant auprès de plusieurs organismes régionaux et internationaux.
L'élection du Professeur El Haiba est le couronnement d'une vaste campagne diplomatique de promotion menée par le Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains résidant à l'Etranger, dans le cadre de sa stratégie visant à garantir une plus grande visibilité et une présence marocaine influente sur la scène internationale, conformément aux orientations du Roi Mohammed VI, conclut le communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.