Message de condoléances du roi Mohammed VI à la famille Amsrouy Belhassane    Caricatures du prophète Sidna Mohamed : Jacques Chirac avait bien déclaré que « la liberté d'expression doit s'exercer dans un esprit de responsabilité »    Covid-19 / Maroc: Les nouveaux cas de contamination (par régions)    Attentat : un prêtre blessé à Lyon    Le Maroc est devenu un partenaire "indispensable" pour le Rwanda    Un prêtre grièvement blessé par balle à Lyon, l'auteur en fuite    Terrible accident sur l'autoroute Agadir-Marrakech    Canada: Les frontières fermées jusqu'à fin novembre    Décès de Sean Connery à l'âge de 90 ans    Béni Mellal-Khénifra : Première zone logistique pour le renforcement de l'attractivité économique de la région    Mobilisation de l'épargne: Voici ce que proposent les sociétés de Bourse    Ilham Kadri : cette franco-marocaine qui fait partie des femmes les plus puissantes du monde    Justice : 52 établissements pénitentiaires dotés d'un réseau internet à haut débit    Tourisme : Essaouira accueille un premier groupe de touristes en provenance de Belgique    Macron – Al Jazeera : une campagne de communication dans les médias arabes pour apaiser la tension ?    L'industrie parapharmaceutique : un nouveau filon de la politique marocaine d'import-substitution    Etude marocaine : La détection des anticorps dans les échantillons de sérum est plus importante que celle de l'ARN viral    Les Etats-Unis réaffirment que l'initiative marocaine d'autonomie au Sahara est "sérieuse, crédible et réaliste"    Le premier interprète de James Bond, Sean Connery, est décédé    Taxe de solidarité. Elle est où la justice sociale?    PLF2021: Budgets sectoriels, démarrage de la valse des ministères    Grippe saisonnière: Vaccin, vers un remake de la « piraterie » dans les aéroports?    Fitch ratings. El Othmani prend pour (son Investment) grade    Média algérien : Abdelmadjid Tebboune souffrirait de sérieux problèmes cérébraux    Résidents étrangers au Maroc : Des titres de séjour de nouvelle génération    La DGSN lance une nouvelle génération des titres de séjour des étrangers résidant au Maroc    Coronavirus : nouvelles mesures restrictives à Al Hoceima    Sahara marocain : La France appelle à ne pas entraver le trafic commercial et civil à Guerguerat    Attentat de Nice: une deuxième personne placée en garde à vue    Sahara marocain : Les Américains reconfirment leur appui à l'initiative marocaine d'autonomie    Etude. Ces signes astrologiques les plus intelligents    Impôt sur les sociétés : une chute de 27,76% des recettes en 2021    Sahara marocain : Le Conseil de sécurité renouvelle pour une année le mandat de la MINURSO    Coronavirus : Cristiano Ronaldo est négatif    Fonds Central d'Intervention pour les Urgences Humanitaires : Le Maroc, membre du Groupe consultatif    Le Maroc signe deux accords de coopération avec le Rwanda    Raja-Zamalek : la date des demi-finales a été fixée    Coronavirus : Ahmad Ahmad testé positif (CAF)    Le Qatar va sanctionner l'auteur des frottis forcés à l'aéroport de Doha    La 17ème édition du festival des Andalousies Atlantiques d'Essaouira sera virtuelle    Safae et Hanae répondent à la femme prétendant être leur vraie mère (VIDEO)    Nizar Baraka présente ses condoléances à la famille de Mohamed Melihi    Mohamed Melehi est décédé mercredi : Un pionnier de l'art contemporain emporté par la Covid-19    Covid-19: Confinement général en France (VIDEO)    Ligue des champions : Le Real échappe au pire    Hamza Sahli, un marathonien ambitieux pour graver son succès aux JO deTokyo    S.M le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection à la tête de la CAVB    Paris: l'artiste-peintre marocain Mohamed Melehi succombe au covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





AIEA : le Maroc réitère son attachement à l'esprit du TNP, affirme Nasser Bourita
Publié dans Barlamane le 21 - 09 - 2020

Le Maroc réitère son engagement et son attachement inébranlable à l'esprit du Pacte de non-prolifération nucléaire (TNP) et à la centralité du rôle de l'AIEA dans la mise en œuvre des dispositions de ce Pacte, a affirmé le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger.
"Le Maroc souligne l'impératif de renforcer et d'intensifier les efforts pour revoir la composition du Conseil des gouverneurs, en tant que prélude fondamental pour renforcer la gouvernance de l'Agence", a souligné M. Bourita, dans une allocution en visioconférence, lors de l'ouverture, lundi à Vienne, des travaux de la 64e Conférence générale de l'AIEA sous la présidence du Maroc.
Le ministre a souligné l'importance de revoir certaines dispositions vieilles de 21 ans, regrettant que cette réforme n'ait acquis l'adhésion que d'à peine 62 sur 110 Etats membres.
Autant dire que le Maroc considère cette étape comme un pas fondamental sur la voie du renforcement de la gouvernance, tel que stipulé par les dispositions légales de l'Agence, a-t-il affirmé.
Il a relevé que le Maroc restera ouvert à toutes les contributions des Etats membres et ne ménagera point d'efforts durant son mandat pour mobiliser les soutiens nécessaires pour renforcer la présence africaine au sein du Conseil des gouverneurs, un des organes fondamentaux de l'AIEA.
Cette 64e session de la Conférence générale de l'AIEA se tient dans une conjoncture critique et un contexte mondial particulier marqué par la lutte de la communauté internationale, depuis plus de neuf mois, contre les défis inédits engendrés par les répercussions difficiles et multiformes de la pandémie de Covid-19, sur les plans sanitaire, économique et social, a-t-il fait observer.
Devant cette situation, a-t-il noté, "on ne peut que constater, avec objectivité et responsabilité, nos limites et la modestie de notre capacité collective à faire face aux exigences de cette conjoncture exceptionnelle, et ce qu'elle requiert en terme de coopération effective et de coordination pratique au niveau international, avec un esprit imbu d'innovation pour limiter la propagation de la pandémie et de solidarité pour en alléger les conséquences".
Cette situation suppose que l'on procède à une remise en cause des plans et des priorités, de réfléchir aux moyens les plus efficients pour anticiper la gestion des crises et renforcer l'entraide pour y faire face, a-t-il signalé.
Le ministre a loué au nom du Royaume du Maroc l'engagement de l'AIEA, sous le la direction de son DG, à soutenir les efforts des Etats membres dans la lutte contre la pandémie, notamment à travers la fourniture des équipements les plus modernes pour la détection rapide du coronavirus et l'organisation de sessions de formation virtuelle pour renforcer les capacités nationales.
Faisant part de la considération du Maroc aux aides urgentes fournies par l'AIEA à 150 Etats membres, dont 45 pays africains, il a relevé que les principes de la solidarité et de la coopération Sud-Sud, loin d'être des slogans creux, sont pour le Maroc des axes fondamentaux qui encadrent sa politique étrangère, dont les jalons ont été posés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
Pour traduire ces principes dans les faits, a-t-il poursuivi, Sa Majesté le Roi a annoncé, en avril dernier, une initiative novatrice et inédite visant à mettre en place un plan de travail au niveau des chefs d'Etats africains pour appuyer les différentes phases de la gestion de la crise sanitaire engendrée par la pandémie du coronavirus.
C'est dans ce sens, a-t-il expliqué, que s'inscrit l'envoi par le Maroc, sur Hautes instructions royales, d'aides médicales à une vingtaine de pays africains de toutes les régions du Continent, pour contribuer aux efforts déployés dans la lutte contre la pandémie du Covid-19.
Et de conclure que le Maroc ambitionne de tenir, après la pandémie, une réunion de certains pays africains et l'AIEA, en vue de procéder à une évaluation globale des expériences liées à la gestion de la pandémie dans toutes ses phases et d'en tirer les leçons et échanger les meilleurs pratiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.