DGSN: Les titres de séjour des étrangers de plus en plus sécurisés    Vaccins contre la grippe, en pénurie ?    Etude. Ces signes astrologiques les plus intelligents    Impôt sur les sociétés : une chute de 27,76% des recettes en 2021    Grande Bretagne. Le Labour éjecte Jeremy Corbyn    L'ouverture du consulat général des E.A.U. à Laâyoune aura lieu mercredi prochain    Le Conseil de sécurité salue le rôle des Commissions régionales du CNDH à Laâyoune et Dakhla    Nouvelles mesures restrictives : ce qui change à Al Hoceima    Covid-19: 3.256 nouveaux cas confirmés et 3.014 guérisons en 24H    Sahara Marocain : le mandat de la MINURSO renouvelé pour une année de plus    « Al Filahi Cash »: Le Crédit Agricole lance sa filiale de paiement    Turquie : la nostalgie du Califat    La journaliste Kaima Belouchi endeuillée    Séisme : Des morts et blessés à l'ouest de la Turquie    Raja-Zamalek : la date des demi-finales a été fixée    Coronavirus : Cristiano Ronaldo est négatif    Le Gabon réitère son appui à la marocanité du Sahara    Fonds Central d'Intervention pour les Urgences Humanitaires : Le Maroc, membre du Groupe consultatif    De nouveaux accords de coopération conclus entre le Maroc et Rwanda    Evolution du coronavirus au Maroc : 3256 nouveaux cas, 215.294 au total, vendredi 30 octobre à 18 heures    Vidéo : Profil de l'auteur tunisien de l'attentat de Nice (vidéo)    Coronavirus : Ahmad Ahmad testé positif (CAF)    Réseau FCA Morocco : La Continentale s'implante à Dar Bouazza    Maroc-USA : Des relations plus fortes que jamais    Reconfinement: la France s'attend à une récession de 11% en 2020 (ministre)    Relance économique : les associations de microcrédit bénéficieront aussi des garanties de la CCG    Le Qatar va sanctionner l'auteur des frottis forcés à l'aéroport de Doha    La 17ème édition du festival des Andalousies Atlantiques d'Essaouira sera virtuelle    Safae et Hanae répondent à la femme prétendant être leur vraie mère (VIDEO)    En 9 mois, les tribunaux du Royaume ont enregistré plus d'un million d'affaires    Mais où est donc Charlemagne ?    Casablanca : 12 ans de prison ferme pour avoir abusé d'une mineure    1ère édition de «Talents Africains» : Attijariwafa bank allie les jeunes et compétences pour l'avenir du continent    Algérie : Une économie au bord de la banqueroute    Dialogue libyen : les efforts marocains salués par le Parlement arabe    Malaisie. Mahathir veut tuer des millions de Français    Et revoilà Benkirane, le retour!    Nizar Baraka présente ses condoléances à la famille de Mohamed Melihi    Mohamed Melehi est décédé mercredi : Un pionnier de l'art contemporain emporté par la Covid-19    Mort de Driss Ouhab: les journalistes lui rendent hommage (PHOTOS)    Vers la création de la Chambre de commerce maroco-kényane    Covid-19: Confinement général en France (VIDEO)    Hamza Sahli, un marathonien ambitieux pour graver son succès aux JO deTokyo    S.M le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection à la tête de la CAVB    Ligue des champions : Le Real échappe au pire    Paris: l'artiste-peintre marocain Mohamed Melehi succombe au covid-19    Vernissage à la Villa des arts d' une exposition rétrospective de l' artiste-peintre Bouchaib Habbouli    Que la paix soit sur l'ensemble de l'humanité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Secteur de l'automobile : la courbe des exportations se redresse progressivement
Publié dans Barlamane le 21 - 09 - 2020

L'automobile, dont l'activité a subi un brutal coup de frein, semble déterminé à reprendre sa lancée. L'amélioration récente, quoique timide, des indicateurs du secteur laisse augurer une bonne tendance, pourvu que le secteur s'accompagne d'une forte stratégie de relance et capte les nouvelles opportunités.
Effet Covid oblige, le secteur de l'automobile qui battait son plein, juste avant la crise, a dû être brutalement agité. Et pour cause, l'arrêt temporel des constructeurs automobile aussi bien au Maroc qu'ailleurs, sans compter l'activité morose de vente et de commercialisation locale des véhicules.
Toutefois, l'automobile, un métier mondial phare du Maroc et levier incontournable de la compétitivité de son économie, est en route pour renouer avec ses sommets, surtout lorsque l'on constate que les principaux indicateurs du secteur, aussi bien sur le plan industriel que commercial, tentent de se ressaisir, ce qui montre encore une fois la robustesse d'un secteur aux multiples prouesses face à une récession de grande ampleur.
En effet, les exportations du Maroc, hors OCP, se sont repliées entre les mois de janvier et juillet 2020 de 27,3 MMDH ou 19,7%, en lien avec la contre-performance des industries liées aux métiers mondiaux du Maroc, c'est ce qui ressort de la note de conjoncture de la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE).
Dans ce sillage, les ventes du secteur de l'automobile ont enregistré à fin juillet une baisse de 28,7% en lien avec le recul de la construction de l'ordre de 35,3%, du câblage (-35%) et de l'intérieur véhicules et sièges (-23,3%), souligne la note fraîchement publiée.
Et d'ajouter néanmoins qu'après la reprise progressive de l'activité de Renault à fin avril et l'entrée en service à plein régime de PSA dès le 6 mai, la baisse des exportations du secteur de l'automobile a été contenue à 12,2% durant les trois mois de mai, juin et juillet, alors que la dégringolade de ces exportations était de 77,6% en mars et avril. De quoi espérer un bon rebond pour les mois à venir.
En outre, des données de l'Office des changes relèvent que les exportations du secteur automobile sont passées de 35,14 MMDH à fin mai 2019 à 21,31 MMDH à fin mai 2020, soit un net retrait de 39,4%. L'Office explique principalement cette évolution par le recul, en premier lieu des ventes du câblage de 48,6%, de la construction de 41,5% et de l'intérieur véhicules et sièges de 36,5%.
Mais force est de constater que la courbe des exportations se redresse progressivement, puisque les ventes du secteur automobile ont baissé de 33% à fin juin et puis de 28,7% à fin juillet 2020, selon les données de l'Office des changes.
Par ailleurs, les statistiques rendues publiques par l'Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), font notamment état d'un nombre de ventes de 11.543 véhicules durant le mois d'août, soit un rebond de 12,82 % par rapport à la même période de 2019. Cette progression fait suite à celle constatée au terme du mois de juillet (+10,43%) où près de 14.377 véhicules neufs ont été vendues sur le marché.
Pour maintenir cet élan relativement positif et l'inscrire dans la durabilité, une stratégie efficace de relance du secteur de l'automobile s'impose avec comme socle majeur la stimulation de l'offre et de la demande et la préservation de l'emploi.
Et pour sortir son épingle du jeu, le Maroc est appelé aussi à tirer profit des opportunités que la crise offre paradoxalement à l'industrie automobile. L'idée est d'explorer de nouveaux leviers de compétitivité afin de monter en puissance et parvenir à conserver ses parts de marchés à l'échelle mondiale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.